New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La fugue du séducteur de ces dames <3 ( Jade )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Shiroi Jigoku

avatar

Professeur
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 14/11/2012
❖ Missives : 100
MessageSujet: La fugue du séducteur de ces dames <3 ( Jade ) Mer 17 Avr - 16:54

Il était tard, Shiroi, après une journée de cour puis un bon restaurant en compagnie d’Eliot son majordome. Assez fatigué, vu qu’il était tout de même plus de minuit, il avait décidé d’aller se laver en compagnie d’Eloit vu que c’était son majordome qui le lavait. Shiroi se déshabillait donc dans son sublime et grandissime salle de bain où il était possible de prendre un bain ou une douche. Celui-ci avait décidé de prendre une douche bien chaude.
Une fois nu, il avait regardé son majordome qui pour une fois c’était mis nu lui aussi avec un grand sourire pervers. Shiroi était habitué que son majordome se foute de sa gueule royalement et ouvertement mais Eliot n’avait pas à se mettre nu devant lui, il avait un short de plage exprès pour bien lui faire comprendre que Shiroi ne voulait en aucun cas coucher avec son majordome et pour lui faire aussi comprendre qui était le patron. Shiroi avait donc demandé à son majordome d’enfiler sa tenue pour pénétrer dans la douche mais celui-ci avait déjà ouvert la porte de la douche et avait brusqué son maître dedans. Il était ensuite renter et referme la porte de douche derrière-lui. Shi’ était tellement fatiguer qu’il l’avait laissé faire, il voulait juste la bonne sensation d’eau chaude revigorante sur sa peau et ses cheveux. Eliot avait allumé alors l’eau qui était vite chaude par un système très simple. Il avait mis le jet d’eau sur un socle qui le soutenait pour que l’eau tombe sur Shiroi. Il avait pris du savon dans ses mains au lieu de prendre un gant comme il était coutume de faire. Il passait alors un long moment à laver son maître qui n’avait pas remarquer les mains baladeuses de son serviteur. Il avait finalement comprit que son majordome profitait de la situation pour le tripoter, il essai alors de le repousser et de se débattre mais vu qu’Eliot est physiquement plus fort que lui il n’avait pas réussi à le repousser. Il avait bien essayé des tonnes de fois son don de manipulation des souvenirs mais ceci n’avait eu aucun effet sur l’intéresser, comme-ci, il était immuniser.
Shiroi se fit finalement violé par son majordome, il se rendit compte qu’Eliot le voulait vraiment depuis tout ce temps et que ce n’était pas qu’une plaisanterie de mauvais goût. Il comprit que les innombrable fois où Shiroi draguait quelqu’un, pas loin le majordome le rappelai à l’ordre. Qu’il avait voulu à tout prix par n’importe quel moyen faire partir Jade pour qui, son maître avait un petit faible pour elle. Et aussi toutes les autres petites taquineries qui faisaient qu’Eliot était fou de lui.
Pendant ce long moment pénible pour lui, Eliot n’arrêtait pas de lui dire des « je t’aime » à tout va, et aussi des « tu es rien qu’à moi mon petit maître ».
Etait Sorti de la douche, le majordome l’avait séché correctement puis l’avait simplement habillé d’un caleçon. Lui, s’était mis en boxer et bas de pyjama. Il était descendu avec Shiroi qu’il avait tenu par la main dans la cuisine où il lui avait préparé un doliprane et un somnifère dans un petit verre d’eau. Il lui avait dit : « A présent c’est moi qui te contrôle, comme avant mon petit Shiroi, c’est juste qu’avant je ne t’aimais pas mais là, je suis fou de toi. Tu vas bien dormir et te reposer de toutes ces émotions. Je me souviens de tout, je n’ai jamais oublié, je te le faisais croire et ça marche toujours. J’ai moi aussi une capacité, celle de a fermeture d'esprit, un don qui permet d'empêcher des attaques psychique ou l'intrusion d'une autre personne dans son esprit. Donc, ton pouvoir n’a aucun effet sur moi. » Quand Shiroi avait entendu ça, il se crispa de plus en plus, , regardant ainsi un couteau posé simplement sur la table de travail. Eliot allait se retourner, il faillait vite agir, se laisser être manipuler ? Plus jamais se disait et se dit toujours Shiroi. Dans un élan de folie il avait pris le long couteau dans ses mains de façon à pouvoir poignarder son serviteur fou puis quand celui-ci se retourne vers lui il lui avait planté dans hésitation le long et grand couteau de cuisine. Malheureusement Eliot intercepte le long couteau avant que celui-ci ne lui fasse plus grand dégât. Shiroi se retourne et s'enfuit, empruntant la porte fenêtre, attrapant avant un long manteau noir. Eliot, malgré sa blessure assez profonde, le poursuit en criant : " Revient mon Shiroi ! " Mais ce dernier se cache dans la rue où Eliot ne le revoit plus d'autant plus qu'il pleut et qu'il fait nuit. Eliot cherche tout de même Shiroi qui reste dans sa cachette encore traumatisé par tout ces événements.
Finalement Eliot repart pour aller se soigner. Shiroi reste caché dans les escaliers d'un immeuble mais il se faire déguerpir vite fait par les locataires des lieux. Il reste alors, perturbé, dans la rue, une impasse sombre, près des poubelles. Il pleur en silence toutes les larmes de son corps, même avec son don son frère continu de le martyrisé. Il cogne ses poings contre le mur en crépi, énervé puis s'arrête net. Il reste calme, regardant le sol, assis par-terre. Une chose est sur, il ne veut plus revenir dans son "palais". Il se met la capuche et cache bien son visage. Son long manteau lui couvre tout son corps, il fait à présent parti du paysage. Le lendemain, il est encore là, dans la même position, il n'a pas dormi. Il a encore mal, physiquement et mentalement. Il regarde la rue puis voit Eliot qui le cherche, il se planque alors entre les poubelles mais celui-ci le trouve.

