New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

The game has only just begun [PV Aidan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: The game has only just begun [PV Aidan] Dim 10 Fév - 13:27

« The game has only just begun »

Je regarde ma montre : il n’est que dix-huit heures quarante-cinq. Je viens tout juste d’arriver à la plage et, si tout se passe bien, Aidan m’y rejoindra d’ici quinze minutes. Le ciel est encore clair mais je sais que d’ici une heure au maximum, il sera bien plus sombre. Les gens commencent à quitter la plage après, je suppose, une bonne après-midi à se prélasser au soleil. Nous sommes samedi, après tout. Je souris doucement en les regardant ranger leurs affaires tandis que les parents appellent leur progéniture qui a tout sauf envie de quitter l’eau salée de l’océan.
Je vais m’asseoir sur un coin de sable solitaire, tenant la console d’une main, le jeu de l’autre. La PlayStaGeek, cette console de jeux merveilleuse, est certainement une des meilleures inventions jamais imaginées sur cette île. Une véritable immersion dans le jeu vidéo, voilà ce qu’offrait cette console presque magique. Que demander de plus ? Le jeu, quant à lui, venait tout juste de sortir en magasin. Je me souviens encore du jour de la sortie, le week-end précédent. A cause du couvre-feu du pensionnat, je n’avais pas pu camper devant le magasin, mais je l’aurais fait si j’en avais eu le droit ! Toujours est-il que je me suis levée à la première heure et suis directement allée acheter ce jeu merveilleux. Il ne m’a pas déçue : l’environnement dans lequel on joue reste exactement le même qu’en vrai, à la différence des autres joueurs qui sont représentés par leur avatar de jeu. Eh oui, parce qu’on peut jouer en multijoueurs, en plus ! Evidemment, aucune connexion Internet n’est requise pour pareil mode de jeu : pour le multi, il faut juste que plusieurs consoles soient proches les unes des autres pour pouvoir jouer ensemble. Et c’est là toute la magie de ce jeu ! On n’a pas besoin d’être amis ou de se connaître pour jouer ensemble : si des joueurs qui jouent chacun de leur côté se rapprochent l’un de l’autre, ils seront automatiquement mêlé au même univers ! Une autre caractéristique de cette petite merveille est que l’univers de jeu est illimité. On peut aller n’importe où à partir du point de départ : la PlayStaGeek analyse toujours l’environnement réel pour le reproduire dans le virtuel. Cependant, trop d’informations risque de faire boguer la console : c’est pourquoi je préfère jouer dans un endroit désert. Et quoi de plus désert qu’une plage, un soir de mars ?
Je m’étire, légèrement impatiente. Seulement trois minutes ont passé et j’ai l’impression que cette attente va me tuer. Je soupire et observe la cartouche du jeu avant de m’amuser à lui faire faire des galipettes entre mes doigts fins. Au bout de quelques secondes seulement, elle m’échappe et je la ramasse avec inquiétude, espérant qu’aucun petit grain de sable fourbe n’ait décidé de se faufiler dans la puce et de tout gâcher. La dernière famille quitte la plage et je les suis des yeux, un peu triste. Deux parents encadrent leur petite fille souriante. Un petit chien blanc court autour d’eux en jappant et, du revers de la main, j’essuie mes yeux humides. Il ne faut plus que je pense à ma famille, ce n’est pas comme s’ils étaient tous morts ! Au contraire, je sais très bien que je les reverrai un jour, quand j’aurai fini mes études au pensionnat et que je contrôlerai mon pouvoir… Et puis, soudainement, je repense à ma première rencontre avec Aidan. Il s’était endormi et avait fait un cauchemar… Combien j’aurais aimé pouvoir lire dans ses rêves ! Mais tel n’était pas mon pouvoir et je ne pourrai jamais comprendre sa peur tant qu’il n’aura pas envie de me l’expliquer… Et je doute fortement qu’il en ait envie un jour : ne suis-je pas une simple petite gamine de première dont il se fiche éperdument ?
Ah… C’est sûr, il ne viendra pas. Je lui avais juste envoyé une lettre pour l’inviter mais rien ne me garantissait qu’il l’avait lue et que, surtout, il souhaitait jouer avec moi… Je ne sais même pas s’il a le jeu ! Je soupire en regardant mes chaussures. Le sable ne se prêtant pas vraiment aux course-poursuites, j’ai pris la précaution de me vêtir convenablement : des baskets rouges et blanches fermées pour ne pas que le sable y entre, des jambières blanches rayées de rouge qui montent au-dessus des genoux, un short blanc orné d’une ceinture rouge et un T-shirt blanc et rouge lui aussi. Oui, comme toujours, je ne m’habille qu’avec ces deux couleurs qui me caractérisent si bien. Mes cheveux, quant à eux, sont coiffés en une queue de cheval. « Eh bien, me direz-vous, on dirait que tu vas courir un marathon ! » C’est un peu le cas, en fait. Ce nouveau jeu est en effet un pur jeu d’action et de stratégie, le but étant de tuer ses adversaires au moyen de bombes et d’un radar qui permettait de connaître la position des autres joueurs. Un pur jeu de mecs, hein ?


