New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Bain de Minuit || Alex'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Bain de Minuit || Alex' Sam 12 Jan - 21:14

Alors que ses pieds foulaient le sable, Thorsten se disait que cette fois-ci, il avait vraiment eu de la chance. S'il s'était fait attrapé à sortir en pleine nuit, sac de sport sous le bras, il en aurait écopé pour un certain nombre d'heures de colle... Et franchement, ça ne le tentait pas trop. Il avait réussi à éviter la gardienne de nuit, c'était l'essentiel. Au pire, il ne reviendrait qu'après le réveil de ses colocataires, il n'avait pas de cours en première heure, donc son plan fonctionnait pour le moment à merveille.

Le ciel était bien dégagé. La lune éclairait à demi la plage. Elle était déserte. En même temps, il était minuit passé, et rares étaient les élèves à enfreindre ostensiblement le règlement. Lui-même y avait réfléchi des semaines à cette évasion. Il n'avait pas envie d'avoir des soucis. Juste envie d'un peu de liberté et d'indépendance. Et puis, il avait envie depuis que les beaux jours étaient arriver d'aller nager de nuit dans cette mer tumultueuse. A cette heure-ci, il était sûr de ne pas être dérangé, ni d'avoir à sauver une noyée... Il avait encore cette anecdote en travers de la gorge.

Il s'approcha de l'eau, cigarette à la bouche, comme toujours. Il déposa son sac, et éteignit sa clope consumée, pour la ranger dans son paquet. Et oui, on peut être fumeur et respecter l'environnement en ne jetant pas ses mégots n'importe où. Il s'étira un instant. Un sourire aux lèvres. Un petit vent soulevaient ses cheveux. Bon sang, qu'est-ce qu'il se sentait bien. Un rire passa ses lèvres, un rire franc, heureux.

Il se déshabilla, révélant son corps musclé à la Lune, aucune pudeur à avoir avec cette dame blanche et inaccessible. En revanche, le froid bien que supportable lui fit vite enfiler sa tenue de natation, une combinaison semi couvrante, descendant sur ses cuisses, et couvrant ses bras jusqu'aux coudes. Avec ça, il ne craindrait pas la température de l'eau, sans doute encore fraîche. Il replia rapidement ses vêtements, et mit sa serviette sur son sac.

Ensuite, il courut littéralement à l'eau. Comme un gamin. Oui, même lui pouvait avoir ce genre de réaction. Même un glaçon comme lui pouvait laisser fondre sa carapace et révéler sa nature la plus enfantine. Il se mouilla néanmoins la tête avec précaution, ne voulant pas qu'on le retrouve mort le lendemain. Puis commença à nager le long de la plage, ne s'aventurant pas trop loin du bord, ayant bien conscience qu'en pleine nuit personne ne viendrait le chercher là, donc encore moins le sauver. Il n'était pas suicidaire, juste sportif, et amoureux de la nage en domaine sauvage.

C'est vrai, qui aurait pu le surprendre ici ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex' Sam 12 Jan - 22:41




    Alexandre & Thorsten




    La nuit était calme et pourtant le sommeil ne le trouvait pas. Il avait beau tourner et retourner dans son lit, pétrir de ses coussinets les endroits inconfortables, s’étirer de toute ses forces ou reprendre forme humaine pour prendre une douche chaude, rien ne le rendait ne serait-ce que somnolent. Il sentit qu’il étouffait dans cette chambre à la vue de la lune par la fenêtre. La lumière argentée et scintillante agi comme une invitation pour Alex et il décidât de sortir pour prendre l’air. Il se chargea du sac spécialement conçu pour pouvoir le porter sans qu’il puisse entraver ses mouvements et sortit de l’immeuble.
    L’air frais de la nuit printanière glissa sur son pelage tel une caresse. Souhaitant se promener par un si beau soir, il prit la direction du chemin passant par la forêt qui menait vers la plage. Peut-être pourrait-il même se baigner ? Le pas lourd mais silencieux et la queue se balançant tel un métronome, il se laissa submerger par les bruits des bois. Un battement d’ailes appartenant à une chauve-souris, quelques bourdonnements d’insectes nocturnes, le bruit régulier d’un cœur de souris tout proche, et même un frémissement lointain dont les effluvent indiquaient plus clairement la présence d’une grosse proie, sans doute un chevreuil. Il l’aurait bien chassé mais il n’avait pas faim et ne souhaitait pas faire une nuit blanche après une course poursuite dans un terrain forestier. S’étant arrêté, il reprit sa route.

    Peu à peu, la végétation se fit plus rare jusqu’à ne devenir qu’une sorte de plaine sableuse et venteuse. Les pattes s’enfonçant légèrement dans le sable, il entendit la rumeur de la mer, s’intensifiant de plus en plus. Soudain, de l’autre côté d’une dune, elle apparue, noire, infinie, constellée d’étoile, réfléchissant la lune. Il restât un moment à la contempler, calme, puis s’avança vers elle, voulant s’y tremper. Mais un bruit étranger à la rumeur, presque fantomatique, retentit. Un rire.
    Celui-ci provenait de l’autre côté d’un bosquet sur sa droite. Lentement, il s’avança à l’intérieur de cet enchevêtrement de plantes pour regarder de l’autre côté tout en restant caché à des regards extérieur. Ce qu’il vit le surprit. Un jeune homme aux cheveux platine, vêtu d’une combinaison, s’avança en courant dans l’eau puis se mit à nager. Comptant sur les motifs de son pelage et sur la mauvaise vision nocturne humaine, il quitta sa cachette pour s’approcher du bord, puis il s’assit et observa l’individu en restant immobile.