- Mon p'tit maître, je reconnais bien ton beau manteau noir. Aller vient-là !

Il va pour le saisir mais celui-ci prend la poubelle et lui lance à la figure avant de prendre la fuite. dans la course poursuite il tombe nez-à-nez avec Jade qui se promène. Il lui passe devant, la poussant légèrement. Eliot pousse alors carrément la pauvre Jade avant aller chopé Shiroi. Il a alors le visage complètement terrifié comme un petit garçon battu subissant des traumatismes.

- Ne t'enfuis pas, je ne t'en veux pas mon petit maître. Aller, laisse-toi faire, tu m'as fait peur hier.

Il le prend par le bras, le traînant, Shiroi se retient de pousser un cri strident. Voulant lui échappé en le griffant, le frappant, le mordant mais rien à faire. Shi' se pris un petit couteau dans le ventre par son maître pour le calmer. Il tombe comme une masse au sol, le sang tâche déjà ses vêtements. Eliot, qui ne croyait pas avoir autant de force le regarde puis se dirige vers lui.

- Shiroi ! Non ! Aller, ce n'est pas si grave hein ? Tu as bien eu pire n'est-ce pas ?!

Il se précipite sur lui puis le secoue, prit d'une grande frayeur. Shiroi ne bouge plus, regardant le ciel, se demandant ce qu'il a bien pu faire pour alors eu autant de malheur dans sa vie. Qui peut lui en vouloir à ce point ? Il n'était qu'un bébé quand il a commencé à être maltraiter.