Indianred


Dernière édition par Miharu Okami le Mar 12 Fév - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Aidan Ryota Clear-Closed

avatar

Psychic bronze
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 27/12/2012
❖ Missives : 72
MessageSujet: Re: The game has only just begun [PV Aidan] Lun 11 Fév - 19:20

Aidan soupira, et se releva péniblement. Ce genre de choses n’arrivait qu’à lui…Il avait reçu le message de Miharu, la jeune fille albinos et enthousiaste avec qui il avait discuté dans la salle commune. La première entrevue avec elle ne c’étant pas mal passer, il n’avait pas décliné le rendez vous donnait. De plus, il ne pouvait pas refuser une invitation de ce genre. L’occasion de jouer à son nouveau jeu était bien trop belle. Il le possédait depuis la veille, date de sortie officielle. Contrairement à d’autres, il avait choisit d’ignoré les règles et le couvre feu. Ce n’était pas la première fois et ce ne serait sans doute pas la dernière. Le jeune homme c’était donc préparé rapidement, optant quelque chose de simple. Un sweet à capuche noir et un jogging blanc, avec des baskets rouge. Dans son sac noir il avait embarqué sa console et son jeu ainsi que quelques autres bricoles. Avançant à vive allure, comme souvent, il venait de se prendre une ignoble et st…id branche d’arbres en pleine face. Surprit et déstabiliser, il avait finit par terre. Quelle idée d’avoir des arbres ici ?! Ce n’était pas le chemin de la foret ! Aidan s’épousseta encore une fois avant de continuer. Sur pantalon blanc risquer de ne pas le rester longtemps….Il soupira une nouvelle fois. Au bout de plusieurs minutes, il finit par arriver jusqu'à la plage. Il ne tarda d’ailleurs pas à apercevoir Miharu. Elle était vêtue de rouge et blanc, ce qui ne l’étonnait pas vraiment. Cela le fit même sourire. Il y avait quelque chose qu’il trouvait agréable chez cette fille, bien qu’il ne sache pas exactement quoi. Malgré ses baskets, le jeune homme sentit ses pieds s’enliser quelque peu dans le sable, ce qu’il n’aima pas particulièrement, loin de là. A dire vrai, il n’appréciait pas beaucoup le sable. Ses fichus grains parvenait à s’insinuer partout. Lentement, il posa son sac près de sa camarade et après une ou deux secondes d’hésitation s’assit dans le sable face à elle. Son jogging ne resterait pas blanc…c’était inévitable alors…tant pis.

« Salut » dit il alors. « Prête pour le jeu ? » demanda t’il ensuite.

Il attrapa son sac et sortit son propre jeu ainsi que sa console. Il mit le tout en place et attendit.

« J’ai mit un peu de temps pour arriver jusque la…j’ai comme qui dirait f ait une mauvaise rencontre en route. »

Il repensa à ce maudit arbre…

« Mais bon je suis là et motivé. »

Motivé et surtout impatient de jouer et de…gagner. Aidan était généralement très fort sur la plupart des jeux videos. Il n’était pas considéré comme un geek, lorsqu’il vivait encore loin de l’île, pour rien.