    Le nageur lui disait quelque-chose, sa façon de nager lui était familière mais son visage lui était caché par cette dernière. La forme de son corps, ses cheveux, il le connaissait, il s’en souvenait. C’était Thorsten. Se décidant, il l’appela de sa voix grave et douce.

    "Dites-moi Monsieur Lindgren, ne devriez-vous pas être au pensionnat à cette heure-ci ?"
    Alerté par le bruit, l’élève arrêta immédiatement sa nage.
    "Venez me voir s’il vous plait"
    Son élève devait avoir transgressé un nombre affolant de règlement rien que pour venir ici, mais étrangement, il s’en moquait un peu. La nuit n’était-elle pas assez belle pour s’amuser ?







Revenir en haut Aller en bas

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex' Dim 13 Jan - 20:16

Nager, c'était le seul moment où il oubliait vraiment tout. Sa tête se vidait, et il ne restait que les sensations. Ici, la fraîcheur de l'eau qui lui rappelait des sensations passées. Peut-être ses premiers mouvements de brasse dans la mer Baltique avec ses parents. Le sel qui vous pique les yeux qui vous prouve aussi que vous êtes encore là, bien décidé à résister encore au courant. Le goût de cette eau qui fait vivre tant d'organisme mais qui rend fou les humains condamnés à la boire Définitivement, tout cela, ça n'avait pas de prix. Et par des gestes souples, il avançait sans mal, faisant plus corps avec l'eau qu'il ne luttait contre elle. Il était comme en « synchronisation » avec elle. Il aurait voulu pouvoir rester des heures à faire cela. Parfois, il regrettait de ne pas faire parti de ses mutants qui réussisse à manipuler l'eau, ou tout simplement respirer en elle. Mais lui, il faisait de la fumée... Dommage.

Il continua ainsi quelques minutes peut-être, à vrai dire, il n'avait pas vraiment la notion du temps, son esprit divaguant sans y faire attention. Mais il fut ramené sur terre par une voix qu'il connaissait. Et qui ne laissait présager rien de bon. Bon sang, son plan était pourtant parfait ! Il se stoppa net. Avalant par la même occasion un peu trop d'eau. Il venait de se prendre une vague en pleine tête. Désagréable retour au réel. Son regard bleuté chercha d'où venait la voix dans cette demi obscurité. Et il fut surpris de ne pas voir le professeur sous sa forme habituelle. Mais sous celle d'un tigre. Il lui fallut d'ailleurs plusieurs secondes pour faire le lien entre le professeur, l'animal, et sa mutation. Il était plus de minuit, son cerveau n'était pas des plus réactifs. Il hésita à fuir. Mais l'idée de se promener en combinaison le lendemain le vaccina. Et puis, à quoi bon fuir alors qu'on l'avait déjà reconnu ? Ce serait stupide, et aggraverait son cas. Il préférait parier sur son capital sympathie auprès du jeune professeur. Après tout, il faisait ça par amour du sport -en partie-...

Il revint donc vers la plage. Il avançait calmement vers le professeur. Ne laissant rien paraître de ses craintes et de sa surprise. Il savait rester d'un calme olympien, fidèle à lui même. Il s'immobilisa à quelques mètres du tigre. Il repoussa ses cheveux en arrière.

« Effectivement, je devrais être au pensionnat. Mais ne devriez vous pas être dans votre lit, monsieur ? » demanda-t-il d'un ton neutre.

Son regard se posa dans celui du félin, et avec un sourire légèrement malicieux, il se permit d'ajouter : « A votre âge, il faut se ménager et respecter des heures de sommeil établies non ? »

C'était quitte ou double. Soit le professeur apprécierait son humour, soit il était quitte de passer une semaine en heures de colle ! Il eut un léger frisson, le vent était traître une fois mouillé.

« Excusez moi, monsieur, il faut que j'aille chercher ma serviette, mais, vous pouvez me faire la morale en marchant. Je serais attentif. »déclara-t-il avec ce même sourire, respectueux mais un soupçon insolent de complicité.