- Je... Je n'aurais jamais dû naître... c'est pour ça... que la vie... est ... Murmure Shiroi.
Revenir en haut Aller en bas

Jade Inora

avatar

Psychic bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 06/12/2012
❖ Missives : 63
MessageSujet: Re: La fugue du séducteur de ces dames <3 ( Jade ) Ven 19 Avr - 20:20

Cette matinée n'a pas été de tout repos, la petite Jade est arrivée en retard pour la première fois à sa répétition de flûte et elle avait oublié ses partitions en se dépêchant pour ne pas arriver une demi-heure après et importuner tout le monde. Mais six minutes de retard, pour elle, c'est trop ! Elle a évidemment viré au rouge tomate devant la professeur amusée en bafouillant toute sorte d'excuses alors que personne ne lui en voulait vraiment. Enfin, le reste du cours ne s'est pas trop mal déroulé et elle en sort l'esprit léger, malgré une grande envie de se mettre des baffes pour son oubli. Elle se balade en chantonnant. Ce samedi matin est annoncé par un ciel dégagé et les rayons du soleil transforment ses cheveux en une cascade dorée qui déferle sur ses fines épaules. Perdue dans ses pensées, elle voit tout à coup un homme assez pressé passer devant elle en la poussant un peu mais avec douceur. Il porte un long manteau et elle ne peut apercevoir son visage. Elle hausse les épaules en pensant qu'il court sûrement après son bus. Mais c'est alors qu'un autre homme, plus grand et...plus familier lui passe devant en la poussant avec violence. Elle laisse échapper un petit cri de surprise et son étui tombe sur la route. Elle se précipite et le récupère de justesse avant qu'une voiture ne passe. Elle s’arrête net une fois sur le trottoir et regarde avec de grands yeux la scène qui se déroule devant ses yeux. L'homme qui va bientôt rattraper l'autre n'est autre qu'Eliot ! Mais....que fait-il ? Il crie alors à l'autre avec un grand sourire.

- Ne t'enfuis pas, je ne t'en veux pas mon petit maître. Aller, laisse-toi faire, tu m'as fait peur hier.

Son....maître ?! L'homme qui est en train de fuir à toutes jambes c'est sensei ???? Eliot gagne bien vite du terrain et prend Shiroi par le bras avant de lui planter quelque chose dans le ventre pour qu'il arrête de se débattre. La jeune fille ne voit pas bien ce que c'est mais, tout à coup, sensei s'écroule, maculé de sang. Le majordome fait un pas de côté et elle distingue enfin la lame argentée qui dépasse du corps de son aimé. Comment peut-il faire une chose pareille !? C'est insensé! Pourquoi ? POURQUOI ??? Elle n'arrive même pas à hurler et, en réfléchissant à tout allure, elle fonce vers eux mais s'arrête à quelques mètres sans faire de bruit . Eliot essaie de parler à "son petit maître" et toute son attention est sur lui. Quant à celui-ci, il lève les yeux au ciel et prononce ces quelques mots avec une vois étouffée par la douleur.

- Je... Je n'aurais jamais dû naître... c'est pour ça... que la vie... est ...

Dans la tête de Jade, une vois hurle "NON sensei ! Ne dîtes pas cela ! Par pitié ! Ce n'est pas fini !!!! Pas encore !!!!"

Prise d'une rage sans pareil envers celui qui essaie de s'en prendre au seul être pour qui elle éprouve de tels sentiments, elle s'approche plus près encore jusqu'à être juste derrière lui et lui murmure presque avec une vois glaciale digne d'une psychopathe de film d'horreur en lui tapotant l'épaule du bout de l'index.

-Hum...Eliot ? Excuse moi mais....

Celui-ci se retourne avec un air las vers son interlocutrice. Dès qu'il est bien face à elle, elle lui fait un immense sourire et lui décoche un vigoureux coup de poing dans les flottantes. Sa réaction est comme elle l'imaginait, il se courbe juste assez pour être à sa hauteur et elle lui met un grand coup de tête qui le fait reculer. Sentant son don décupler soudain ses forces et emportée dans son élan et le frappe de nouveau. Un coup de poing dans le nez, puis dans la mâchoire, l'enchaînement se termine pas un magnifique coup de talon dans les parties. Elle se retient avant de le frapper aux tempes ou dans les rotules et lui hurle dessus à lui exploser les tympans.