« J’espère que tu t’es préparé à perdre. » rajouta t’il d’un ton léger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: The game has only just begun [PV Aidan] Dim 17 Fév - 18:11

« Prêt ? »

Perdue dans mes pensées, je n’entends pas Aidan approcher. Il faut dire que le sable crisse à peine sous ses baskets et que je ne suis pas particulièrement sur mes gardes. Je ne le remarque que quand il pose son sac près de moi. Douce et souriante, je lève la tête vers lui et l’observe. Apparemment, lui aussi connaît le jeu : il a pris le soin de s’habiller avec un style sportif. Argh, ça lui va mieux qu’à moi…
Il s’assied en face de moi. Je souris encore plus, me redressant et posant mes petites mains sur mes pieds joints. J’étais assise en tailleur, une de mes positions préférées. En général, j’aime tout ce qui nécessite de la souplesse, comme le fait de m’asseoir à l’envers sur les canapés, par exemple…

    « Salut. Prête pour le jeu ? »

Je lui réponds d’un hochement de tête et d’un petit « Hun ! » déterminé. Evidemment que je suis prête ! Après tout, c’est moi qui l’ai invité à jouer… Il a piqué ma réplique, le bougre !

    « J’ai mis un peu de temps pour arriver jusque-là… j’ai comme qui dirait fait une mauvaise rencontre en route. »

Je penche un peu ma tête sur le côté en le regardant arranger sa console. Qu’est-ce qu’il veut dire par là ? A son air renfrogné, on jurerait qu’il s’est battu contre un ennemi qu’il n’attendait pas !

    « Mais bon je suis là et motivé. »

Je souris doucement, ne pouvant tout de même m’empêcher d’être un peu inquiète. Au moins, il n’est pas blessé…

    « J’espère que tu t’es préparée à perdre. »

Sa phrase efface toute inquiétude de mes pensées. Je souris à nouveau, mais avec un air de défi, cette fois.


    « Tu ne devrais pas me sous-estimer. Ce n’est pas parce que tu es plus grand que tu gagneras aussi facilement ! »

En fait, je n’ai aucune chance de gagner et je le sais très bien. Je n’ai jamais été très douée aux jeux vidéo même si je les ai toujours appréciés. Surtout aux jeux de ce genre… Argh, j’allais me faire massacrer en moins de deux !
J’étouffe un soupir et place les lunettes de jeu sur mon visage, me levant aussitôt. La PlayStaGeek, merveilleuse invention, nous plongeait littéralement dans le monde du jeu vidéo. A partir de là, deux options s’offraient à nous : contrôler le jeu par la voix ou par les mouvements. Moi, bien sûr, je préfère nettement la deuxième solution. C’est peut-être plus fatigant, mais c’est surtout mille fois plus immersif…


    « Je te préviens, je compte jouer à fond. Et je parie que je cours plus vite que toi, de toute façon ! »

Eh oui, avec une telle console de réalité augmentée, il ne suffit pas d’être un geek pour gagner… Il faut aussi être un tantinet sportif et j’espère vraiment l’être plus qu’Aidan. Sinon, eh bien… En clair, je ne pourrai pas survivre plus de cinq minutes à ce jeu.
A l’aide des boutons sur le côté des lunettes, je règle les paramètres de jeu et tout ce qui va avec, avant de m’éloigner un peu d’Aidan. Commencer côte à côte, dans un match un contre un, serait suicidaire.


    « Prêt ? »


Indianred


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Aidan Ryota Clear-Closed

avatar

Psychic bronze
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 27/12/2012
❖ Missives : 72
MessageSujet: Re: The game has only just begun [PV Aidan] Ven 22 Fév - 17:38

« Tu ne devrais pas me sous-estimer. Ce n’est pas parce que tu es plus grand que tu gagneras aussi facilement ! »

Le jeune homme sourit à son tour.

« Je ne te sous estime pas, loin de là. Cependant je suis très mauvais perdant. »

L’air de défit de sa camarade l’avait amusé. Le jeu promettait d’être intéressant. Il fit comme elle et se prépara, installant les lunettes sur son visage. Il regarda Miharu commencer à s’éloigner tandis qu’il se levait à peine.

« Je te préviens, je compte jouer à fond. Et je parie que je cours plus vite que toi, de toute façon ! ».

« Pari tenu » répondit il simplement.