Il ne se serait sans doute pas permis cela avec un autre professeur. Mais lui... Il avait un quelque chose qui mettait Thorsten à l'aise. Peut-être parce qu'il semblait se soucier un minimum de lui. C'était sans doute ça. Et puis, le professeur n'était sans doute pas au courant de toutes les rumeurs qui courraient sur lui -un morse, bon sang, mais pourquoi?!- et il était plaisant d'être simplement soi aux yeux de quelqu'un et non un ramassis de bêtises. Arrivé à ses affaires, il se sécha un minimum les cheveux, puis posa la serviette sur ses épaule, se réchauffant rapidement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex' Dim 13 Jan - 21:55


    Le professeur, bien content de son effet de surprise, analysa la réaction du fugueur nocturne. Son visage passa par des émotions telles que l’étonnement, une légère crainte puis par la résignation. Obéissant à l’ordre direct, il nagea alors vers le rivage. Un peu soulagé -quelle gêne ça aurait été pour Alexandre s’il l’avait fui sans se poser de question devant une bête sauvage- , il s’étonna de la présence de l’expression déçue de Thorsten. Sans doute l’avait-il trop abruptement interrompue dans son exercice qu’il savait libérateur et agréable pour lui. Il culpabilisa donc un petit peu, se rendant compte à quel point son envie de se jeter soudainement dans l’eau était forte, imaginant à quel point ce geste lui ferait du bien, à quel point il se sentirait mieux. Il comprenait maintenant tout à fait la raison pour laquelle cet élève avait transgressé le règlement pour venir ici. Celui-ci s’avança d’ailleurs près de lui, magistral sous la lueur nocturne.

    Ses réponses, empreintes d’insolence indirecte, firent presque étouffer d’indignation le félin bien qu’il sut déceler l’ironie complice de celles-ci. Il suivit des yeux l’élève allant ramasser sa serviette tout en répliquant.

    « Je te rappelle que nous n’avons même pas dix années nous séparant et que la trentaine ne m’a pas encore ouvert ses bras. » Dit-il, subtilement courroucé. « Les "heures de sommeil" qui s’applique donc à moi te concernent également. Seule l’autorité nous sépare. »

    Il avait voulu parler d’un ton sévère et légèrement menaçant, mais il avait en réalité bien du mal à se retenir de rire. Ne pouvant faire durer le silence tendu qui s’était installé, il relâcha un soupir amusé accompagné d’un sourire magnifique.

    « Mais puisque ni toi, ni moi ne les respectons, autant les oublier ! Et puis il n’y a pas que toi qui ai envie de se baigner !»


    Et Alex partit d’un rire long, parfait, étincelant, emplit de joie et de gaité qui aurait fait naitre un sourire sur la plus triste des choses. Soudain, il s’élança d’une vitesse fulgurante à l’eau.

    La fraicheur le saisit tout aussi soudainement. L’eau noire et limpide de la mer semblait plus fluide et agréable par rapport à la chaleur aquatique poisseuse du jour. Il commença à nager à la façon des tigres, méthode bien moins aboutie que celle humaine mais étonnement efficace pour un si grand animal. Il observa le ballet hypnotique des poissons argentés sans arriver à en capturer un mais plongea dans les ténèbres des eaux pour reprendre un instant forme humaine afin d’attraper un magnifique coquillage au fond de l’eau, offrant un moment à l’allure fantomatique du monde sous-marin nocturne son corps nu. Il refit surface en tant que tigre, coquillage coloré dans la gueule. En revenant de la rive, il remarqua que Thorsten n’avait pas bougé, il était assis dans le sable, à côté de ses affaires. Alex, essayant maladroitement de mettre son butin dans son sac spécial, lui demanda :
    « Que dirais-tu de discuter un petit-peu ? On ne va pas aller dormir tout de suite, Non ? »

    Il espérait sincèrement qu’il dise oui.





Revenir en haut Aller en bas

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex' Dim 13 Jan - 22:52

Thor frottait la serviette contre ses bras, appréciant le tissu râpeux mais sec contre sa peau. Il observait le tigre. C'était un bel animal. Imposant, tout comme le professeur. Mais aussi majestueux. Il y avait quelque chose de majestueux chez les félins que le suédois n'avait jamais vraiment réussi à définir. Cependant, c'était une chose fabuleuse. Peut-être ces animaux avaient-ils tout simplement un pouvoir magique. Un soupçon de surnaturel qui les rendait si particulier. Peut-être bien. Peut-être était-ce ce charme qui l'empêchait de se sentir menacé par les paroles de son professeur, trop absorbé par son observation. Il aurait sans doute dû se sentir menacé. Ou du moins, avoir un minimum d'appréhension. Mais non, il se contenta d'avoir un sourire. Il était vrai que lui-même n'était plus un adolescent pré-pubère et s'approchait plus maintenant de l'idée que l'on se fait d'un adulte. Il ne savait pas vraiment s'il était près pour ça. Il regrettait la facilité de l'enfance.

« Il faut croire que les heures de sommeil en question me font trop souvent défaut pour que je leur sois encore fidèle, Monsieur. Je me suis permis de leur faire faux bond ce soir. La mer est de bien plus agréable et stable compagnie. »déclara-t-il avec un haussement d'épaule, pas vraiment réceptif au ton répressif de l'homme, lui et l'autorité, ça n'avait jamais été l'amour fou. Et pour dire vrai, les réprimandes l'atteignaient difficilement.