-SOUVIENS-TOI BIEN DE CETTE DOULEUR !!!!! SI TU ESSAIE DE T'EN PRENDRE DE NOUVEAU A LUI TU VA ENDURER BIEN PIRE TU PEUX ME CROIRE SUR PAROLE !!!! TENTES QUOI QUE CE SOIT ET JE T’EMPÊCHE D'AVOIR DES ENFANTS PLUS TARD !!!!! TRIPLE IDIOT QUI AURAIT MIEUX FAIT DE RESTER DANS LE VENTRE DE SA MÈRE !!!!!!!!!!

Sentant de chaudes larmes rouler sur sa joue, elle se rue vers Shiroi et enlève son foulard dont elle se sert pour faire pression sur la zone qui saigne. Elle baisse la tête en caressant ses cheveux si fins et soyeux d'une main tremblante.

-Sensei, il faut enlever la lame ! Ne mourrez pas, s'il vous plaît....Mais,mais qu'est-ce qu'il se passe bon sang ?!


Revenir en haut Aller en bas

Shiroi Jigoku

avatar

Professeur
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 14/11/2012
❖ Missives : 100
MessageSujet: Re: La fugue du séducteur de ces dames <3 ( Jade ) Mar 23 Avr - 20:01

Je sens peu à peu la vie m'échappé tandis que Jade hurle et s'agite. Je ne comprend qu'a moitié mais je pense qu'elle s'en prend à mon agresseur. J'... J'entend une ambulance pas loin. Pourquoi quelqu'un ferai-t'il une chose pareil ? Une personne qui ne me connais certainement pas. Je... Je perd pas mal de sang, qui donc va me retiré ce fichu poignard ou couteau enfoncer en moi ? Que la douleur parte, vite ! Ah... L'ambulance est là... enfin... hum ? Les sirène de la police ? Pourquoi ?... j'me sens tout engourdit, je voit mal... c'est flou...Oh ? On m'emmène dans l'ambulance... Jade... Ou est Jade ? ... Les flics rappliquent, que font-ils ? J'ai mal... Je ne sens plus mon corps... AAAAAh ! Il m'ont retiré la lame !! Aaaah...

Shiroi est emmené à l'hôpital tandis que la police interroge Jade, Eliot et les témoins des alentours. Finalement Eliot et Jade sont emmener dans une salle d'interrogatoire et interrogé par les policiers, curieux de savoir ce qu'il s'est passé.

- Salle d'interrogatoire -

Eliot rentre dans la salle d'interrogatoire avec un flic pas très charismatique. Il est gros, pas très grand, il a une barbe de deux jour et surtout son énorme mono-sourcil. Ses dents jaune dont une en or ne fait pas très bien policier bien entretenu. Et enfin, pour couronner le tout, une odeur corporel que l'on n'est pas prête d'oublier. Il sue dans se vêtements trop petit, des auréoles sous les bras avec du blanc autour car le déodorant de ce flic laisse des trace. Son portrait fait plus ressemblé à un type sorti des égouts faisant le flic à mi-temps !
Eliot, en le voyant, ravale sa salive. Il est encore choqué de tout ce qu'il s'est passé. Il a aussi encore très mal à l'endroit entre ses jambes. Il est assis près du bureau, pas menotté. Il regarde le flic qui se gratte le fessier avant de commencer.

- Bon bon bon... Commence t-il en reniflant. Lequel de vous deux l'a poignardé ? L'épouse apeuré où le jaloux ?

- Comment va Shiroi ? Dit Eliot en haussant la voix, inquiet.

- Ça on s'en fou gamin ! Moi j'ai 57 ans tu vois morveux ! Donc tu vas pas commencer à me casser les couilles ! Dite-moi lequel est coupable sinon j'vous fait... Il eu un moment d’absence puis reprit. Bon, vous avec compris ? Hein gamin ? Ta compris ?

- J'ai surtout comprit qu'il me faudrait un avocat et un masque à oxygène pour respirer dans cette pièce avec vous. Je veux revoir mon Shiroi.

