New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts. Lun 21 Jan - 15:33

Il faisait nuit, le couvre feu n'allait pas tarder à sonner. L'horloge avait indiqué vingt et une heure passé avant qu'il ne monte les escaliers afin de retrouver son cher Aleksej dans la tour d'astrophysique. Loin de lui l'idée de créer une ambiance romantique sous les étoiles afin de profiter de quelques précieuses minutes avec son Aleksej ! Non, c'était bien évidemment pour étudier et l'aider à remonter sa moyenne. Bien sûr... Pour étudier... Bref, il y avait trop de marches et sachant qu'il revenait tout juste de son petit boulot au Corner, il avait déjà bien mal aux jambes à force de rester debout avec une paire de talons bien perchés. Malgré le fait qu'il se soit changé en homme, il sentait bien que sa vie en temps que femme l'épuisait. Cependant, que ne ferait-il pas pour Aleksej ?

Il poussa la porte de la tour. Depuis quand y avait-il autant de monde dans cette foutue tour ? En huit ans, il n'avait jamais vu autant de monde ici, surtout à cette heure là ! Serait-ce un coup du destin ? La tête déconfite mais les épaules droites, Yoshi tenta de repérer son ami dans la foule. Le trouverait-il à temps ?

*Bon sang, vu le nombre de blonds dans les parages, ça serait presque plus facile de trouver Charlie...*

En espérant ne pas le trouver tout de même... Persévérant, il avança dans la salle, loin de regarder les étoiles comme ses congénères. Il avait juste souhaité de passer un peu de temps avec la personne qu'il appréciait le plus, comment s'était-il retrouvé dans cette situation ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts. Lun 21 Jan - 16:29


★Comme un papillon de nuit attirée par la lumière★

Ce qu’il y a de bien ou de mal, au choix, à vivre dans un internat c’était sans doute le fait que tout se savait. Il suffisait de tendre l’oreille, si on savait écouter on pouvait entendre toutes les plus folles rumeurs sur les pensionnaires. George aurait très bien pu prétendre avoir eu vent de ce qui se tramait à la tour d’astronomie mais en vérité elle n’était pas de celles qui faisaient attention aux rumeurs. Généralement elle se faisait un point d’honneur à ignorer ce qui se passait autour d’elle, n’accordant son attention qu’en de très rares circonstances. Non si elle se trouvait à déambuler dans les escaliers de la tour à cet instant n’était qu’une simple coïncidence, elle était en train de jouer, pour être exacte. S’amuser à descendre et monter les escaliers à cloche-pied, les yeux fermés, à quatre-patte, tâter les murs, retracer les lézardes sur les murs de l’index, faire de la musique en tapotant les marches, un passe-temps tout à fait normal, pour la troisième année. Réputée pour avoir un comportement d’attardée on ne faisait pas attention à elle, on la laissait faire ce qu’elle souhaitait sans critiquer, sans même essayer d’entrer en contact avec elle. C’était préférable puisque de toute façon elle ignorait presque toute présence humaine, oui George n’était même pas drôle à persécuter.

Si au début elle avait ignoré les venues étranges d’autres élèves dans ces escaliers au bout du vingtième sa curiosité fut piquée. Elle cessa ses activités, toutes plus intéressantes les unes que les autres, elle récupéra son sac en bandoulière qu’elle avait déposé en plein milieu des marches, histoire de faire chier son monde, puis commença à grimper les marches lentement. C’est finalement arrivée au sommet qu’elle accéléra le pas, bousculant quelques personnes, qui après-tout n’avaient qu’à pas se trouver à cet endroit. Les iris pointés vers le ciel comme si la réponse à l’univers lui-même s’était cachée parmi les étoiles elle-même. Peut-être qu’au final il y avait une pluie de météorite qui allait s’abattre sur terre, ou bien une éclipse lunaire était sur le point de commencer, ou tout simplement, les gens présents ici allaient se livrer à une fête sur le toit lui-même. Drôle d’endroit pour faire quelque chose comme ça mais après tout, George n’était pas une spécialiste de la fête.

Le temps passait et l’endroit se remplissaient rapidement, presque trop rapidement même. La jeune fille, prise d’agoraphobie soudaine alla se cacher dans un coin, s’asseyant sur le sol pour observer simplement ses chaussures.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts. Mar 22 Jan - 0:47

En fait , le problème, c'est pas vraiment que les gens t'aperçoive alors que t'es en fille, c'est surtout qu'ils fassent le rapprochement entre Aleksej le mâle, et Aleksja la demoiselle. Parce que merde, ça fait quand même bizarre de voir une jeune femme se transformer subitement en homme. Et ça, le seul qui l'a vu ici, c'est Yoshi.