En réalité il ne courait pas vite du tout, pas plus qu’une tortue asmathique. A moins d’être en réel danger de mort. Ce qui à proprement parler n’arrivait pas souvent. Comme la plupart des geek, il avait l’habitude de jouer, assit, statique et confiné derrière son écran d’ordinateur ou de télévision. Pour ne rien arranger, il était d’une maladresse proche de la rareté. Le genre de mec qui se prend les pieds dans le tapis trois fois de suite. Certes il faisait parti des meilleurs joueurs en ligne, et sur différentes autres plateforme. Mais dans la vie réelle, c’était autre chose. Il soupira, ce qui le sauver c’était son incroyable chance ou ses accès subit d’inspiration dans les moments les plus critiques. Il avait déjà pu éprouver cette technique en cours de sport. A l’époque où il vivait chez ses parents et était encore scolarisé. Le jeune homme était doté d’une étonnante capacité à marquer des points presque par hasard, sans vraiment le faire exprès.

« Prêt ? »

Aidan se contenta de sourire. Ce n’était qu’un jeu…n’est ce pas ? Pour lui c’était le cas.

Ayant régler les différents paramètres, il continua de regarder sa camarade s’éloigner, tout en se déplaçant également. Il ne courut pas. Pour l’instant cela ne servait à rien, mieux valait observer le comportement de la jeune fille. L’inquiétant n’est pas de voir son ennemi, mais justement de ne plus le voir.

Il se déplaça lentement suivant Miharu tout en restant à bonne distance dans un premier temps. Puis lorsqu’il lui sembla qu’elle eu un moment d’immobilité, il s’avança un peu vers elle, quelques pas seulement avant de se mettre à courir dans sa direction. La suite aller se jouer en fonction de la réaction qu’elle aurait. C'était sans doute une tactique risqué, voir complètement insensé. Si elle savait viser correctement il serait cuit avant même d'avoir vraiment commencer à jouer.

*Qui ne tente rien n'a rien* pensa t'il tout en courant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: The game has only just begun [PV Aidan] Lun 25 Mar - 18:49

« Senbonzakura »

L’espace d’un instant, nos regards se croisèrent. La seconde d’après, je voyais Aidan courir droit sur moi. Une personne plus maligne ou plus habituée au jeu n’aurait sans doute pas hésité à lui lancer directement une bombe… mais ce n’était pas mon cas. Il faut dire que dans de telles situations, je n’agis pas vraiment comme tout le monde. Mes réactions sont imprévisibles, étranges, peut-être même animales… J’arquai un peu mon dos, prenant appui sur mes jambes. Mes yeux ne quittaient pas un seul moment mon adversaire. Et puis, je décampai. Comme si Aidan avait franchi une ligne invisible et qu’il avait déclenché un signal d’alarme dans mon cerveau. Mes jambes me donnèrent une impulsion suffisante pour démarrer à vive allure. Ma trajectoire était perpendiculaire à celle d’Aidan alors que je courais vers une formation rocheuse qui s’enfonçait dans l’océan.
Ce n’était peut-être pas la meilleure des stratégies à adopter, en fait. Là-bas, Aidan n’aurait qu’à me débusquer à coup de bombes pour m’avoir… Bah, trop tard, j’étais déjà lancée ! Les rochers n’étaient pas loin mais pour les atteindre, il fallait se mouiller un peu. Totalement plongée dans le jeu, je n’hésitai pas à sauter sur le premier rocher pour l’escalader et passer derrière, me soustrayant ainsi aux yeux d’Aidan.


    « Bon, les bombes… » me murmurai-je à moi-même.

Je baissai les yeux sur la sacoche blanche virtuelle qui contenait les bombes. Au début de la partie, chaque joueur pouvait choisir le type de bombes qu’il utiliserait – les bombes faisaient ainsi office de classes. Celles que j’avais choisies ce jour-là – et celles que je choisissais la plupart du temps – étaient des bombes plutôt spéciales, dans le sens qu’elles n’explosaient pas mais implosaient… Je souris doucement en en caressant une du bout des doigts. Un crissement de sable me fit reprendre mes esprits : il n’était pas temps de rêvasser ! Agrippant fermement ma première arme pour l’activer, je la lançai un peu au hasard dans la direction du bruit, sans même savoir si c’était Aidan qui l’avait provoqué. Captivée par l’action, je me mis à chanter bêtement :