- Hein ? Moi j'ai pas les avocat ! T'en a pas besoin gamin ! T'es cuit ! D'après les dépositions c'est toi qui à planté heu... monsieur Shiroi Jigoku !

- Alors que fait Jade ici ?

- Ecoute-moi demi-portion, ici, c'est pas toi qui pose les questions ! C'est moi ! J'ai 57 ans moi !

- Je ne veux pas parler avec cet homme. Dit Eliot en regardant la caméra puis à la vitre tinté. Je veux un policier supportable hygiènement parlant.

Un policier sort donc celui-ci qui se lâche totalement au niveau des insultes sur Eliot. Un autre entre et commence à s'excuser sur le comportement de son collègue. Lui, était blond, cheveux bien coiffé, les yeux noisette... Il est un homme beau à regarder et surement très gentil.

- Bien, à présent commençons. Mademoiselle Jade Inora veuiller nous raconter ce qu'il c'est passé je vous prit.


- Hôpital, chambre 206 -

Je me réveil, ouvrant les yeux, regardant le plafond blanc et vide d'un hôpital. Je ne peux pas bouger, juste écouter le silence qui m'entoure.Soudain, la porte s'ouvre, une infirmière vient vers moi. Elle me salue, sourit, puis change mes bandages avant de retiré une sorte de masque qui m'aide à respirer.

- Bon-bonjour...

- Monsieur Shiroi Jigoku n'est-ce pas ? Je suis votre infirmière attitré jusqu'à ce que vous aller mieux. Elle sourit angéliquement.

- M-merci...

- Ne vous inquiétez pas monsieur Jigoku, vous êtes entre de bonnes mains. Elle sourit encore, me caressant les cheveux, les yeux pleins d'espoir. Reposez-vous, je suis sur que quelqu'un ira vous voir !

- Quelqu'un... non... je ne pense pas...

- Mais si, en tout qu'à moi je serais là ! Je veillerai sur vous monsieur Jigoku. Je dois dire que je vous trouve très beau malgré tout. Elle me sourit encore puis reste à mes côté me racontant sa vie.



Revenir en haut Aller en bas

Jade Inora

avatar

Psychic bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 06/12/2012
❖ Missives : 63
MessageSujet: Re: La fugue du séducteur de ces dames <3 ( Jade ) Mer 1 Mai - 20:47

Jade ne cesse de hurler, complètement déstabilisée, ses yeux se voilent alors que l'on emmène Shiroi dans l'ambulance. Elle manque de tituber, un policier la rattrape. C'est la cohue dehors, tout le monde est alarmé et se regroupe autour d'eux pour savoir ce qui s'est passé. Eliot est arrêté lui aussi. Elle lui crache des insultes et essaie de se jeter sur lui. Elle n'en a plus la force, elle n'a plus la force de rien, son don s'est emparé d'elle et l'a plongée dans une sorte de bulle de semi-inconscience. Elle reste ainsi jusqu'à ce qu'on la conduise au poste de police où elle va passer la nuit jusqu'à ce qu'on l'interroge sur ce qu'il s'est passé. Elle retourne le chose dans son esprit des centaines de fois, recroquevillée sur elle-même, elle cherche désespérément comment se tirer d'affaire. Elle est jeune, plutôt mignonne et assez frêle, elle aime Shiroi de tout son cœur et joue la comédie à la perfection. Les voilà...Ses atouts....


