New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Allez, un petit saut et tout le monde descend... ou pas ? [ With Yama ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: Allez, un petit saut et tout le monde descend... ou pas ? [ With Yama ] Ven 22 Fév - 20:00

    Une petite brise soufflait, une brise rafraichissante. Le ciel était dégagé, les nuages rares, voir même absents. Le silence était de mise. En somme, toutes les conditions étaient réunies pour que Lune se sente au meilleur de sa forme. Se retrouver seule, dans une atmosphère douce et agréable. Une atmosphère de printemps, en somme. La saison où tout commençait, ou recommençait, la saison où naissaient les fleurs et les bourgeons, où les arbres reprenaient leurs feuilles... La jeune fille appréciait beaucoup cette période de l'année, figée entre le froid glacial de l'hiver et la chaleur brûlante de l'été. C'était une époque annuelle où tout était tellement beau. On pouvait même dire que c'était sa saison préférée. Et puis, le fait de se retrouver enfin seule lui faisait du bien. Elle avait toujours été tellement isolée, toujours à l'écart, que maintenant le fait de se retrouver avec une foule de gens qui lui parle en même temps lui donnait le mal de crâne au bout d'à peine une ou deux minutes.

    L'adolescente poussa un soupir satisfait. Allez, les cours allaient bientôt reprendre. La pause du midi était presque terminée, il allait falloir qu'elle redescende. Mais bon sang, rien que de repenser à toutes les marches qu'elle avait dû gravir pour monter jusqu'au toit... Elle se décourageait presque rien que d'y penser. Elle regarda le sol, alors qu'elle était à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Hm... Oui, elle pouvait sauter d'ici, ce serait beaucoup plus rapide. Au pire, elle se foulerait une cheville, mais rien de bien grave. A moins d'être extrêmement malchanceuse et de tomber sur quelqu'un qui passerait par là, elle n'avait aucune raison de s'inquiéter pour un saut comme celui-ci. Elle avait déjà utiliser son Don depuis plus haut, ou plus loin. Mais comme d'habitude, c'était l'atterrissage qui posait problème.
    L'étudiante monta sur la rambarde. Elle posa d'abord un genoux, puis elle se releva, usant de ses bras comme une balance pour garder l'équilibre. Elle plia légèrement ses jambes, prête à décoller dès qu'elle se sentirait prête. Allez, trois, deux, un....
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Allez, un petit saut et tout le monde descend... ou pas ? [ With Yama ] Ven 22 Fév - 20:51

« YATAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA »

Une sorte de boulet de canon avec une touffe jaune s’était élancée sur la brunette. Elles s’écrasèrent alors sur le sol, avant de rouler un peu à cause du ‘choc-contact’ entre elles et le sol. Une fois ce roulé-boulé terminé, blondie reprit un peu ses esprits. Puis il y eu un tilt dans son cerveau encore un peu secoué. Elle ouvrir alors grand les yeux et releva la tête. Elle s’empressa de toute de suite se relever afin de pouvoir aider Brunie. Elle espérait ne pas lui avoir fait trop mal, mais bon une seconde en plus et c’était trop tard ! Et franchement elle n’avait pas envie d’avoir encore un lien avec la mort, rien que le jour de son arrivée. D’ailleurs, vu qu’elle s’est littéralement aplatie contre notre sauteuse du jour, Yama savait que son don allait sûrement pointer le bout de son nez. Elle soupira rien qu’en y pensant. Parce que la jolie brunette qu’elle avait en face, elle lui plaisait, pas dans le sens amoureux hein ! Oh non bien loin de là, blondie est trop innocente pour y penser dès le début. Mais elle adorait les yeux de la jeune fille, complètement. Puis elle lui tendit la main, pour l’aider à se relever, décidément ce n’était pas la journée, entre le fait qu’elle trébuche ce matin sur un jeune homme et là qu’elle s’étale carrément sur le sol du style ‘le sol est mon ami’ Tama se demandais si elle allait rencontrer toutes les personnes de cet établissement ainsi. Pourtant elle à pas l’air mal cette école. Bien qu’elle trouve les escaliers qui mènent vers le toit assez étroit. Elle regarda un peu autour d’elle, le toit était vraiment gigantesque, le hall à côté c’est une fourmi. Bien que notre amie soit une fille qui exagère un peu, il est vrai que le toit est vraiment grand. Elle se promit de revenir ici dès qu’elle le pourrait. Mais mieux vaut ne pas oublier sa polaire, car avec les grands courants de vents qui passent par ici, le risque pour attraper un rhume est assez élevé. Puis son cerveau se ralluma et elle re-concentra son attention sur la -jolie- jeune fille qui s’apprêtait à sauter du toit. Surtout que même du chute de trois étage, blondie se doute qu’elle puisse mourir sur le coup. Tu peux toujours finir en légume. Elle se décida à parler, très, très vite, la main tendue et les yeux fermés.

