New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Lorsque l'on apprend à s'occuper toute seule comme une grande... [pv: Daisy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: Lorsque l'on apprend à s'occuper toute seule comme une grande... [pv: Daisy] Lun 28 Jan - 11:43

Voilà désormais quelque temps que la gamine avait pénétré les grandes portes de l'établissement, aucun problème majeur survenue jusqu'à présent, elle avait déjà eu le temps d'observer quelques phénomènes croustillants qui erraient dans l'enceinte de l'école. Elle avait de plus intégré le meilleur club qu'il puisse exister pour la donzelle, le club de Presse, là où elle pouvait s'adonner à son activité favorite, récolte d'informations, photos, cercle privé, re photos, joli minois et... Je m'égare. Enfin bon tout cela pour dire qu'elle était on ne peut plus ravis d'avoir atterrit dans cet endroit, malgré le fait que ce soit un petit trou paumé... On pouvait s'occuper l'esprit et ne jamais s'ennuyer.

Aujourd'hui la gamine n'avait pas cours, ou avait cours mais ne s'en préoccupait pas tellement, bon peut être qu'elle n'avait rien... Ouaip il était préférable de le voir de cette manière, elle ne se prend pas la tête vous savez. Tout comme à son habitude, une coiffure remarquablement idiote, deux couettes peu soignées sur les côtés de sa tête, une derrière un peu plus bas accompagnée d'une dizaine de mini tresses un peu n'importe où et le pire c'est qu'elle aimait bien. Mais c'est mal de critiquer le goût vestimentaire d'autrui donc nous ne le ferons pas, si vous voulez rire faites le plus loin.

Il est vrai que depuis qu'elle est arrivée, elle a rencontré du monde, mais n'a pas vraiment eu le temps de visiter le coin, ce qui était tout de même primordiale en tant que reporter, cela va de soi et imaginez qu'elle trouve un lieu idéal pour placer ses minis caméras franchement, autant saisir sa chance. De plus qu'il y avait un magnifique soleil en ce jour... Il serait bête de ne pas profiter de l'occasion que lui offre mère nature. Elle finit par atterrir dans un parc, un petit coin sympa après avoir traversé en long et en large la cour et visualiser de loin son meilleur terrain de jeu, le complexe sportif. Elle s'installa sur un banc... Non, au pied d'un banc, ainsi l'angle de vue des photos est dix fois meilleur, son appareil à la main elle n'attendait que les proies s'amènent sur son terrain de chasse. Ce qui ne mît pas longtemps d'ailleurs, deux superbes jeunes filles aux belles formes conformes à tous clichés que nous avons tant l'habitude de croiser autour de nous dans tous ces médias ou autres, quelques clichés de passage tellement discret au point qu'elles ne remarquèrent même pas le bruit du flash. Des photos qui prirent leur temps pour sécher mais qui apparurent comme un beau butin, un superbe angle qui ne manqua pas de faire apparaitre une petite trace de sang en dessous de la narine de la donzelle qu'elle s'essuya aussitôt, même s'il restait sans doute encore une petite trace rougeâtre, mais qu'importe.

Peu de temps après un légers bruit se fit entendre, elle est bien évidemment attentive à son entourage, cela fait partie d'elle même, personne n'aimerait être prit en train de récolter des informations, mais sans vraiment réfléchir elle se releva brusquement et de sa petite taille et son regard habituellement las elle se trouva nez à nez avec... Mademoiselle Daisy, professeur de mathématique et avant tout la directrice de son club de journal. Imaginez un peu le tableau ridicule, la gamine qui se relève d'on n'était où avec deux photos compromettantes dans sa main gauche et l'outil de son dur labeur dans la droite. Sans oublier son regard imprégné d'innocence utilisé pour vous attendrir alors qu'il y a une grande perversité caché derrière celui-ci, elle ne sut que lancer un vulgaire " Bonjour qu'est ce qui vous amène par ici madame?" Quoiqu'il en soi en diversion...elle est nulle, ce pourquoi elle évite de se faire attraper... Généralement.