- Salle d'interrogatoire -

La jeune fille, encore sous le choc de tous les événements de la veille est en proie à quelques crises de panique intérieures et a un peu de mal à articuler, aussi, lorsque la police lui a demandé son nom, elle a bien dû mettre quelques minutes avant de réussir à se faire comprendre. Elle a quand même réussi à stabiliser ses émotions pour les déclancher le moment venu. N'ayant pas fermé l’œil de la nuit, elle ne cesse de boire du café avant d'entrer dans la salle d'interrogatoire, fixant Eliot avec une noirceur sans pareil chaque fois que leurs regards se croisent. Elle ne le pensait pas capable d'une telle chose, vraiment, son attitude était exagérée... Mais bon, tout ceci étant passé elle conte bien tenir sa petite vengeance dès que l'occasion se présentera, ce qui ne devrait pas tarder à arriver. (oui, le castrer à moitié ne lui a pas suffit...que voulez-vous !) Le premier policier qui entre enfin dans la salle, brisant le silence de mort par une odeur plus pestilentielle encore. Au bout de quelques minutes, elle commence à manquer d'air et se réjouit presque que le majordome ouvre sa grande bouche pour se plaindre. S'en suit des propos assez injurieux et un autre policier se décide à entrer. Il est beaucoup plus soigné et à l'air très honnête. Quel dommage que la jeune fille doive se servir de lui d'une manière si ingrate...
Il lui demande enfin avec gentillesse alors qu'elle n'a prononcé le moindre mot depuis son arrivée.

- Bien, à présent commençons. Mademoiselle Jade Inora veuillez nous raconter ce qu'il c'est passé je vous prie.

Elle ouvre la bouche mais aucun son n'en sort. Elle le regarde droit dans les yeux avec un air éploré en essayant de reprendre du courage.

(elle joue un peu la comédie dans son récit pour accentuer le ressenti du policier)

-Je...Et bien...La matinée était belle...Je revenait de la flûte et cet homme ici présent m'a poussée.. Je l'ai alors reconnu et me suis rendue compte qu'il essayait de s'en prendre à monsieur Shiroi !
Il avait un couteau...Un grand couteau...
Elle fait mine de regarder dans le vide, terrifiée, et se cramponne à son siège Il a agressé Shiroi avec ! Oh Shiroi ! Sensei... elle se cache la tête dans les mains et déclenche quelques larmes qui arrivent rapidement vu son état, mais elle poursuit
Et je n'ai pas vraiment réfléchi sur le moment, j'ai essayé de l'en empêcher ! J'aime énormément Shiroi et c'était horrible ! Mais vu ma carrure, je n'ai pas pu faire grand-chose...Je l'ai frappé entre les jambes et il m'a giflée...
Il s'est détourné de moi et s'est de nouveau tourné vers Shiroi.. C'est allé si vite...D'ailleurs...
elle se tourne vers Eliot avec de grands yeux innocents et humides en lui souriant tristement Pardon de t'avoir frappé Eliot...Mais je ne voulais pas que tu t'en prennes à sensei...


Elle baisse la tête et se recroqueville sur son siège, mettant ses courbes fines en valeur pour souligner sa fragilité et dit doucement.

-Je crois...Je crois que c'est tout monsieur...Je ne me rappelle pas bien de toutes les circonstances...C'est allé si vite...
Revenir en haut Aller en bas

Shiroi Jigoku

avatar

Professeur
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 14/11/2012
❖ Missives : 100
MessageSujet: Re: La fugue du séducteur de ces dames <3 ( Jade ) Sam 18 Mai - 16:29

- Salle d'interrogatoire -

Le policier écoute Jade avec attention, il l'a regarde avec un air de tristesse, comme un air de compassion. Il comprend alors vite le coupable, Eliot. Après tout, Jade avait l'aire d'une pauvre jeune fille dépasser par les événements. C'est un tout jeune policier et voir les jeunes demoiselles pleurer ainsi dans cette salle sinistre lui fait de la peine, il ne comprend même pas ce qu'elle fait là. Il prend un aire sérieux pour paraître impassible, peu concerné par ses larmes et surtout, avoir l'aire d'un professionnel.

- Très bien, merci mademoiselle Jade. Commença-t-il à dire, puis il fini par un petit soupire, voyant bien que son "professionnalisme" ne peu pas duré longtemps aux regard de la charmante Jade et son aire innocente à tout point de vue même quand elle avait frappé Eliot. Heum... Et bien à présent c'est à vous Monsieur. Ne vous en faite pas mademoiselle c'est presque terminer après vous pourrez sortir et voir votre Shiroi. Il lui sourit, il sait où Shiroi se trouve.