« Bonjour, pardon pour ça, j’espère ne pas t’avoir fait trop mal, Yama, pourquoi tu voulais sauter ? C’est quoi ton pouvoir d’ailleurs ? Encore pardon, et ton nom ? »

Elle gardait sa même position qu’au part avant cette énonciation, qui d’ailleurs n’était pas du tout organisée. Elle espérait vraiment, de tout son cœur, que la jeune fille qu’elle venait d’empêcher de sauter allait lui pardonner. Ce n’est pas qu’elle est contre le suicide, mais elle aime bien parler, découvrir la personne et essayer de trouver une solution pour l’aider et qu’elle soit heureuse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Allez, un petit saut et tout le monde descend... ou pas ? [ With Yama ] Sam 23 Fév - 11:30

    Trois, deux, un... zé-
    Quelque chose tira brusquement Lune en arrière, avec une force quasi surhumaine -a moins que ce ne soit elle qui soit trop pris de surprise-. Elle ne tarda pas à pousser un petit cri surpris, puis à s'écraser par terre après avoir fait un ou deux roulé boulé. Cet instant précis lui rappela sa chute du premier jour, lorsqu'elle avait dévalé tout l'escalier du hall d'entrée avec Lysander, après avoir bêtement essayé de sauter alors qu'elle tenait toujours le poignet du garçon. Elle ne savait toujours pas si elle devait répertorier cet instant comme un bon ou un mauvais souvenir. Quoi qu'il en fût, la jeune fille venait de tomber une fois encore par terre, ce qui eut pour effet de l'exaspérer un peu. Elle n'allait pas passer sa vie à choir tout de même. Allez, elle allait mettre cela sur le compte de la malchance... Ou pas, en fait, elle allait juste se dire que la première fois était sa faute et la deuxième la faute de la personne qui l'avait empêché de sauter. Elle se demandait bien pourquoi elle avait fait cela.
    La jeune fille se releva presque aussitôt être tombée, malgré la douleur qu'elle ressentait au niveau de ses jambes. Après tout, il ne fallait jamais l'arrêter à un tel moment de ses bonds. Car pousser sur ses muscles pour décoller aussi haut lui demander déjà un bon effort, mais si en plus quelqu'un l'arrêtait à ce moment précis, autant dire que cela lui faisait vraiment mal. Bref, elle n'allait pas non plus s'apitoyer sur son sort indéfiniment. Elle observa la personne qui avait provoqué sa chute d'un œil peu amical, quoi que pas si méchant que cela malgré tout. Elle fut surprise de découvrir que celle-ci était... petite ? Jeune ? On aurait presque dit un enfant. Et même si l'adolescente ne le dirait sûrement jamais à voix haute, elle la trouvait drôlement mignonne avec sa touffe de cheveux couleur or et ses yeux bleus ciels. La fillette tendit la main vers l'étudiante et commença à parler rapidement.

    « Bonjour, pardon pour ça, j’espère ne pas t’avoir fait trop mal, Yama, pourquoi tu voulais sauter ? C’est quoi ton pouvoir d’ailleurs ? Encore pardon, et ton nom ? »

    Lune mit quelques secondes d'intenses concentrations pour comprendre ce que venait de dire son interlocutrice. Elle avait parlé tellement vite, elle qui était habitué à écouter des gens plutôt calmes, et qui donc parlaient... eh bien, normalement. Elle laissa un petit silence passer, avant de pousser un soupir et de répondre.

    « Mon Pouvoir ? Je saute. Très haut et très loin. » elle fixa l’intéressée en guettant sa réaction « Je m’appelle Lune. »

    La jeune fille, plutôt que de se relever, décida de rester assise, ce qu'elle fit donc en posant ses mains un peu en arrière pour se faire un appui. Elle hésita un instant entre enguirlander la petite ou lui faire une morale plus douce. Le choix à faire ne se fit pas attendre. Vu le caractère qu'elle semblait avoir, la dénommée Yama pourrait peut-être bien fondre en larme si jamais elle haussait le ton. Enfin, peut-être exagérait-elle, mais elle ne voulait pas prendre de risques. Cela la forcerait à devoir la consoler puis se faire pardonner. Or elle n'avait aucune envie de se prendre la tête juste avant de reprendre les cours. Déjà que rester attentive était assez difficile comme cela. Quoi que, l'après-midi c'était l'utilisation des Dons, donc ça pouvait encore aller.