Yoshi, c'est un type bien, c'est le genre d'ami génial, à qui tu peux tout demander parce que t'es sur qu'il t'aidera. Par exemple, ta moyenne en ce moment, c'est pas top. C'est même franchement pas terrible. Et bah tu lui a dmandé si il pouvait te filer un coup de main, ce soir, à la tour d'Astrophysique. Et évidemment, il a dit oui! Et évidemment, il était en retard. Et évidemment, tu l'attend dans un coin, les jambes croisées. Et..oh, une jolie fille. Tu baisses la tête pour vérifier que tu t'es pas transformé en Femelle pendant l'instant, et tu va t'asseoir à côté d'elle, un peu bruyamment. Laissons faire l'instinct, c'est plus pratique.


Excusez moi, Mademoiselle , vous attendez quelqu'un?

De toute façon, en homme comme en femme, personne ne peut te résister.
Revenir en haut Aller en bas

Daisy Lester

avatar

Professeur
❖ Arrivé le : 20/01/2013
❖ Missives : 130
MessageSujet: Re: J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts. Mer 23 Jan - 9:23

Déjà 21 heure le temps passe vite, et Daisy était encore dans sa salle de cours à corriger des copies. Elle n'avait point envie de rentrée chez elle encore une fois, et puis les Maths c'était encore mieux la nuit. Le côté inintéressant c'est qu'elle avait personne à qui le faire subir avec elle. C'était d'un ennui, soupirant légèrement et s'étirant sur sa chaise en se balança, il y avait quelque bruit non loin. Des gens n'était pas encore coucher, le couvre feu n'était pas si loin pourtant. Sortant lentement de sa salle en s'étirant tranquillement, elle vit que pas mal de monde se dirigeait vers la tour. Il y avait quelque chose de prévue ce soir où quoi, rare sont les fois où il y avait autant de monde.

Daisy s'avança sans un mot vers les escaliers, elle pouvait observer qu'il y avait vraiment trop de monde ici comment cela se faisait. Elle fixait tous les visage pour mieux les coller dans pas longtemps, elle aura de la compagnie demain soir c'était génial.Il y avait cependant deux eleve qui était dans un coin loin de tout le brouhaha. Une fille qui fixait ses pieds, elle aimait certainement pas le monde. Et l'autre était un petit blond qui semblait intéressait par cette même fille. En tous cas ceux ci elle n'avait point envie de les déranger par contre tous les autres elle avait bien envie de les virer à coups de pieds d'ici. Leur bruits l'avait emmener ici on ne peux même plus calculer sans être déranger par une horde d'élève.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts. Ven 25 Jan - 8:14

Malgré le temps qui passait, Yoshi ne parvenait pas à trouver la personne qu'il recherchait. L'espace de la tour avait beau être volumineux, c'était surtout la foule qui le ralentissait dans ses recherches. C'est donc fatigué qu'il décida d'user de son habituel optimisme inébranlable.

*Bon, si la foule est un mur qui englobe toute la salle, il serait tout dans mon intérêt d'en faire mon allié ! Après tout, quelqu'un l'aura forcément vu !*

N'est-ce pas ? Et si personne ne l'avait vu, il irait le chercher dans sa chambre, vu que cela signifierait sans doute qu'il avait oublié leur rendez-vous. Ce qui aurait grandement blessé son aîné. C'est donc sans compter sur le hasard qu'il questionna une tête bien connue dans la foule. Professeur Lester : jeune enseignante mathématicienne au décolleté aussi énorme que la paire de flan qui s'en échappe. Sa réputation n'était plus à faire et même sans être hétéro, Yoshi se devait de reconnaître les charmes de la demoiselle. Même si ce n'était pas pour ça qu'il l'abordait aujourd'hui. Déterminé, la voix posée et son habituel sourire de renard sur le visage, Yoshi s'annonça calmement.

"Bonsoir, Lester-sensei. Excusez moi le dérangement, je voulais savoir si vous n'aviez pas aperçu Al... Petrovik-kun dans les parages ? Nous avions prévu de réviser un peu, même si je pense que nous allons devoir changer de lieux si nous voulons vraiment nous y mettre..."