Eliot regarde l'"innocente" Jade lui faire des excuses. Il n'en croyait pas ses oreilles, il se disait qu'il valait mieux être sourd plutôt que d'entendre ça. Elle qui l'avait regarder avec la plus grande haine qu'elle avait jamais connu envers quelqu'un. Eliot l'a déteste également, il est à deux doigt de l'a frappé pour ouvrir les yeux au policier se sa "véritable nature". Il commence alors sa version des faits.

- Hé bien, ce matin moi et on maître Shiroi on se baladait dans la rue quand un moment il a voulu me semé pour jouer. Je vous jure, mon maître est un vrai enfant dans l'âme, on se connait depuis très longtemps et j'ai toujours respecté les désistions de mon maître car je n'ai pas le choix mais rien ne me déplaît venant de lui. Il sourit puis reprend son "explication". Mon maître et moi étions venu chercher du poisson et je ne sais pas pourquoi mais il a prit le couteau du poissonnier et s'est enfuit donc je le poursuivie et d'un coup il s'arrête et me met le couteau dans les mains et se plante lui-même ! Il... Il l'a dit "adieu" avant de tombé aux sol... j'ai cru quand je le poursuivait qu'il jouait... Il fait un aire dépité.

Le policier regarde la réaction de Jade face aux propos d'Eliot puis il dit, simplement et calmement : " Nous verrons bien ce que dit Monsieur Shiroi Jigoku je crois qu'il est réveillé, il n'est pas mort alors pas d'inquiétude."

- J'espère qu'il va s'en sortir ! Dit Eliot, avec un air inquiet. Je suis désolé aussi mademoiselle Jade j'aurais dû l'arrêté.

Le policier se lève : " bien, j'ai prit vos dépositions nous allons résoudre cette affaire malheureusement vous ne pouvez pas aller le voir car tant que nous avons pas le fin mot de cette histoire personne ne peut le voir. " Il ouvre la porte puis l'es fait sortir avant de fermer la porte. Il l'es accompagne en-bas puis leur dit au revoir avant de remonter travailler.

- Hôpital, chambre 206 -

L’infirmière fini enfin l'histoire de sa vie, elle sourit, poupouillant les cheveux de Shiroi puis lui caresse la joue. "Comme votre peau est douce !" S'exclame-t-elle. Elle lui apporte à manger, s'occupe de lui comme si c'était un enfant. Ce dernier en profite d'être ainsi chouchouté par cette infirmière qui a l'aire d'avoir le coup de foudre pour notre séducteur qui n'hésite pas à la dragué. Bizarrement, il est habitué et ne rencontre aucune difficulté mais à chaque fois qu'il drague l'infirmière il repense à Jade. Il se demande bien pourquoi et reste finalement pensif.

- Vous avez encore faim Monsieur Shiroi ?

- Vous pouvez m'appeler Shiroi.

- Moi comme vous le savez c'est Nelly, je trouve votre prénom si triste pour quelqu'un d'aussi raffiné que vous. Elle lui sourit, rangent les petits gâteaux.

- Oui, je connais pleins de choses sur vous, Nelly.

- Oui... Je suis peu être trop bavarde mais je n'aime pas trop le silence !

- ... le silence permet de me concentrer.

- Oh pardon ! Vous voulez quelque chose ?

- Hum... non rien, je veux juste me reposer.

- Je vous laisse tranquille, n'hésiter à me biper ! Elle part.

- Enfin seul...