    « La prochaine fois que tu vois quelqu’un sur le point de sauter, moi ou quelqu’un d’autre, soit gentille ne soit pas aussi… brusque. »

    Ah... C'en était fini de son paisible moment de tranquillité, et surtout de solitude. Enfin, il n'y avait pas de quoi être surprise. Elle était dans un Pensionnat maintenant, elle allait devoir faire pas mal d'efforts pour devenir plus sociable. Mais elle avait quand même besoin de ses petits moments seuls, pour se sentir plus sereine...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Allez, un petit saut et tout le monde descend... ou pas ? [ With Yama ] Sam 23 Fév - 17:39

« Mon Pouvoir ? Je saute. Très haut et très loin. » Elle me fixa, un air un peu méfiant « Je m’appelle Lune. »

Yama avait sourit dès qu’elle avait entendue la description du don de son homologue qui était à présent en appui sur ses mains. Les yeux de notre blondie pétillèrent à l’instant, ses pommettes se rehaussèrent. Elle sautilla un peu, une jambe sur l’autre, ses cheveux se balançaient un peu n’importe où du coup, ça rendait l’air de blondie encore plus gamin. Ses mains s’agitèrent dans tous les sens. Ses lèvres brulaient d’impatiences de lui poser d’autres questions.
Puis elle stoppa net. Lune ? C’était une mode que tous ceux qui commencent par un L dans leur prénom soient des dépressifs qui veulent se donner la mort ? D’ailleurs la jeune fille posa la question, mais à peine eu t-elle le temps de former ses lèvres pour questionner la jeune Lune, que cette dernière pris la parole, d’un calme olympien malgré la petite pointe d’agacement qui se sentait dans sa voix.

« - La prochaine fois que tu vois quelqu’un sur le point de sauter, moi ou quelqu’un d’autre, soit gentille ne soit pas aussi… brusque. »

Et là. Là, blondinette eu les yeux ronds comme des soucoupes. Elle abaissa sa tête à presque la même hauteur que Lune et la regarda, ses pupilles vers le haut, un air de profond ... questionnement. Qui la laisser sur le cul il faut le dire.

« - Parce que vous êtes nombreux à sauter du toit comme ça ? C’est une mode ou ... ? » Tilt de blondie dans 3...2...

« - AH MAIS BIEN SUR ! » S’écria t-elle.

« - Et vous êtes beaucoup à pouvoir sauter du toit comme toi avec ton don ? Juste histoire de ne pas tomber sur tout le monde, parce que bon, j’ai pas vraiment envie de déclencher mon don sur mes futurs camarades. »
Bon c’était un malentendu ... mais bon une seconde trop tard et c’était fini, alors pour la douceur on repassera hein. Mais bon, neko était quand même très soulagée que la jeune fille ne veuille pas aller s’écraser face contre terre. Elle poussa un long, très long ne soupire rien que d’y penser.

« - Dis ... J’adore tes yeux ... Et ton don aussi... » Elle parlait lentement, relevant parfois les yeux vers Lune comme si c’était une bêtise.

« - Et ... tu peux porter des personnes ? Avec ton don ? .... dis je peux rester avec toi ? On peut être amie ? »
Oui Blondinette avait pour habitude de poser beaucoup de question, curieuse de tout, elle ne se lasse jamais. Et puis elle aime déjà bien la jeune fille en face d’elle, alors elle aimerait vraiment, devenir son amie. Et le rester. Elle espère secrètement que le jolie jeune fille en face d’elle l’ai pardonnée et accepte sa demande. Rare sont les personnes qui accordent leur amitié aussi facilement. Blondinette, elle, l’accorde dès qu’il y a un petit lien et qu’elle sent que la personne en face d’elle est une bonne personne.