Et puis, il était vrai que ses insomnies étaient chroniques, mais il les avait apprivoisés. Son travail de nuit les régulait en partie. Et puis, parfois, il dormait discrètement en cours. Rien de dramatique. Sauf quand le prof s'en apercevait, mais ça, c'était une autre histoire. Le blond se décida finalement à s'asseoir sur le sable encore tiédi de la chaleur du soleil. Et son instinct ne l'avait pas trompé : ce professeur ne savait pas le réprimander longtemps ! Thor eut un léger rire en l'entendant, comme un acquiescement, alors que ses yeux suivaient les mouvements du félin avec curiosité. Sa nage était spéciale, mais efficace. Il n'aurait jamais cru qu'un tigre soit si rapide dans l'eau. En même temps, ce n'est pas l'animal qu'on croise le plus souvent dans une vie, surtout en Suède ! Il se demanda un moment comment le pouvoir du professeur était apparu. Il se dit que cela n'avait pas dû être évident à gérer... Découvrir du jour au lendemain une pilosité de la sorte, cela devait surprendre un peu plus que de faire des ronds avec de la fumée.

Il farfouilla d'ailleurs dans son sac pour attraper une cigarette et son briquet. Fumer au clair de lune, c'était plaisant. Et puis, autant le faire tant que le professeur était loin. Histoire d'éviter un regard réprobateur. Techniquement sport et tabagisme ne font pas bon ménage. Mais fumer, c'était comme fixer un peu plus sa mutation à lui. D'ailleurs, les volutes de fumée prenait en cet instant des allures de tigre bondissant. Il n'avait jamais essayé de faire cela avant. Il n'y avait pas pensé. Pour une première fois, c'était plutôt pas mal... Il se concentrait tellement sur son jeu de fumée qu'il n'entendit pas le tigre revenir et ne s'aperçut de sa présence que lorsqu'il fut à côté. La fumée reprit une forme normale. Sa cigarette n'était pas consumée. Tant pis, il aurait droit au regard qui tue d'un tigre anti-tabac.

« Volontiers. Je me suis toujours demandé ce que ça faisait de discuter au clair de lune avec un tigre. Et à vrai dire, je ne pensais pas rentrer de la nuit au pensionnat, je risquerai de me faire pincer... »répondit-il avec un fin sourire au tigre, prenant garde de ne pas souffler sa fumée en sa direction.

Il se doutait qu'avec un odorat de tigre, ce serait particulièrement désagréable. Il fit donc prendre à la fumée la direction opposée et la fit disparaître plus rapidement qu'au naturel.

« Mais je ne suis pas sûr d'être l'interlocuteur le plus intéressant et le plus loquace du pensionnat... J'ai un peu perdu l'habitude de parler depuis que je suis ici... »ajouta-t-il alors que ses yeux observait la nuit, les étoiles, l'étendue infinie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex' Lun 14 Jan - 20:46


    Alex avait toujours la tête enfoncée dans son laborieux travail consistant à faire renter ce magnifique coquillage dans son sac. Il ne voulait surtout pas briser le remarquable travail d’un quelconque mollusque décédé, lui léguant cette éblouissante structure, patiemment établie dans une nacre douce et irisée. Il parvint à la pousser délicatement à l’intérieur sans dommages. Son labeur achevé, il releva la tête en entendant la réponse de l’élève et remarqua une lueur rouge qu’il n’avait pas remarqué jusque lors. Un vent grossier lui apporta l’odeur de tabac.

    Il dû lutter pour ne pas faire un violent mouvement de recul, se contentant à grand peine de ne faire plus que de plisser le museau. L’odeur était véritablement horrible. Légèrement amélioré sous forme humaine, la qualité de son odorat se démultipliait sous forme féline et il parvenait ainsi à sentir la présence d’une personne quelques heures après son passage. Mais là… Déjà qu’il supportait mal cette senteur en temps normal, il parvenait maintenant à sentir chaque composant de cette fumée toxique et à tous les détester. Le manque de politesse qu’aurait été un recul trop abrupt et trop rapide aux premiers effluves étant passé, il recula pas-à-pas tout en fixant un regard dégouté à la meurtrière. Il se rendit compte que Thorsten faisait des efforts pour faire disparaitre la fumée et l’en remercia mentalement mais l’odeur s’était imprégnée partout, sur chaque grain de sable, chaque brin d’herbe sèche et une partie de sa propre fourrure. Il n’avait le pouvoir empêcher ce fait mais pouvait essayer d’arrêter un moment da prolifération dans les poumons de son élève.

    « Excuse-moi mais je ne m’approcherais pas de toi tant que tu auras cette chose à la bouche. Ce n’est pas pour t’embêter -tu es adulte, tu fais tes propres choix- mais je ne peux pas supporter l’odeur sous cette forme. Je reviens. »


    Le professeur retourna se jeter à l’eau mais pour cette fois se débarrasser de la senteur toxique sur son pelage. Il se trempa un peu en se disant qu’il avait été dur mais il n’aurait pu supporter ni l’odeur, ni le fait de se parler à dix mètres l’un de l’autre. Il n’appréciait pas non plus le fait qu’un de ses élèves prenne un de ces bâtonnets remplies de n’importe-quoi, le rendant dépendant et malade à vie. Il en voulait à Thorsten pour cela mais même s’il le lui interdisait, ce dont il n’avait ni le droit ni l’autorité, il continuerait de toute façon à tirer sur la braise circulaire. Débarrassé de cet ennemi gazeux, il retourna sur le sable, s’ébroua fortement et avança à nouveau vers son élève.

