New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un premier état des lieux..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: Un premier état des lieux.. Dim 10 Fév - 20:52

Une douce brise caressait l'ensemble du domaine, créant une ambiance particulièrement agréable ajoutée aux nombreux rayons du soleil qui semblaient transpercer certains nuages denses afin d'éclairer quelques points parsemés sur la zone. Cette dernière fut brisée et totalement contrasté par les jurons portugais intraduisibles de Silas qui cherchait, en vain, son chemin depuis maintenant plus d'une heure. Vêtu de son éternel sarouel flottant et d'une simple tunique neutre, il traînait ses pieds d'agacements, laissant ses tongs claquer et frotter le sol à chacun de ses pas. Le problème venait du fait qu'il avait reçu un plan de la part du directeur, mais il avait beau la retourné dans tout les sens possibles et inimaginables il n'y avait aucunes révélations et il en arrivait toujours au même stade, il n'y comprenait rien. Ne sachant pas se repérer sur une simple carte, il décida d'abandonner, et ainsi, lorsqu'il croisa une poubelle il écrasa la source de tout ses problèmes et la jeta par dessus son épaule, sans même se retourner, jusqu'à ce que la boulette ne finisse au fond de cette dernière, comme un vulgaire déchet. Il réfléchit quelques secondes avant de fixer la tour la plus haute de l'établissement, qui se voyait clairement au loin; s'il voulait pouvoir se repérer à l'avenir, il fallait qu'il ait une vision globale de la zone, il se dirigea donc dans cette direction, ses mains enfoncées dans ses poches, avançant de sa démarche saccadée habituelle.

Sur sa route il eut une agréable surprise, une tâche de verdure parsemée de fleurs colorées et parfumées; ces jardins étaient très bien entretenus et étaient très esthétiques. Il s'en approcha discrètement, comme un voleur, secouant sa tête de droite à gauche pour vérifier si personne ne le voyait. A vrai dire, Silas s'y connaissait très bien en botanique et appréciait être entouré de végétaux en tout genre, et la première chose qui le sauta aux yeux étaient les espèces présentes qui ne s'adaptent habituellement pas à l'acclimatation de la zone géographique. Comment de telles plantes pouvait croître sans aucune mutation ni adaption naturelle dans un climat qui n'est pas le leur? Durant sa profonde réflexion, son regard vint s'attarder sur une plante particulière, caché entre des fabacés particluièrement touffues. Une plante qu'il avait l'habitude de broyer et d'incorporer à ses tisanes et ses matés pendant la révolution; une vague de souvenir lui envahit subitement l'esprit. Il revoyait les scènes dans les moindres détails, comme s'il y était, et ses agréables images se transformèrent en effusion de sang, il se mit à vaciller, grimaçant, il alla même lâcher un léger gémissement de douleur pendant que son regard se fronçait progressivement. Il se secoua la tête brutalement en essayant de retrouver son souffle, la bouche pâteuse il tâta ses poches avant d'en sortir une petite boîte ronde d'où il sortit une motte de tabac qu'il roula rapidement dans une feuille prévue à cet effet. Il s'accroupit après l'avoir allumé, les bras ballants entre ses cuisses, il expirait des nuages de fumée très opaque, son roulé pendant à ses lèvres, le regard vers le ciel, perdu dans ses souvenirs..

HRP: Désolé du retard, j'étais pas mal prit récemment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Un premier état des lieux.. Dim 10 Fév - 21:39

Rachel fit claquer sa langue contre son palais. C'était agaçant. Vraiment très agaçant. Le petite jeune fille pinça les lèvres en une moue enfantine absolument adorable avant de se concentrer à nouveau sur son objectif : récupérer la feuille de papier qui venait de s'échapper de ses main pour se coincer dans une branche. Son dessin. Son beau dessin aux traits incertains. Elle ne savait pas bien qui étaient les deux personnes qu'elle avait dessinés mais elle en avait rêvé : c'était donc partiellement important pour elle. Et si ça ne l'était pas : la situation l'agaçait quand même. Elle avait abandonné son sac à dos en forme de lapin sur le sol et elle sautillait le plus haut qu'elle pouvait sans grand succès. Ses chaussettes de coton remontées à la moitié de son mollet, s'enfonçaient dans des chaussures roses pales. Elle portait l'une de ses jupes plissées d'un blanc virginal qui ne vont habituellement qu'aux écolières de huit ans mais qui pour une raison ou une autre s'adaptaient parfaitement à son physique. Par dessus elle portait un tee-shirt long rose aussi pale que ses chaussures. Une bourrasque de vent chaud décrochât le papier de son perchoir sous le regard désespéré de l'adolescente qui abandonna toutes ses affaires au pieds de l'arbre pour se lancer à la suite du dessin.
- Reviens ! Sois-sage, reviens petit papier! gazouillât-elle avec toute la naïveté d'une enfant de six ans. Les mains tendues vers l'avant elle trottinait derrière ce qu'elle convoitait. L'idée qu'elle pouvait paraître étrange ne lui effleura même pas l'esprit. Il y avait ce qu'elle désirait récupérer et le peu de moyen qu'elle avait pour y parvenir.

