New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Sam 5 Jan - 0:43

Le self était bondé. Empli d'un peuple bruyant. Intérieurement, Thorsten jura par mille insultes suédoises. On ne peut donc jamais avoir la paix ? Un peu de silence ? Non, jamais ? Franchement, il aurait voulu passer son tour et sauter à nouveau un repas. Mais son estomac n'apprécierait pas, il finirait par s'auto-digérer... Et puis, il devait nager dans l'après-midi, alors, il fallait qu'il ait de quoi tenir le rythme. Il ne voulait pas avoir une attitude risquée, voire suicidaire. Il était un minimum responsable. Aussi, il attrapa un plateau avec lassitude et fit la queue patiemment. Il esquiva les conversation, et après avoir remercier la personne au service, il alla s'installer à l'une des rares tables vides, avec le premier plat venu.
Il n'était pas compliqué. Il était capable de manger à peu près tout ce que la Terre pouvait offrir. Et même si tout ne lui plaisait pas énormément, il le mangeait. Par nécessité. Il partait du principe qu'en dehors de certains occasions, se nourrir n'est pas un agrément, mais un besoin. On ne fait pas la fine bouche pour choisir où on va faire ses besoins, alors pourquoi en faire tout un plat pour des aliments qui servent juste au bon fonctionnement de l'organisme ? Bref, il s'assit donc à sa table, ses jambes se croisant avec élégance, il sortit de son sac un livre emprunté depuis peu à la bibliothèque. Il avait pris ce livre un peu au hasard, parce que son titre l'avait interloqué. « Les amitiés particulières ». Un titre qui lui avait dès le départ arraché un sourire. Sa lecture était plaisante. Le style baroque et alambiqué. Il adorait cela.
Il mangeait donc distraitement, ses yeux plus concentrés sur son livre que sur son assiette. Mais les étudiants le connaissaient, ils évitaient sa table comme la peste. C'était un bon moyen d'être tranquille que de faire peur à tout le monde... Un jour, il faudrait qu'il pense à remercier tous ceux qui continuaient à grossir sa réputation. Grâce à eux, il pouvait presque toujours vivre en pleine tranquillité. Sauf que voilà, il y a toujours des exceptions.
Thorsten releva la tête pour se servir un verre d'eau, quand il vit face à sa table.... Un indésirable ? Un impondérable ? Quelque chose dans ce genre là. Quelque connaissance qu'il aurait préféré voir ailleurs que prêt à se mettre à sa table. Il haussa un sourcil.

« Je sais qu'il y a peu de place disponible. Mais franchement, tu pourrais faire un effort pour préserver ton intégrité physique et morale... »déclara de son ton grave et monocorde le suédois, le visage dépourvu de toute expression ironique.

Il se servit doucement son verre d'eau. Espérant avec puissance que cet avertissement ébranle la volonté du garçon, qu'il aille s'asseoir loin de lui. Par exemple avec les autres énergumènes fatigants de son genre. Ou avec le gens sympathiques et populaires. Tout ferait l'affaire, mais pas SA table... Et pour lui faire comprendre que la présence de quelqu'un ne changerait rien aux pratiques du blond, celui-ci se replongea dans sa lecture avec intérêt. Un livre captivait plus son attention qu'un potentiel gêneur.
Revenir en haut Aller en bas

Zack Farrell

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 30/11/2012
❖ Missives : 103
MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Sam 5 Jan - 2:19

Déjeuner en paix



C’était plutôt mal barré pour trouve une table où manger tranquille pépère… Depuis l’extérieur, à travers les vitres de la porte de sortie, on voyait que la masse s’était dirigée en même temps dans le self : leurs estomacs criaient famine ou quoi ? Enfin bon, Zack n’avait pas grand-chose à dire, puisque le sien le rappela à l’ordre dans les secondes qui suivirent. Oui, c’est bon, ça arrive… Bientôt
Ca ne vous arrive jamais de parler mentalement à votre estomac ? Lui si. Se traînant, comme presque toujours, avec son bâton avec une forme de G au bout. Techniquement, c’est peut être pas autorisé mais… Faut dire que dans cette école, des choses comme celle-ci ne choquent plus personne.