Il attendait la réponse, conscient que le mot "révision" n'était que rarement pris au sérieux par le corps enseignant. Mais entre hommes, que pouvait-on faire d'autre de toute façon ? Ce n'était pas comme s'il allait éveiller les soupçons.
Du regard, il continuait à scruter frénétiquement la pièce du regard. Où diable ce garnement se cachait-il ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts. Ven 25 Jan - 21:10


★Et soudain, la lumière ne fût plus qu'un souvenir★

La foule ne voulait pas quitter le toit. George se sentait de plus en plus mal à l’aise. Qu’attendaient-t-ils du soir? Qu’attendaient-ils du ciel ? Qu’attendaient-ils de la nuit ? Acculée dans le coin la jeune fille semblait prise de claustrophobie, étrange quand on sait qu’ils étaient dehors. Pourtant elle avait décidé de prendre son mal en patience, la réponse viendrait à elle et sa curiosité serait enfin satisfaite. Elle pourrait regagner le confort de sa chambre. Le ciel à présent semblait s’être plus dégagé, George passa une main dans ses cheveux pour dégager les mèches roses qui lui cachait un peu la vue. Est-ce que quelque chose allait arriver ?

Quelque chose arriva, mais ça n’était pas exactement ce à quoi elle s’attendait. Quelqu’un se pose à côté d’elle. Elle le sentait, devenant un peu gênée par cette proximité qu’elle n’avait pas désirée. Pourtant elle se retint de fuir, elle voulait savoir ce qui se cachait dans les étoiles. L’inconnu s’adressa à elle, mais elle ne répondit pas, toujours concentrée sur le ciel. Qu’attendait-il d’elle ? De l’attention ? Elle avait la tête trop remplie de questions, elle avait les yeux trop occupée à scruter le ciel. Elle ignora la question, comme elle savait si bien le faire et puis soudain, elle crut apercevoir quelque chose. La lune ! La lune était en train d’être lentement avalée par l’obscurité. George retint son souffle les yeux rivés sur l’astre, elle se leva se cramponnant à sa robe, le cœur battant. Tout le monde semblait avoir remarqué le petit spectacle puisque tout le brouhaha avait disparu, d’un coup.

La lune se faisait avaler, lentement, inexorablement et puis l’obscurité les surpris tous, d’un seul coup, George la première elle en tomba à la renverse, sans un bruit. Sa main tâtonnait doucement le sol à la recherche d’un contact, n’importe lequel, elle agrippa quelque chose appartenant à son voisin. Les secondes s’étiraient, et puis, alors qu’elle en était venue à redouter que la lumière ne reviennent jamais l’ombre recracha la lune, lentement. Et alors que l’ombre continuait de disparaitre les gens commençaient à applaudir autour d’elle, comme s’ils venaient d’assister à un concert. La troisième année était incapable de bouger, toujours un peu éprouvée par ce qui s’était passée. Une fois la lune entièrement découverte les applaudissements gagnèrent en puissance, d’un coup d’un seul, on entendait les gens siffler, acclamer la nature.

George relâcha son voisin et regarda la foule, perplexe. A quoi cela servait-il d’applaudir le ciel ? Les humains pouvaient de montrer bien étrange quelque fois. S’attendant à ce que tout le monde s’en aille, la jeune fille chercha des yeux l’issu pour y observer le mouvement de la foule. Mais personne ne s’en allait. Est-ce qu’ils s’attendaient à un rappel ? De plus en plus perplexe, la jeune fille porta une main à ses lèvres pour en mordiller l’index. Les élèves, de plus en plus enthousiastes continuaient de s’agiter.

« On s’en va ? » entendit-elle. S’adressait-on à elle ? Non. Quelqu’un répondit.
« Non, les dernières années ont ramené de quoi faire la fête ! De la bière, des chips, ce genre de truc. »
« Quoi ? Ils ont pas peur de se faire choper ? »
« Bah, ils sont majeurs tu sais… »
« Nous on l’est pas, si jamais quelqu’un nous, bière à la main on est bon pour une colle mémorable. »
« T’inquiète, vu le bordel, ils vont pas s’amuser à contrôler tout le monde. Et puis, si des profs’ veulent interrompre la petite sauterie ils ont intérêt à venir tous ensemble pour essayer d’en coller au moins une dizaine. Ça fait juste 5% de chance de se faire gauler, ça en vaut le coup, nan ?»
« Ouais, t’as raison mec. »

Une fête. Manquait plus que ça.