Jamais Rachel n'avait autant maudit sa petite taille que depuis le jour ou ses frères lui avaient piqué sa peluche pour la mettre à une hauteur telle qu'elle ne pouvait pas l'atteindre alors même que n'importe qui d'autre aurais pus. Et peu être aussi pendant les cours de basket au collège. C'était vrais qu'en général ne pas être grande ne la gênait pas, d'ailleurs il y avait peu de personne qui le lui faisait remarquer. Peu être aussi que peu de personne la remarquaient en général ? Toujours était-il que sa petitesse n'avait jamais vraiment été un problème dans la mesure ou elle était débrouillarde et n'avait jamais eu à pâtir de ce fait. Sauf que cette fois-ci, si elle avait eu ne serai-ce que dis petits centimètres supplémentaires, elle aurait pus récupérer son dessin et se rendre au club comme elle avait promis. Mais non : elle se retrouvait à courir derrière sa feuille comme un chaton derrière un lézard habile et elle ne pouvait rien faire pour changer cela.

C'était peut-être également ce genre de comportement naïfs et adorable, qui confortaient les gens qui ne la connaissait pas dans l'idée que Rachel n'avait pas encore treize ans. C'était peut-être aussi à cause ce ceux-là que les gens qui la connaissait se cantonnaient à la regarder comme une toute petite fille fragile. Par ce qu'elle agissait comme un enfant et que son physique ne lui accordait aucune crédibilité lorsqu'elle affirmait le contraire même avec véhémence.

Rachel se figeât au milieu des jardins mais ne remarqua pas leur habitant du moment mais tendis une main désespérée vers la feuille qui avait enfin cessé de voler.
- Attrapé ! Et maintenant...Oh, mince! voulant ranger le dessin dans son sac la demoiselle fut contrainte de s’apercevoir qu'elle ne l'avait plus avec elle. Ce jour la le sort s'acharnait donc sadiquement sur la petite japonaise qui se retenait de laisser couler quelques larmes de frustration. L'odeur de la fumée attira son attention vers un homme qu'elle n'avait...ses orbes bleues scrutèrent l'original avant de se poser sur le dessin. La ressemblance était frappante. Sa petite main lâcha une nouvelle fois la feuille cependant qu'elle tournait le dos pour récupérer ses affaires.
- Monsieur Lapin ! Oh ! Non, petit papier reste là ! Zute ! Non, non... elle commença à bafouiller comprenant qu'elle ne pourrais pas à la fois récupérer et le papier et son sac-à-dos en même temps. Elle ne possédait pas encore le pouvoir de se dédoubler.

Face à un affreux dilemme la jeune Rachel restait simplement figée, dépassée par la situation. Elle était pourtant intelligente mais la situation dépassait de loin tout ce qu'elle avait pus imaginer. Ça, ce n'était définitivement pas prévu dans son programme. Elle posa une nouvelle fois les yeux sur le fumeur fit volte face et percuta de plein fouet une colone de marbre. enfin plus ou moins. Elle se frotta le front penaude et leva la tête pour regarder le visage de la personne qu'elle avait percuté.
- Oh...l'autregarçondudessin prononça t-elle sans articuler. Elle cligna des paupières.
- Dis...t'as pas vu monsieur Lapin ? Je crois que je l'ai perdu... elle dit de sa voix fluette.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Un premier état des lieux.. Lun 11 Fév - 11:44

Le temps était splendide et malgré la course qu'il avait à faire, Yoshi ne pouvait qu'être distrait par la beauté du paysage environnant. Entre regarder les fleurs aux couleurs chatoyantes des jardins et se précipiter acheter un nouveau pack de stylos-bille, son choix était vite fait. Enfin... Il faudra bien qu'il aille les acheter un jour s'il voulait prendre des notes à son prochain cours, mais bon, ce n'était pas d'une urgence si préoccupante. Quelqu'un finirait bien par lui prêter un stylo au pire, non ? Il rêvassa donc en traversant tranquillement le parc pour sortir de l'enceinte de l'académie quand il repéra tout à coup une attraction digne d'intérêt. Une jeune fille semblait courir à l'aveuglette, les bras lever pour récupérer quelque chose qu'il ne voyait pas avec la distance. Ça valait bien le déplacement, ça ! Et voilà notre bon gaillard partant pour suivre la demoiselle afin de l'aider si possible.
Sans crier gare, la demoiselle fit alors volte face et lui rentra dedans suffisamment fort pour déstabiliser un peu le quatrième année. Elle prononça alors un truc qu'il préféra ignorer avant de lui poser une question qui ne le laissa pas indifférent. Monsieur... Lapin... Yoshi éclata d'un rire franc qu'il tenta de contenir en mettant poliment sa main devant sa bouche. Si c'était pas mignon tout ça ! Après s'être relativement rapidement calmé, il répondit à la demoiselle en séchant une larme de rire. Il avait encore quelques soubresauts nerveux lorsqu'il tentait de parler.

"Désolé jeune fille, mais je n'ai pas vu de lapin dans les environs... Haha ! Mais si tu veux, on peut chercher ensemble si tu m'expliques la situations. Haha ! Je dois avouer que pour l'instant, la suite des évènements m'échappe un peu..."

Se calmant petit à petit, il parvint à la regarder avec des yeux normaux quoique moqueurs si on s'y attardait. Il ne doutait pas de la détresse de la demoiselle mais il ne pouvait pas garder son sérieux face à tant de véhémence inexpliquée. Cherchant tout de même un lapin du regard, il repéra un peu plus loin une tête bien connue par tout l'académie qui se prélassait. Il en alerta la demoiselle.

"Si tu veux, on peut aller demander au concierge, là bas... Il connait toujours tout ce qui traîne dans l'académie ! Si tu cherches un lapin, il l'aura certainement vu passer !"

Du moins, il l'espérait. Malgré sa gentillesse, Yoshi ne se voyait pas errer à quatre pattes pendant cinq heures pour chercher un lapin qui était déjà probablement très loin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un premier état des lieux..

Revenir en haut Aller en bas

Un premier état des lieux..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Pensionnat-