    « Sanzen sekai tokoyo no yami nageku uta mo kikoenai yo
    Kibou no uta haruka kanata sono senkoudan wo uchiagero »

C’était ce que ça donnait dans ma langue natale. Aidan, lui, grâce à son bracelet unilingue, entendrait sûrement quelque chose comme ça :

    « Le monde entier est enveloppé de ténèbres diaboliques. Pas même une chanson de lamentation n'est audible.
    Les plaines de l'espoir sont encore loin, alors lance un grenade aveuglante. »

Riant doucement, je longeai rapidement les rochers et trouvai au bout de quelques longues secondes de recherche assidue une crevasse où me faufiler. J’espérais qu’Aidan ne me verrait pas et qu’ainsi, je pourrai le surprendre…

Indianred


Dernière édition par Miharu Okami le Mer 27 Mar - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Aidan Ryota Clear-Closed

avatar

Psychic bronze
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 27/12/2012
❖ Missives : 72
MessageSujet: Re: The game has only just begun [PV Aidan] Mar 26 Mar - 13:56

Lorsqu’il vit Miharu décampé, le jeune homme ralentit. Il ne quitta cependant pas des yeux sa camarade. Elle se dirigea vers les roches et l’océan, et il l’a suivit tout en gardant une certaine distance. On n’était jamais trop prudent dans ce jeu la.

*Si elle se réfugie la bas, elle va être coincée.*

Aidan accéléra un peu le pas, juste un peu. Il ne fallait pas qu’il s’essouffle déjà en début de partie. Concentré sur le rythme de sa course, il s’aperçut brusquement qu’il avait perdu son adversaire de vu. Il s’arrêta alors net.

*Ca commence bien…*

Il regarda tout autour de lui, dans un élan de désorientation le plus totale, puis secoua la tête. Cette attitude n’était pas digne d’un joueur de son niveau. Il fallait rester conscient et concentré. Posant sa main sur sa sacoche il réfléchit, la jeune fille ne pouvait être que cacher dans son abri rocheux ou aux alentours.

Au moment où il se décida à repartir, il se prit sur la tête quelque chose comme une sorte de gros cailloux, qui ricocha et atterrit un peu plus loin.

*Ouuutchh saleté de fichu caill…cailloux* pensa t’il.

D’où pouvait-il provenir ? Et pourquoi Miharu lui lançait elle une vieille caillasse alors qu’elle possédait des bombes ?

*Oh…*

Aidan se mit à courir le plus vite qu’il pu et finit par se jeté au sol, juste à temps. Au bout de quelques secondes, il osa se retourné et constata avec un léger étonnement qu’une partie du sol avait disparu.

*huuuu…*

Il se redressa patienta quelque secondes de plus et finit par se relever. Le jeune homme se mordit la lèvre. Cela ressemblait à une bombe à effet de souffle. Le genre de bim qui au lieu d’exploser, implose et aspire tout sur son passage. Il soupira, il avait faillit se faire avoir…Il secoua de nouveau la tête, il devait gagner et arrêté de faire n’importe quoi. Tout n’était pas négatif, il savait maintenant qu’elle type de bombe sa camarade possédait. Elle ne pouvait pas en dire autant à son sujet. Marchant à pas régulier, il hésita à se servir du radar pour évaluer la position de la jeune fille. Si il faisait ça, il serait exactement ou elle se trouvait, mais elle aussi. Il abandonna donc l’idée et avança en essayant de faire silencieux.

« Le monde entier est enveloppé de ténèbres diaboliques. Pas même une chanson de lamentation n'est audible.
Les plaines de l'espoir sont encore loin, alors lance un grenade aveuglante. »


Aidan haussa un sourcil. Elle chantait ? Pourquoi pas ? Après tout les paroles était en accords avec le thème du jeu actuel. Sans vraiment le savoir, il emprunta à quelques pas près, le même parcours que Miharu. Ayant le sentiment que la jeune fille ne se trouvait vraiment pas loin sans pour autant en être sur, il arma une de ses bombes. Le doigt sur le bouton il avança précautionneusement essayant d’évité le moindre bruit trop repérable.