Dernière édition par Astrid Cornouaille le Mer 30 Jan - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Daisy Lester

avatar

Professeur
❖ Arrivé le : 20/01/2013
❖ Missives : 130
MessageSujet: Re: Lorsque l'on apprend à s'occuper toute seule comme une grande... [pv: Daisy] Mer 30 Jan - 14:31

La journée avait bien avancer, c'était une heure de repos pour Daisy, elle devait aller s'occuper de son club bientôt tiens. Remontant ses lunettes et se promenant dans le jardin. C'était vivifiant de prendre un peu l'air après des heures de cours, ç'était bon pour la santé. Il y avait toujours du monde dans ce jardin, surtout de jolie fille. Les prendre en photo pour le journal et trouver des ragots sur elle serait marrant tiens. Le soucis c'est que Daisy avait oublier son appareil. Ca craint ça, elle n'y pensais jamais en même temps, ses cours était prioritaire en même temps. Son sac était plein de papier pour elle et le club. Il vallait mieux d'ailleurs qu'elle y aille c'était bientot l'heure bien qu'il y est encore une bonne heure.

Avant ça elle aurait surement le temps de trouver un coin d'herbe pour se poser.Les banc c'était trop sale à son goûts. Ses vêtements ne méritait pas d'être touchée par des endroits si sale. En plus les eleves allait dessus il vallait mieux ne pas s'y assoir on sait jamais ce qu'il y ont fait dessus. Tiens en parlant d'élève en voilà une que Daisy connaissait, c'était sa chère Astrid. Elle faisait partie du club de presses. Apparement les photos qu'elle à prise était exactement ce que voulez faire Daisy. Comme quoi c'est ça d'avoir un membre si investit. Elle lui souriait voyons bien le ptit manège de son élève.

-Moi je voulais prendre un peu l'air. Après les cours ça fait du bien. Je vois que tu as pris de bonne photo Astrid ça ne m'étonne pas de toi. Tu va bien ma chère petite reportrice que j'aime?<3

Daisy ne cache pas réellement qui elle aime ou pas, et Astrid était une de ses chouchous. C'était surtout pour sa perversité et son incroyable façon de passer pour une petite innocente. Elle ressemblait tellement à la prof sur ce côté là, bien qu'Astrid avait surement plus de facilité sur ça. Et puis elle aimait bien comme c'était la seule qu'elle connaissait active dans son club ce qui accentue le tout.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Lorsque l'on apprend à s'occuper toute seule comme une grande... [pv: Daisy] Mer 30 Jan - 20:10

Ahh Daisy sensei, rien qu'a l'entente de ce nom la gamine était heureuse, on pouvait même dire qu'elle souriait intérieurement, oui parce que la voir sourire en extérieur mise à part pour amadouer autrui c'est plutôt rare. Bref, elle avait tout pour elle, une poitrine foutrement généreuse, que la gamine regardait innocemment d'ailleurs, une taille plus qu'agréable et des lunettes ! Oui c'est petit objets ne sont certes qu'un accessoire, mais ils sont parfait sur une jolie personne. Enfin bon si elle dévisageait la professeur plus longtemps elle allait vraiment avoir l'air étrange, la gamine était bien contente de l'avoir pour son club de Journalisme.

De bonnes photos ? Bien au moins elle ne se ferait pas enguirlander pour photos compromettantes, si elle aimait bien c'était déjà cela, elle pourra au moins les garder et les mettre dans son cher calepin à photos qu'elle cachait précieusement à ses camarades de chambres. Parce que ça aussi... devoir cacher à ses coloc que l'on doit être une des grandes perverses de son temps, qu'elle commençait à planquer des mini-caméras dans la chambre et salle de bain, voyons cela ne se dit pas, sauf si l'une d'entre elle voyait les choses de la même manière qu'elle, ce qui l'étonnerai fort. Merci en tout cas Madame de vous montrer si compréhensive envers ce mauvais, très mauvais côté de sa personnalité. Puisqu'elle ne dit rien... on va faire comme si ces photos étaient tout ce qu'il y a de plus normal.