    Celui-ci, s’il n’avait pas terminé son acte d’empoisonnement, l’avait arrêté. La puanteur ambiante s’était légèrement dissipée et il put sans trop de mal arriver jusqu’à lui. Puis, comme s’il ne s’était rien passé, Alex continua la discussion de sa voix grave et bienveillante.

    « Tu sais, ce n’est pas en nageant à minuit sur une plage déserte que tu prendras l’habitude de parler…. Enfin bon c’est par un heureux hasard que je suis là donc que ça ne devienne pas une habitude pour ce prétexte. »
    Il ponctua sa phrase d’un léger rire. Une rumeur lui revenait.

    « Au fait, j’ai entendu dire par certains premières et deuxième années qu’un fameux Thorsten ou plutôt "Le Morse" ferait noircir les esprits et renter de la fumée débilitante dans les corps de ses victimes et étrangement j’ai fait le lien avec toi. »
    C’était tellement absurde qu’il n’eut qu’un soupir amusé. « Qu’as-tu fais pour mériter une rumeur pareille sur ton compte ? T’es vraiment fort quand-même ! »

    Il ne connaissait pas tous les détails de cette histoire surréaliste mais les frissons de ses élèves les plus craintifs l’inquiétaient un peu et il voulait avoir la preuve irréfutable que rien de tout cela n’était de près ou de loin associé à un évènement réel. Bien qu’il fût convaincu que Thorsen n’avait rien fait, il ne l’était pas à 100% sûr.







Revenir en haut Aller en bas

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex' Dim 20 Jan - 1:18

Thorsten fut étonné... Ses efforts pour rendre la cigarette tolérable aux naseaux du professeur semblaient totalement inefficaces... Et le tigre s'éloigna de lui comme de la peste. Chose que le suédois comprit, et ne blâma pas le moins du monde. Il avait tout intérêt à finir rapidement sa cigarette s'il voulait s'entretenir avec son professeur, puisque celui-ci ne semblait pas être décidé à quitter sa forme animale. Et après tout, c'était son droit le plus légitime. L'étudiant se hâta donc de fumer, absorbant une quantité de fumée importante en quelques inspirations. Chose qui aurait paru impossible à tout non-fumeur présent, mais il n'y en avait pas, cela résolvait le problème. Le blond éteignit sa cigarette, et rangea le mégot, par respect pour les autres et pour cette belle plage. Il attendit ensuite le professeur. Calmement. Il était bien ici. Il se sentait libre. C'était étrange. Comme si les contraintes s'envolaient dans cette nature accueillante. Plus besoin d'être un autre. Plus besoin de faire semblant. Il était presque sûr que son masque ne servait à rien face au professeur. Peut-être parce qu'il était intimement persuadé qu'en ayant un pouvoir animalier, il savait sentir la nature des gens et percevoir leurs vérités.

« Vous savez, je n'avais pas fait ça dans le but de m'améliorer... En fait, c'est loin d'être dans mes ambitions. Ça me va comme ça. »répondit-il en haussant les épaules aux affirmations de l'homme.

S'il avait cherché à discuter, peut-être que les choses auraient changées. Mais il ne cherchait pas cela. Il s'en fichait éperdument. Il préférait se complaire dans la solitude. Plus simple et moins douloureux. Mais il se garda de développer cette philosophie au professeur, il avait trop peur de se faire sermonner ou qu'on lui prescrive une psychanalyse sur dix ans.

L'évocation qui suivit, concernant son surnom et cette rumeur lui arracha un sourire tirant sur la grimace. Il fallait croire que cette rumeur était vraiment répandue pour remonter jusqu'aux oreilles d'un professeur ! Et elle n'était pas vraiment flatteuse pour lui. Bon sang, pourquoi un morse ? La question du tigre transforma définitivement son sourire en grimace. Il resta un instant silencieux, cherchant comment présenter les faits sous le bon angle, pour se préserver de sanctions. Puis, il finit par prendre la parole, de sa voix incroyablement basse et apaisante, d'un calme remarquable.

« Et bien, pour dire vrai, je cherche la cause de mon association à un morse, mes dents étant relativement normales. De plus, je n'ai jamais mangé qui que ce soit... En revanche, je dois avouer que j'ai parfois usé de mon pouvoir de façon un peu théâtrale pour faire partir des enquiquineurs. Mais ce n'était pas pour ma simple gloire, mais pour protéger un petit... Melvin, je crois qu'il s'appelle. Et en fait, je leur avais juste fait ingurgité un peu de fumé, histoire qu'ils aient assez peur pour lui foutre la paix pour un moment. Rien de grave, rassurez vous. A la vitesse où ils sont partis en courant, je n'ai en rien abîmé leurs voies respiratoires. »

Il s'arrêta. Il avait tout dit et ne dirait sûrement pas plus de choses. Il passa une main dans ses cheveux, sans nervosité, juste pour les égoutter un peu. Et puis pour s'occuper les mains.