« - S’il te plait » Avait-elle couiné. Comme un enfant seul en manque d’affection.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Allez, un petit saut et tout le monde descend... ou pas ? [ With Yama ] Sam 23 Fév - 18:36

    Lune recula inconsciemment lorsqu'elle remarqua le regard pétillant de Yama. Ah, non... Elle cernait très bien son genre de caractère. Enfantin, bavard, énergique, joyeux, et surtout collant. C'était exactement le genre de personnalité avec qui elle avait du mal à s'accorder, de part son côté renfermé et discret. Elle aimait passer inaperçue, et c'était avec les gens comme ça qu'elle devenait justement le centre de l'attention. Mais aussitôt que la brune eut fini sa phrase, la petite fit les yeux ronds et abaissa sa tête au niveau de sa camarade. Elle avait brusquement changé d'attitude. Un peu trop vite à son goût, pensa-t-elle. Elle avait trop l'habitude des gens calment qui restaient tranquilles, et qui ne bougeaient pas dans tous les sens.

    « - Parce que vous êtes nombreux à sauter du toit comme ça ? C’est une mode ou ... ? »

    Pour un peu, la jeune fille se serrait tapé le front avec la paume de sa main, comme pour mettre en avant la bêtise de la gamine en face d'elle. Cette dernière se rattrapa seulement à sa manière en comprenant quelques secondes plus tard ce qu'elle avait voulu dire par là.

    « - AH MAIS BIEN SUR ! »

    Trop. Fort. Trop. Bruyante. Punaise, l'adolescente avait oublié à quel point les gens pouvaient créer de ce tapage rien qu'en criant. Elle était trop habituée à la tranquillité et au silence que procurait la solitude. Elle s'apprêtait à lui demander de parler moins fort, et d'arrêter de hurler à tout va, quand elle remarqua que celle-ci adoptait soudainement une attitude plus réservée, presque timide. Comment les gens pouvaient-ils changer de comportement aussi rapidement ? Elle se le demandait bien. Yama commença à parler lentement, un peu comme un enfant qui avouait qu'il venait de faire une bêtise.

    « - Dis ... J’adore tes yeux ... Et ton don aussi... »

    L’anglaise ouvrit la bouche, la referma. Ses yeux s'agrandirent sans qu'elle s'en rende compte. Un flash venait de traverser son esprit, bien malgré elle. Cette posture, ces paroles... ce ton... et cette timidité adorable, c'était son frère. Il lui répétait sans cesse qu'il adorait les yeux de sa grande sœur, autrefois. Une grande nostalgie, mêlée à la mélancolie, envahit le cœur de Lune. Elle baissa les yeux vers le sol, s'accordant un petit moment de laisser aller pour se remémorer les souvenirs qu'elle avait de son frangin. Ses jeux, ses sourires, son innocence, et sa naïveté mémorable... Son adoration du foot, et sa fainéantise à toute épreuve... Elle secoua la tête de droite à gauche, comme pour chasser tout cela. C'était du passé, elle ne devait pas trop y penser. Cela le mettait d'humeur maussade, triste. Même si elle et son frère s'envoyait toujours des lettres, il restait dur de garder contact avec lui. Et la distance était très dure à supporter...
    Non. Il fallait qu'elle garde les pieds sur terre. Ce n'était pas en s'apitoyant sur son sort que tout cela allait s'arranger, après tout. Elle se concentra plutôt sur la gamine, toujours postée devant elle, d'un air inconsciemment plus doux, à cause du souvenir qu'elle avait réussi à raviver dans l'esprit de la jeune fille.

    « - Et ... tu peux porter des personnes ? Avec ton don ? .... dis je peux rester avec toi ? On peut être amie ? »

    Une expression de surprise naquit sur le visage de la brune. Porter des personnes, avec son Don ? Cela l'étonnait beaucoup. D'habitude, les gens préféraient justement éviter de sauter avec elle. Non seulement parce qu'elle avait des difficultés à bondir avec quelqu'un, mais en plus parce que ce n'était pas toujours une expérience très agréable pour ceux qui avaient le cœur fragile. En revanche, si Yama aimait l'adrénaline, elle pouvait parfaitement comprendre ce qu'elle ressentait à l'idée de faire de grands sauts... Elle réfléchit un instant en observant la carrure de la petite. Elle ne devait pas être bien lourde. Cela pourrait aisément se faire. Mais... quant à sa demande à rester avec elle, l'adolescente n'était pas vraiment pour. Mais elle n'allait pas non plus l'envoyer balader, elle risquait de la faire pleurer... Il semblerait qu'elle n'ait pas vraiment le choix... Puis, être amie ? C'était rapide. Trop à son goût. Par la suite, peut-être. Mais même vu sous cet angle, elle en doutait. L'étudiante ne se faisait que peu d'amis, à cause de sa méfiance naturelle.