« Je vais toujours bien dans mon cas Madame, sauf si bien sur je me fais attraper par un quelconque surveillant incapable de comprendre notre art. »

C'est vrai quoi, ce n'est pas grand chose une petite photo, comment font les reporter chez les humains normaux, bah ils prennent des photos, même sans leur autorisation, sinon nous n'aurions aucun scoop digne d’intérêt... Bah c'est pareil dans cette école, nous devons faire preuve de vigilance pour faire ce que nos aimons et raviver le cœur de nos lecteur et admirateurs pour ceux qui préfèrent les photos aux longs textes.

« Vo-vous n'avez vraiment rien contre ce genre de photos ? »

Bon d'accord elle n'a pas pu s’empêcher de parler de ça. C'est vrai quoi dans toutes son existence, courte il est vrai, bon dans ses dix-sept ans d'existence, elle n'a jamais croisé une seule personne qui soit en accord avec ce genre de pratique. Bah oui parce que prendre des parties du corps de personne qu'elles soient vêtus ou pas.... ça provoque une certaine réflexion souvent négative dans la tête de nombreuses personnes... alors pourquoi pas elle ? Elle faisait semblant ? On allait bien voir...
Revenir en haut Aller en bas

Daisy Lester

avatar

Professeur
❖ Arrivé le : 20/01/2013
❖ Missives : 130
MessageSujet: Re: Lorsque l'on apprend à s'occuper toute seule comme une grande... [pv: Daisy] Ven 1 Fév - 9:29

Daisy n'avait pas ôter son sourire des lèvre en regardant son élève, voir même kohai au fond. Elle était si mignonne et manipulatrice comment ne pzas l'aimer franchement. Une Personne sans doute normal aurait craquer face à un visage d'ange. La prof était pas vraiment ce genre de cas là, étant elle même une vile manipulatrice c'était normale de voir ce genre de manège. Elle fera une très bonne reportrice et elle en douter même pas. Ses photos si obsène parler pour elle. Cela ne dérangeait en rien la prof bien au contraire, ce genre de photos était fort intéressante. Même si son visage ne dis rien sur cette effet là d'azilleurs pourtant elle n'avait rien montrer contre. La petite Astrid qualifier le journalisme comme un art, en effet c'était le cas. Toujours trouver la bonne photos pour avoir la une était jamais simples, rien ne semblait arrêter la petite au fheveux roses. Cela semblait parfait ça encore. elle avait vraiment une membre qui n'avait pas froids au yeux. Daisy ne pouvait que la soutenir surtout qu'elle était loin d'etre moche cette petite.

La question d'Astrid qui demander à Daisy si ça ne la choquer pas fis rire légèrement celle ci. Non elle ne se moquer pas. C'était beau comment cette petite au fond sans manipulation était innocente. Elle ne faisait parfois pas exprès ce qui la rendrait presque irresistible. Frottant ses cheveux d'un dou sourire, elle remontta ses lunettes.

-Bien sur que non voyons. Bien au contraire! tu l'as dis c'est un art et avoir une journaliste qui n'a pas froids au yeux comme toi Astrid-chan c'est bien. Ca va nous permettre de connaître des secret inavouée. J'aime cette idée le journal va regorger de nouvelle croustillantes.


La machine était lancer Daisy était en train de penser à tout le mal que cela pourrait engendrer.La souffrance de temps de gens sur leur visage quoi de mieux. En plus avec son autorité elle pourra éviter à cette petite tout soucis, comme une immunité diplomatique. Daisy avait presque envie de la câliner mais évitons celà pourrait faire du bruit si elle faisait ce genre de geste sur une éève en tout cas devant tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lorsque l'on apprend à s'occuper toute seule comme une grande... [pv: Daisy]

Revenir en haut Aller en bas

Lorsque l'on apprend à s'occuper toute seule comme une grande... [pv: Daisy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Pensionnat-