Il fit donc la queue, comme tout le monde, discutant avec les personnes autour de lui : Zack était un peu le bout en train qui aime bien faire des farces, et bizarrement, ce genre de personne est plutôt populaire. Empoignant un plateau, il prit quelques trucs qui l’intéressait : il y avait pas mal de choix dans ce self, c’était plutôt cool !
Souriant en prenant une pomme, la faisant sauter dans sa main avant de la poser, il glissa son plateau sur son bâton et … Givra le dessous du plateau pour ne pas qu’il tombe.

Une place… Une place, une place, u… Une place ! Ohh, et avec ce cher Thorsten qui plus est. Zack posa son index sur ses lèvres, se mordillant légèrement : ohh c’était trop tentant ! Il allait encore s’énerver mais… Bah, la dernière fois remontait à il y a plus de 2 semaines, il y a prescription !
Doucement, le cryokinésiste s’approcha du jeune homme dans son dos, et même si la personne assise en face de lui le remarqua, la cible semblait bien trop concentrée sur sa lecture. D’ailleurs, il fit un geste, qui signifiait bien "bouge" à l’intrus, qui finalement comprit et changea de table.

Souriant d’avance de sa connerie, il s’approcha de Thorsten sans se faire spécialement discret, lui donnant alors une bonne tape sur l’omoplate, y laissant un peu de givre en cadeau.


" Thorsten, mon ami ! Ca fait un bail dis moi ! Comment ça va ? "


Et vas y que je m’avachie presque sur la table, y posant mon coude, puis mon visage dans la paume de ma main en regardant le 4ème année. Ouuuh, que ça allait le faire chier ! Surtout avec ce grand sourire qu’affichait Zack, comme si c’était juste naturel que de débarquer comme ça avec lui.*



Revenir en haut Aller en bas

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Dim 6 Jan - 14:31

Thorsten s'était instantanément replongé dans son roman. Il savait que ses talents en matière d'intimidation était imparable, il savait donc qu'automatiquement, le gêneur serait allé voir ailleurs. Logiquement, inévitablement. Il replongea donc dans les aventures de Georges de Sarre et de René Rouvière. Dans un autre temps. Et étrangement, cette histoire éveillait en lui une foule de souvenirs qu'il aurait voulu laissé enfouis. Il se revoyait au fil de page avec Sigfrid. C'était déstabilisant. Ces derniers jours, il avait réussi à oublier. A tourner la page, et la prose de Peyrefitte faisait s'effondrer tous ses efforts. Sa main tournait les pages avec un léger tremblement.

Puis, il eut la claque glacée dans son dos. Il n'avait même pas besoin d'entendre la voix de cet imbécile de Zack pour le reconnaître. Et pour dire vrai, c'était bien la dernière personne qu'il souhaitait voir en cet instant. Parce que niveau gêneur, il avait la palme de l'île. Thorsten ferma brusquement son livre. Le froid mordait la peau de son dos. Quel enfoiré ce type. Il savait très bien que cela énerverait au plus haut point le suédois. Quel petit c*n. Un frisson parcourut le corps de Thorsten. Il releva vers le garçon un regard assurément assassin. Il détestait les familiarités que se permettait son colocataire -oui, car en plus, il le supportait même la nuit, cet imbécile trop prompt à l'emmerder-.

« Un bail ? Oui, au moins depuis ce matin. Et jusqu'à ce que tu arrives, j'allais très bien. Aussi, si tu pouvais me laisser tranquille, et aller faire chier une de ces personnes qui apprécie ton caractère de chiotte, ça m'arrangerait. »déclara-t-il froidement, en enjoignant à son discours un sourire que l'on aurait pu dire carnassier.

Il aurait aimé pouvoir se plonger à nouveau dans sa lecture. Mais, il savait qu'avec ce type, l'intimidation fonctionnait anormalement mal. A vrai dire, ce type ne semblait pas avoir le sens de la conservation. Aussi, Thorsten avait décidé de mettre en place une nouvelle stratégie avec ce cher Zack : mépris et ignorance.

Le grand blond reprit donc ses couverts et entreprit de continuer à manger sans prêter plus d'attention à son colocataire. Mais franchement, il avait du mal à supporter ne serait-ce que sa présence. Il finit donc par porter son regard violine sur lui.

« Tu comptes rester là jusqu'à ce que je te fasse une déclaration d'amour ou tu vas me lâcher la grappe avant ? »lâcha-t-il avec lassitude.