« Et puis, il faut croire que j'ai le potentiel pour faire peur. Rapport à ma capacité de discussion. Les gens interprètent toujours le silence à leur sauce et elle est rarement le reflet du réel. »ajouta-t-il en dernier.

Il s'attendait peut-être à des réprimandes. Ou alors à un rire de la part de ce professeur assez peu conventionnel. Dans tous les cas, il n'en ferait pas toute une histoire...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex' Lun 21 Jan - 20:18


    Tout allait bien. Il s’était enfin posé. L’arrière-train dans le sable et la queue autours de ses pattes, il se sentait bien. Son poitrail qui enflait à chaque inspiration laissait échapper une respiration plutôt sonore par les naseaux. Il avait bien assez nagé pour cette nuit et se détendait enfin, sans se sentir fatigué. Il était agréable d’avoir une compagnie par une tout aussi agréable soirée au clair de lune. La nature était si belle ce soir-ci qu’il comprenait n’avoir pu résister à son appel. Alex savait que son élève, bien qu’il ne soit pas venu dans ce but, ne pouvait y rester indifférent. Il existe des moments où la présence d’autrui, les éclats de voix et les rires peuvent devenir étouffant pour certaines personnes souhaitant écouter le silence, la nature elle-même, le calme. Alex le savait bien, mais lui appréciait ces rires, ces éclats de voix. Il appréciait cette énergie, cette nature humaine qui s’exprime, la chaleur de la vie qui court dans la plus calme des personnes. Il voulait la multiplier, la dupliquer, la sublimer et répandre sa joie. Il le voulait pour oublier le malheur, oublier qu’il existe, oublier tout ce qu’il lui a fait subir, n’être plus qu’Alex de l’ile des Bermudes. Oublier son passé, n’être plus que l’énergie du présent.

    Le futur des autres, voilà ce qui le préoccupait, et plus particulièrement à ce moment-ci, de celui de Thorsten. Il sentait que malgré une certaine froideur avec les autres, il avait un bon fond. Le temps le transformerait en quelqu’un de bien, il en était sûr. Alex lui souhaitait une longue et belle vie, peut-être deviendrait-il champion de natation s’il arrêtait de fumer ! Ses possibilités et son potentiel était grand et le professeur était persuadé qu’il réussirait tout ce qu’il voudrait entreprendre, du moins tout ce qu’il lui tiendrait vraiment à cœur. Il était attaché à Thorsten et voulait le voir réussir, ces rumeurs ternissaient ses espoir pour lui et il voulait les laver, au risque d’incruster la tache de façon définitive. Heureusement, la réalité était bien plus pure.

    « Eh bien, je trouve ton action bien chevaleresque pour quelqu’un qui ne veux pas se mettre en avant. Tu aurais tout de même dut plutôt prévenir un surveillant et éviter de te servir de ton don, mais tu remontes dans mon estime où tu es déjà haut placé je te rassure ! »

    Le professeur, soulagé de son innocence, se détendit encore un peu. Ses craintes n’étaient pas fondées. Il se souvenait vaguement d’un Melvin mais n’arrivait pas à mettre de visage sur ce personnage. Il répondit à la tirade peu joyeuse de l’élève.

    « Tu sais, le silence à bien des attraits et utilités. Et tu sais, moi je trouve que les personnes silencieuses sont plus intéressantes. Les bavards racontent leur vie en quelques minutes alors qu’il faut du temps et des efforts avant de connaitre une personne qui ne parle pas beaucoup. Je trouve ça … plus mérité. » Il ne savait pas vraiment où il voulait en venir mais Alex le pensait vraiment. Il ajouta d’un ton faussement orgueilleux « Tu devrais être flatté, je te trouve intéressant.»

    Alex rit de lui-même et, comme il voulait s’allonger, entreprit de pétrir le sable. Il commença à tourner en rond pour trouver une bonne position mais sa queue percuta fortement, dans le mouvement circulaire, l’épaule du jeune homme. « Oh! Pardon, excuse-moi. »





Revenir en haut Aller en bas

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex' Mer 23 Jan - 22:05

Les réactions de M. Werner étaient assez prévisibles. Non pas que Thorsten ait voulu le manipuler, mais disons, qu'il savait comment présenter les choses à cet homme pour qu'il n'en prenne pas ombrage. Qu'il trouve cela normal. Mais il n'aurait jamais cru que terroriser des gamins l'aurait fait monter dans une échelle de valeur que l'homme semblait avoir, il eut un haussement de sourcils. C'était si bien que cela ? Il n'avait pas eu l'impression de faire quelque chose de si épique...

« Chevaleresque ? Hm, Melvin est un peu jeune pour faire une princesse à mon goût, monsieur. Prévenir un surveillant... Ils auraient pu lui faire mal durant le laps de temps où j'aurai couru chercher la dite personne. Et puis, je dois avouer que c'était un petit peu drôle de les faire fuir comme des lapins alors qu'ils se prenaient pour des lions. »répondit-il avec un léger rire, un peu moqueur, un peu ironique.