« Je sais ou tu es » lança t’il en espérant la faire sortir de sa cachette.

Repérant un léger creux dans le sol rocheux, il y déposa sa bim et s’écarta vivement. Il attendit alors de voir ce qui allait se passer. Aidan avait choisit des bombes à retardement. Une fois activé, elle mettait dix secondes avant d’exploser. Cela pouvait être un avantage comme un inconvénient pour le joueur comme pour l’adversaire. Il haussa les épaules, il verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: The game has only just begun [PV Aidan] Ven 12 Avr - 17:01

« Dégage !»

Je retins mon souffle de nombreuses secondes qui me parurent pourtant aussi longues que des heures. L’attente était une véritable persécution. Le pire, c’était que je ne savais même pas s’il viendrait de ce côté ! Peut-être Aidan avait-il pensé que j’avais continué ma course par-delà les rochers… Peut-être attendrai-je ici pour l’éternité… Je lançai un regard soucieux à mon bras, d’où je pouvais déclencher le radar qui me permettrait de connaître la position de mon ennemi. Mais non, c’était trop dangereux… Je décidai d’attendre encore quelque temps.
Ma patience fut récompensée : je ne tardai pas à entendre le son mat des pas d’Aidan sur la pierre et le crissement de quelques cailloux qu’il dérangeait certainement de leur repos sans fin. Je retins mon souffle. En vérité, il était tout proche… Peut-être à un ou deux mètres de moi. Mais j’étais bien cachée et il n’avait pas l’air de me voir.

    « Je sais où tu es… »

Ah ! Le sale petit menteur… Je me mis à sourire doucement et pris, très lentement pour ne pas faire de bruit, une autre bombe. J’aurais bien aimé la lui lancer directement mais ce serait trop dangereux pour moi : coincée dans ce trou à rats, je risquai de mourir en même temps que mon adversaire. Ce serait totalement stupide… C’est alors que je remarquai que lui aussi tenait quelque chose dans sa main. Je plissai les yeux et distinguai un petit cube de métal. Oh non… Aidan s’avançait vers moi, et armé, qui plus est ! Mais ses yeux ne me fixaient pas, donc il ne m’avait toujours pas vue. Il n’empêche que j’étais dans une très très mauvaise posture. Mais que pouvais-je faire ? Rien, à part attendre. Peut-être la chance me sourirait-elle, peut-être Aidan allait-il se détourner et partir un peu plus loin, peut-être pourrai-je le prendre par surprise et l’achever une bonne fois pour toutes !
Ou peut-être que la chance lui souriait à lui et que, sans le savoir, il déposait sa bombe à retardement juste à l’entrée de la crevasse où je me cachais… Un léger « clic » se fit entendre quand il l’activa. J’avais moins de dix secondes pour réfléchir et seulement deux choix s’offraient à moi : projeter la bombe au-dehors d’un coup de pied, au risque qu’elle rebondisse sur une paroi et qu’elle revienne vers moi, ou m’enfuir en passant par-dessus aussi vite que possible, et tant pis si j’étais découverte. Sur le coup, la deuxième solution me parut la meilleure.
Je déboulai hors de la crevasse en trombe, en faisant un boucan pas possible. Je faillis trébucher en sortant mais me repris juste à temps et bondis pour gagner du temps. J’avais essayé de compter les secondes qu’il me restait mais, paniquée, j’avais aussitôt perdu le fil du compte.


    « Dégage ! » fis-je à Aidan qui se trouvait en travers de ma route.

Je n’avais aucune idée de l’ampleur de l’explosion que ce genre de bombes pouvait causer et je ne me sentais toujours pas en sécurité. Ne voulant pas perdre de temps à contourner le jeune homme, je lui fonçai dessus, le faisant ainsi tomber sur les rochers. Mais c’était là la fin de la formation rocheuse où j’avais pris abri et nous roulâmes tous deux sur les pierres, jusqu’à nous échouer sur le sable. Derrière nous, la bombe d’Aidan explosait, nous projetant des dizaines et des dizaines de petits projectiles pierreux, tranchants et dangereux. Je m’en pris plusieurs sur les jambes et un autre en plein sur le dos.