Revenir en haut Aller en bas

Daisy Lester

avatar

Professeur
❖ Arrivé le : 20/01/2013
❖ Missives : 130
MessageSujet: Re: J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts. Mer 30 Jan - 10:58

Il y avait vraiment beaucoup de gens ici voir même de plus en plus. Il devait se tramer quelque choses dans cette tours ça ne sentait pas bon, Daisy regardait partout au dessus de ses lunettes. Aucun d'eux avait remarquer la prof de math traînait ici, en même temps son visage et son élégance lui permettait de passer souvent inaperçue au yeux des élèves. Enfin presque tous, quelqu'un l'avait belle et bien remarquer, elle se retournait en replaçant ses lunettes tranquillement. elle le détailler de haut en bas se remémorant le nom de cette individu, elle avait tellement 'élève que c'était pas toujours simple de ce rappeler de tous. quand il venait de dire qui il chercher alors elle se rappelait très bien de qui il s'agissait. C'était yoshi, c'était un élève studieux mais il avait pas choisi un bon endroit pour venir chercher la tranquillité il semblerait avec son amis. en fixant le monde elle pu voir une fille à l'écart de tout ne s'intégrant pas du tout au reste. Elle semblait accompagné mais la foule la cachait vite. surement que l'ami de Yoshi était par là bas qui sais.

-Je ne l'ai pas vu mais il ne doit pas être loin, il y a une fille là bas, peut être que votre amie et par ici.

Daisy remonter encore une fois ses lunettes quand elle entendue les plans des élèves, alors il y allait avoir une fête ici. C'était parfait ça, Daisy allait pouvoir tous les coller pour ça surtout pour e qu'ils allaient boire et faire. un sourire apparaissait sur son jolie visage, enfin les choses deviendrais intéressante. Elle pourrait peut être allumer quelques élèves pour encore plus les coller. Sa tenue du jour était tout sauf très habiller comme d'habitude en somme. il n'y avait plus qu'a attendre le début de cette fête pour bien la casser. Elle se demandait si Yoshi fuirait vite ou pas en sachant qu'il y aurait une fête ici.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts. Sam 2 Fév - 16:41

Le professeur était toujours aussi sympathique que dans ses souvenirs. Bien qu'il l'ait vu deux ou trois fois mettre la pression à des étudiants tumultueux, il n'avait jamais rien eu à craindre de la part de la tête verte. Après tout, elle se souciait de l'avenir de ses étudiants même si sa façon de l'exprimer pouvait sembler maladroite. Le japonais, toujours bien focaliser sur ses études, avait donc été toujours parfaitement transparent sur les listes des professeurs. Il n'était pourtant pas candide et se doutait bien de ce qu'il se tramait en voyant les élèves alentours discuter en messes-basses. Une fête ? Ici ? Mais ils sont malades ? Avec le professeur Lester dans les parages, c'était une véritable invitation à se faire battre ! Mais bon, c'était leur problème... Lui, il venait juste pour étudier, chose qu'il fera une fois que la fête sera dissoute par l'équipe enseignante. En attendant, il lui suffisait de rester proche du professeur pour avoir sa protection et celle de son compagnon s'il le retrouvait. Yoshi se dirigea donc vers la jeune fille pointée par la prof de maths, non sans oublier de la remercier pour ses indications.

"Merci beaucoup, Lester-sensei ! Est-ce que je pourrais vous demander votre aide pour retrouver Aleksej s'il n'est pas là-bas ?"

Il commençait en même temps à se diriger vers la fille aux cheveux roses assise un peu plus loin, le long d'un mur. Lorsqu'il arriva à sa hauteur, il récidiva sa question sur un ton inquiet.

"Excuse-moi, t'aurais pas vu Aleksej ? Un blond de troisième année à peu près haut comme ça... Ca te dit rien ?"

Il ne connaissait pas la demoiselle mais il avait opté pour l'habituelle familiarité occidentale. S'il ne le retrouvait pas, il pourrait toujours tenter d'étudier avec son professeur de maths en attendant, et sans doute la jeune fille à l'air paumé pourrait elle se joindre au groupe ? Un mal pour un bien... Il réglerait son problème avec le blond plus tard...
Revenir en haut Aller en bas

Joyce McGarden

avatar

Physical or
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 22/05/2012
❖ Missives : 830
MessageSujet: Re: J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts. Dim 7 Avr - 20:16

Voila comme vous le constatez il manque quelqu'un ! Je vous accorde une semaine pour me dire si vous le continuez ou non, après c'est go archive !



Joyce's Présentation-Joyce's Relationship-Joyce's Bobox !!
Je ne me lasse pas de te remercier pour tes kits sublime ma Muse, que dis-je ! Ma déesse *o*
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts.

Revenir en haut Aller en bas

J'ai fait un voeu, j'aime pas les talons hauts.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Bermia-