Mais étrangement, il se sentait flatté d'apprendre que son professeur avait une bonne opinion de lui. C'était une chose qui lui paraissait tellement rare sur cette île, voire introuvable, qu'il avait comme envie de le serrer dans ses bras. Enfin, si il avait laissé court à ses émotions, mais il savait se tenir. Surtout qu'un tigre aurait pu mal le prendre d'être pris pour un ours en peluche à qui on fait des câlinous. Il avait trop d'estime et d'admiration pour ce professeur pour lui témoigner autant de familiarités. Et la suite des paroles de l'homme finirent de le flatter. Il était plus intéressante que les autres ? La logique lui semblait un peu hasardeuse. Au final, sa vie n'était pas plus passionnante que celle des autres. Mais il eut un rire léger à sa remarque. Une rire plus cristallin, plus enfantin qu'à l'accoutumée. Pendant quelques secondes, Alexandre aurait l'occasion de voir un peu sous la carapace.

« Mais, je suis très flatté monsieur... »répondit-il sans doute plus sincèrement que ce à quoi le professeur se serait attendu.

Il observa les mouvements du grand félin. Il trouvait cela drôle à regarder. Cette grande bête qui tournait en rond pour savoir comment s'allonger. C'était amusant. Tout ça pour se vautr...

« Aïe. »lâcha brièvement sous le coup le suédois.

Puis, il explosa d'un rire doux. Se massant doucement le bras. La douleur avait était vive mais fugace. Il n'allait pas faire tout un cinéma. Au pire, il aurait un bleu.

« Ne vous inquiétez pas, ce n'est rien ! Mais je dois avouer que vous avez une drôle de façon de montrer aux gens que vous les appréciez ! Vous êtes pire que moi ! »dit-il avec un sourire un peu taquin.

A vrai dire, il se sentait vraiment bien avec cet homme. C'était peut-être la seule personne qui le mettait vraiment à l'aise sur l'île. Peut-être aussi, parce qu'il n'avait pas cherché à en trouver d'autres. Thorsten se laissa lui-même tomber dans le sable. Celui-ci était encore tiède. C'était agréable. Il finit par tourner la tête vers lui, le regardant un instant.

« N'empêche, c'est drôle votre théorie sur le silence et la valeur des gens. Si là, je me mettais à vous raconter ma vie, qui n'a rien d'exceptionnel au demeurant, du coup, je deviendrai moins intéressant... En fait, vous appréciez ceux que vous ne connaissez pas... »déduit-il de son ton calme.

Il regarda le ciel, les étoiles. Elles s'en fichaient bien d'eux. Elle se fichaient bien de leur histoire. Et pourtant, elles restaient là à les regarder avec un calme stellaire total.

« Si je vous en dis plus sur moi. Vous m'en diriez plus sur vous ? Je veux dire, qu'on se connaisse vraiment. Qu'on arrête d'être juste un élève et un professeur. »proposa-t-il d'un ton détaché.

Pour lui, c'était une idée comme une autre. Une sorte de jeu. Si je te dis ma plus grande joie, tu dois en faire de même, et cela pour tous les sujets. Pas vraiment le genre de truc que l'on propose à un prof. Mais quel prof se baigne avec ses élèves au clair de lune ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex' Lun 28 Jan - 19:12

Spoiler:
 


    Quel maladroit il faisait. Son corps était beaucoup plus long que la normale et il avait réussi à faire mal à un élève. Vraiment, quelle maladresse. Il adressa un regard d’excuse et d’inquiétude à Thorsten mais il se transforma en étonnement quand celui-ci eu un rire particulièrement agréable à entendre à moins que ce soit une exclamation de douleur vraiment étrange. Le professeur voulut lui demander si tout allais bien mais il le devança d’une phrase qui fit rire Alex’ à son tour. En effet, frapper quelqu’un pour souligner son attachement n’était pas vraiment dans ses habitudes. Avec mille précautions cette fois ci, il fit quelques tours et trouva une bonne position pour se coucher, la tête sur les pattes, l’œil vers la mer, le sable crissant et doux contre son ventre. Thorsten l’imita, un silence amusé et songeur s’installa.

    S
    on élève reprit la parole. Paroles qui restèrent un moment dans la tête d’Alexandre. Ce n’était pas exactement ce qu’il avait voulu dire, du moins il n’en avait pas dit assez apparemment. Il le corrigea.

    « Ce n’est pas exactement ça. J’apprécie les personnes qui parlent beaucoup car je les connais bien mais j’apprécie généralement plus les personnes difficiles à connaitre car…les connaitre est justement une chose dure à accomplir, et c’est comme…une récompense à l’effort. Tu me suis ? »
    Les mots n’étaient vraiment pas pratiques pour définir des choses qui n’était pas très claires dans son propre esprit.
    « Si tu me disais tout sur toi maintenant, je t’apprécierais bien plus car j’aurais dû te parler pendant deux années sans te faire fuir et sortir de mon lit tard pour te rencontrer par hasard sur une plage ce qui n’est pas forcément facile. Plus l’aventure est ardue, plus la récompense parait belle, tu ne trouves pas ?»