Il réfléchit à "pourquoi je ne pense qu'à elle ? " Cette question lui revient tout le temps. Il ne pense pas à ses élèves, ni à sa santé, ni à Eliot dont il a maintenant peur, il ne pense qu'à elle. Il l'attend mais voyant qu'elle ne vient pas il s'endors.
Revenir en haut Aller en bas

Jade Inora

avatar

Psychic bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 06/12/2012
❖ Missives : 63
MessageSujet: Re: La fugue du séducteur de ces dames <3 ( Jade ) Sam 18 Mai - 21:31

- Salle d'interrogatoire -

Le policier s'est jeté tête baissée dans le petit jeu de comédie de la jeune fille et elle s'en félicite elle-même. Mais Eliot, visiblement abasourdi à son grand bonheur, ne tarde pas à répliquer. Elle sourit doucement, cachant ses pensées plus perfides les unes que les autres dans un coin de son esprit. *Chouette, il rentre enfin dans mon petit jeu* se dit-elle. Le majordome commence donc sa version des faits.

- Hé bien, ce matin moi et on maître Shiroi on se baladait dans la rue quand un moment il a voulu me semer pour jouer. Je vous jure, mon maître est un vrai enfant dans l'âme, on se connait depuis très longtemps et j'ai toujours respecté les décisions de mon maître car je n'ai pas le choix mais rien ne me déplaît venant de lui. Il sourit puis reprend son "explication". Mon maître et moi étions venu chercher du poisson et je ne sais pas pourquoi mais il a prit le couteau du poissonnier et s'est enfuit donc je le poursuivie et d'un coup il s'arrête et me met le couteau dans les mains et se plante lui-même ! Il... Il l'a dit "adieu" avant de tombé aux sol... j'ai cru quand je le poursuivait qu'il jouait... Il fait un air dépité

Jade sourit, au bord d'éclater de rire. Un rire nerveux et noir comme une nuit sans lune. Mais elle se retient et se contente d'afficher un air triste et compatissant.Elle s'adresse directement à son ennemi en chuchotant pendant que le policier prend des notes.

-Mon pauvre Eliot, tu es tellement hypocrite que tu as fini par croire à ton propre mensonge...Voilà ce qui arrive lorsque la haine et l'instinct de possession guident nos pas...Quel dommage...Mais bon, c'est ainsi.


Le policier regarde la réaction de Jade face aux propos d'Eliot puis il dit, simplement et calmement :

- Nous verrons bien ce que dit Monsieur Shiroi Jigoku. Je crois qu'il est réveillé, il n'est pas mort alors pas d'inquiétude.

- J'espère qu'il va s'en sortir ! Dit Eliot, avec un air inquiet. Je suis désolé aussi mademoiselle Jade j'aurais dû l'arrêter.

-Ce n'est rien Eliot, ça arrive à tout le monde de faire des bêtises...

Le policier se lève :

-Bien, j'ai pris vos dépositions nous allons résoudre cette affaire. Malheureusement vous ne pouvez pas aller le voir car tant que nous avons pas le fin mot de cette histoire personne ne peut le voir.

La jeune fille soupire et se dit à elle-même, tout bas.

-Quand te reverrais-je mon amour ?

Puis se tourne vers le policier avec le même sourire triste qu'avant

-Merci pour tout monsieur, en tous cas je sais que vous ferez tout ce que vous pourrez pour rendre au mieux la justice dans cette affaire. Vous êtes un vrai professionnel cela ne fait aucun doute !

Il ouvre la porte puis les fait sortir avant de fermer la porte. Il les accompagne en-bas puis leur dit au revoir avant de remonter travailler.
La blondinette regarde simultanément les policiers à l'entrée et Eliot qui la fusille des yeux. Mais elle n'a pas peur de lui, elle ne tremble plus comme la petite fille fragile et timide d'antan. Elle joue de ses atouts avec subtilité et connaît bien ses pouvoirs et sa force à présent. Rien ne l'empêchera de rétablir le bonheur de sensei et le sien. Rien !

Elle regarde Eliot, sourit et sort tranquillement sans forcer l'allure. Elle ne se défile en rien et ne flanche pas face à ses yeux sombres. De toute façon, que pourrait-il contre une jeune fille aussi mignonne et sans défense ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La fugue du séducteur de ces dames <3 ( Jade )

Revenir en haut Aller en bas

La fugue du séducteur de ces dames <3 ( Jade )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Le Marché Noir-