    « - S’il te plait » Couina la blonde

    La jeune fille poussa un long, très long soupir. Elle n'avait jamais vu quelqu'un parler autant en si peu de temps. Elle qui était habituée à ne parler que très peu. Même lorsqu'elle faisait des efforts à ce niveau là, ses phrases restaient courtes, allant droits au but.

    « Oui, je peux porter quelqu'un quand je saute, tant que la personne reste petite. Donc je suppose que je pourrais faire un saut avec toi, mais un seul. Oui tu peux rester avec moi. Quant à être ami, je vais être franche, je n'accorde pas ma confiance aussi facilement aux gens. »

    Comme pour ponctuer ses paroles, l'anglaise se releva, en pliant légèrement le dos et les jambes de façon à ce que Yama puisse monter. Allez, un petit effort, cela n'allait pas la tuer... Même si elle trouvait qu'elle faisait beaucoup trop d'efforts en ce moment, maintenant qu'elle y pensait. Nouveau soupir. Elle invita d'un signe de tête la petite à monter sur son dos, priant pour qu'elle soit la plus légère possible. Sinon, elle risquait d'avoir encore plus de mal à bondir, et de faire un atterrissage encore moins bien réussi que d'habitude. Enfin, elle ne s'inquiétait pas trop non plus. Elles ne courraient aucuns risques tant qu'elle garderait le contrôle de la situation.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Allez, un petit saut et tout le monde descend... ou pas ? [ With Yama ] Sam 23 Fév - 23:16

Lune venait de pousser un soupir. C’est pas possible, elle était la seule à avoir la joie de vivre et vouloir être en mode heureux bisounours avec les autres ? Enfin ici ? Où tout le monde voulait rester seul ici ? Fallait le marquer sur la porte d’entrée hein si on doit venir avec son pote imaginaire ! Lounie venait de prendre la parole, du coup Yama l’écouta, sortant de ses réflexions un peu coléreuse.

« Oui, je peux porter quelqu'un quand je saute, tant que la personne reste petite. Donc je suppose que je pourrais faire un saut avec toi, mais un seul. Oui tu peux rester avec moi. Quant à être ami, je vais être franche, je n'accorde pas ma confiance aussi facilement aux gens. »

Les yeux de Yama pétillèrent d’excitation, comme ça devrait être bien ! Puis elle regarda Lune, penchant la tête d’un côté. Elle voulait qu’elle monte ? Ah mais non ! Non, non ! Pas à cette hauteur ! Et puis si elle n’avait le droit qu’a un seul saut, elle allait le garder bien précieusement. Pour l’instant.

« Ah mais non ! Je ne veux pas monter maintenant ! Je préfère garder mon saut. Si un jour je suis sur le point de mourir en tombant d’un étage, comme ça, si tu es là, tu seras obligé de me sauver, parce que j’ai un saut ! »

... Seulement blondie réfléchie. Et là elle n’eu plus de sourire. Non. Elle regarda très sérieusement Lune. Bien droit dans les pupilles. Elle avait beau être une gamine, il ne faut pas croire les enfants sont intelligents. Bien plus que vous ne le pensez. Surtout que quand tu es enfant, il faut que tu profites de cette couverture ‘je suis innocent’ sinon c’est fini.

« Lune. Je vois bien que t’as pas envie de rester avec moi. S’il te plait, si un jour on se doit d’être amie, il faut que tu sois franche. Mais bon, ici j’ai l’impression que c’est tout comme ça. Faut bouger les gens. Pourquoi tu veux absolument te renfermé ? »

Non mais c’est vrai quoi. Elle se rappelait, à Londres, il y en avait des personnes qui cachait leurs ... Et mais attend une minute. La jeune fille, elle parle anglais, je ne rêve pas ? Et c’est reparti. Blondie était en transe tellement elle souriait.

« Toi aussi ? Toi aussi tu viens de Londres ? »

Neko souriait, sautillait, clignait des yeux avant de les fermés très fort en riant un peu. Mais tout cela sans hurler. Elle restait dans le ton normal. Elle était joviale sans pour autant déborder des limites. Oui Neko est un peu bipolaire aussi. Non ce n’est pas une façade. C’est un peu compliquer dans le corps de Neko.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Allez, un petit saut et tout le monde descend... ou pas ? [ With Yama ]

Revenir en haut Aller en bas

Allez, un petit saut et tout le monde descend... ou pas ? [ With Yama ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Pensionnat-