    U
    n autre silence songeur se prit le pied dans la conversation. Laissant vagabonder son esprit totalement au hasard, il se dit alors qu’il allait devoir se retransformer dans la baignoire pour éviter de ramener tout se sable dans sa fourrure qui commençais déjà à le gratter. Le pelage aurait alors disparu et les grains tomberont tous dedans… sauf dans les cheveux… Oh et il devait racheter du shampoing aussi, sans oublier d’arroser les plantes qui était un peu pâlichonnes après cet hivers rigoureux. Ah oui il fallait également…

    « Si je vous en dis plus sur moi. Vous m'en diriez plus sur vous ? Je veux dire, qu'on se connaisse vraiment. Qu'on arrête d'être juste un élève et un professeur. »


    L
    e visage d’Alex se figea instantanément, tout comme ses pensées. Thorsten voulait sans doute juste le connaitre un peu plus c’était tout, pourquoi cette réaction ? Alex’ était tout à fait d’accord avec lui, il voulait en savoir plus sur lui. Mais il ne pouvait pas parler de son passé, il n’était pas prêt, il ne le serait jamais. Il ne pouvait pourtant pas refuser d’un bloc la proposition la Thorsten ! Que pouvait-il dire ? Que pouvait-il faire ? Il ouvrit la bouche pour refuser poliment mais une toute autre phrase, glacée, s’échappa de ses lèvres.

    « Je viens d’Angleterre… »

    Il aurait voulu s’enfouir dans le sable, disparaitre. Ce n’était pas une information très personnelle mais il ne voulait en dire plus. De toute façon, il changerait de sujet, il centrerait la conversation sur Thorsten. Voilà, il allait faire ça. On ne parlerait pas de son passé. Tout allait aller parfaitement bien…

    Il ne s’était jamais sentit aussi terrifié et ridicule en même temps.





Revenir en haut Aller en bas

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex' Lun 28 Jan - 23:05

Spoiler:
 

Thorsten trouvait le point de vue du professeur assez original sur les relations humaines. Mais il ne le partageait pas. Il ne pensait d'ailleurs pas que la connaissance d'une personne la rende plus intéressante ou même plus sympathique. Pour lui, c'était quelque chose de plus instinctif, une histoire de combinaison d'atomes qui s'associent ou explosent. C'était cela sa vision des choses. Avec l'homme tigre par exemple, ça s'associait bien avec lui, il devait avoir une certaine complémentarité qui faisait se sentir bien le suédois. Alors qu'avec d'autres personnes, il ne pouvait tout simplement pas passer cinq minutes en leur présence. Ou alors c'était peut-être lui qui était bizarre. Il se contenta donc d'acquiescer sans grande conviction.

Il y eut un silence. Thorsten pensait que l'homme refusait son jeu. C'était son droit. Après tout, il n'avait aucune obligation de lui parler, de lui dire des choses personnelles. C'était un pacte qu'il n'était pas forcé de conclure. Le grand blond allait reprendre la parole pour lui dire que ce n'était pas grave s'il refusait. Et il obtint une première information. Pas des plus confidentielles ni des plus difficile à deviner, mais une information tout de même non ? Cela arracha un sourire à l'élève, mais il ne fit pas remarquer la faible qualité de l'information donnée. Il réfléchit un instant.

« Je suis suédois, mais, vous devez déjà le savoir si vous avez lu mon dossier scolaire, ce n'est pas une information de première fraîcheur. »commença-t-il d'une voix un peu amusée.

Que pouvait-il lui dire de réellement nouveau mais d'assez impersonnel pour ne pas être gêné en le disant ? Il aurait pu dire des banalité, couleur préférée, parfum de glace favori et autres futilités, mais ce n'était pas lui. Et puis, il n'avait pas pensé à cela en proposant ce jeu. Il était prêt à échanger des informations plus importantes. Des informations qui puissent donner du sens à son comportement actuel. Des choses que le professeur serait le seul à savoir aux Bermudes. Une vérité bien éloignée des rumeurs stupides sur son compte. Après une courte pause, sa bouche s'ouvrit à nouveau.

« A seize ans, j'ai appris que mon père n'était pas mon géniteur. Il m'a renié définitivement aussi. »finit-il par dire avec une légère hésitation. « Cela comptera pour une information, alors, je relance en ajoutant autre chose. »

Il commençait à avoir un peu froid. Il finit de s'essuyer et passa son léger pull. Cela suffirait à couper provisoirement la sensation qui commençait à lui glacer le sang. Pas qu'il soit frileux, mais lui n'avait pas une grosse fourrure tigrée pour lui tenir chaud. C'était bien dommage. Il finit par regarder M. Warner.

« Jusqu'à seize ans, j'étais un élève modèle, j'étais même entré dans une école de musique réputée grâce à mes talents au piano, et mes résultats en natation étaient proches de ceux qu'attendait la sélection suédoise pour l'équipe nationale... »

Oui, il était un petit prodige à cette époque, mais un prodige tellement triste. Il s'était fait prodige, il ne l'était pas, ce n'était que grâce à de pénibles heures de labeur qu'il arrivait à un résultat, et cela, on ne peut l'endurer toute une vie.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bain de Minuit || Alex'

Revenir en haut Aller en bas

Bain de Minuit || Alex'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Extérieur-