    « Aïe ! »

Quand le chaos cessa, je levai la tête vers Aidan, qui n’était pas très loin. Je le fixai un moment, ne sachant plus quoi faire, encore sous le choc de la peur passée. Si lui ne l’était pas, alors il me vaincrait certainement…

Indianred
Revenir en haut Aller en bas

Aidan Ryota Clear-Closed

avatar

Psychic bronze
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 27/12/2012
❖ Missives : 72
MessageSujet: Re: The game has only just begun [PV Aidan] Dim 14 Avr - 17:41

Evidement le jeune homme ne savait pas où se trouvait Miharu. Il avait déduit par sa trajectoire et celle de la bombe qu’il avait prit par la tête qu’elle devait se situé dans la zone rocheuse, mais il n’en était pas sur. Aidan patienta tout en restant sur ses gardes. Au bout de plusieurs minutes il finit par se dire qu’il devrait revenir sur ses pas, lorsque la jeune fille déboula en trombe de sa cachette. Il fut légèrement surprit car elle lui fonça volontairement dessus. Il c’était attendu à tord, à ce qu’elle s’enfuit dans la direction opposé, du moins en fonction des possibilités qu’il y avait.

« Dégage ! » cria t’elle.

Ce qui n’eu aucun effet, il ne bougea pas d’un pouce. La demoiselle lui rentra alors dedans de plein fouet le jetant littéralement par terre, elle tomba aussi. Ils atterrirent donc un peu plus loin dans le sable. Cependant la bim qu’il avait placé soigneusement à l’intention de sa camarade arriva au bout de son compte à rebours et explosa, leur projetant à tout les deux des débris de roches aussi tranchant que pointu.

« Aie ! »

Il entendit Miharu plus qu’il ne la vit au début. Il toussa, du sable plein la bouche. Il se redressa péniblement et cracha ses ignobles grains, avant de se secouer. Sa camarade la fixé sans bouger. Attends t’elle de voir qu’elle serait sa prochaine manœuvre ? Ou c’était elle blessé en tombant ? Là encore, il ne savait pas. Le jeune homme hésita un instant. C’était la pire chose à faire dans ce genre de jeu. Seule la stratégie avait sa place ici, il ne pouvait pas se permettre de s’inquiété pour cette fille. Ce n’était qu’un jeu après tout non ? Tout était virtuel. Heureusement quand on y pensait. Il soupira, et saisit rapidement sa sacoche et une bim, il l’arma, prenant soin de bien garder le doigt sur le bouton tant qu’il ne l’a lancer pas. Il se leva et recula un peu. Il grimaça alors fortement, quelque chose clochait. Chassant cette idée il se concentra, il fallait achever la cible. C’était l’essentiel, il gagnerait ainsi la partie. Faisant un pas en avant pour prendre l’élan nécessaire au lancement de sa bombe, il trébucha et s’étala dans le sable. La bim lui échappa des mains et alla néanmoins de loger non loin de la jeune fille. Peut être pas assez près.
Aidan s’énerva tout seul contre lui-même. D’où venait cette fichu manie de tomber ?!! Cette maladresse chronique commençait sérieusement à l’agacer. C’était une des raisons pour lesquels il préférait largement jouait avec une manette plutôt que dans une version virtuellement plus interactive. Ces versions là, elles étaient bonnes pour les sportifs, pas pour les geeks. Alors qu’il voulut se remettre debout, il se retrouva une nouvelle fois dans le sable, il réessaya et ne parvint même pas à bouger. Entre temps la bim explosa, le recouvrant pour la seconde fois de sable. Grimaçant, il s’assit avec une légère difficulté, percevant une certaine douleur, il en chercha la source. Ses mains n’avait, rien, sa tête non plus (pour une fois). Que…Il s’avisa alors que son jogging, un des rares qu’il posséda, vu qu’il avait une sainte horreur de ça était assez largement troué. Et que plusieurs morceau vilainement pointu de roche était venu se planté dedans au niveau de ses genoux. Découvrant cela, il se sentit brusquement mal et ne trouva rien de mieux à faire que de se rallonger dans le sable.

*La poisse* pensa t’il.

C’était bien le moment de flanché.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The game has only just begun [PV Aidan]

Revenir en haut Aller en bas

The game has only just begun [PV Aidan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Extérieur-