Il attrapa son verre et le vida d'un trait. Pourquoi attirait-il toujours les emmerdeurs dans le genre de Zack ?
Revenir en haut Aller en bas

Zack Farrell

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 30/11/2012
❖ Missives : 103
MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Dim 6 Jan - 16:07

Déjeuner en paix



… Il fallait pas croire, mais au fond… Zack l’aimait bien ! Enfin quelqu’un qui ronchonnait quand il l’emmerdait, ça fait plaisir ! Mais ça l’incitait encore plus à continuer, là est le problème. Et puis, Thorsten avait une façon d’être et de faire qui "l’attirait", façon de parler, mais : il voulait toujours être seul dans son coin, plongé dans ses livres, dans le plus grand des silences. L’exact opposé de ce qu’était le cryokinésiste, qui attirait à lui tout seul le bruit, les gens, mais aussi les ennuis des fois. Ca lui arrivait, parfois, d’être calme et lire un bon livre, mais peu de gens l’avaient vu comme ça : non, aux yeux des autres, c’était un truc du genre… Le gros déconneur, ou le chieur peut être, allez savoir.

Souriant en regardant son ami – même si ce terme n’était pas partagé pour les deux-, il fit tourner sa fourchette entre ses doigts, prenant un bout de ce qu’il y avait en entrée, pour le mettre dans sa bouche : hey, il avait beau vouloir l’enquiquiner, il avait aussi la dalle. Il n’allait pas manger comme un porc, c’était pas son style, mais manger quand même. Pourtant, il fut presque contraint de s’arrêter, riant un peu, avant de réussir à avaler le bout qu’il avait en bouche, reposant son regard glacé sur celui de son camarade qui… Avait la même couleur d’yeux et de cheveux, mais qui était bien différent au fond.

" Oh, tu es un peu sévère là : j’ai pas un caractère de chiotte, si ? Bon okay, peux être un peu mais… Avoue… Sans moi pour te faire chier, tu t’ennuierais <3 ! "


Il le regardait avec un faux air de gars trop fier de lui et son petit sourire en coin, alors qu’il reprenait de son plat, sans pour autant lâcher son camarade des yeux. Comment faisait-il pour ne pas s’ennuyer en étant toujours seul dans son coin, s’occupant de ses petites affaires et de sa personne seulement ? Avait-il ne serait-ce qu’un ami ? Zack ne comprenait pas vraiment cette façon de pensée, cette façon d’être qu’il pouvait avoir.
Soudain, sous les mots de Thorsten, Zack haussa un sourcil, son sourire s’agrandissant… Ne pas exploser de rire, ne pas exploser de rire… Bordel, c’était dur. Et il allait se faire tuer sur place avec l’idée qu’il venait d’avoir. Se penchant légèrement en avant, il posa sa main sur celle de Thorsten un petit moment, pour accompagner ces mots.

" Allons mon cher, je sais que tu m’adores mais… Je ne suis pas gay, désolé. "


…. Ca avait été… trop tentant. Avec cet air vraiment désolé comme s’il avait brisé le cœur de son camarade, il glissa ses doigts sur sa main en la retirant, reprenant sa fourchette… Mais il ne mangea pas, faisant tourner la fourchette entre ses doigts, avant de prendre le pichet et remplir le verre de Thorsten… Non, il n’avait rien demandé, mais Zack en avait eu envie, et sans faire de mauvaises blagues… Pour une fois, il n’avait pas gelé l’eau dans le verre ! C’était un grand pas en avant.

" Mais sérieusement, tu peux pas lâcher un peu tes bouquins et essayer de parler avec les gens quand quelqu’un ose venir à ta rencontre. Le pauvre gars qui était là avant moi, tu l’as dégagé comme une merde.. Hey si ça se trouve, il voulait parler du bouquin que tu lis là, euh… Il baissa les yeux pour voir le livre en question et … inconnu au bataillon. Ouais, ce bouquin là ! "



Revenir en haut Aller en bas

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Dim 6 Jan - 17:28

Thorsten continua à manger sans appétit. Il avait envie de fumer, pas de manger. Dès qu'il était contrarié son addiction revenait au galop, repoussant ses autres envies avec puissance. Et puis, les aliments dans sa bouche avaient le même goût fade. Il n'aimait pas manger. Il n'aimait pas manger en compagnie d'une autre personne. Plus maintenant. Il eut un nouveau soupir en entendant l'autre garçon continuer à lui parler. S'il s'ennuierait sans lui ? Pas vraiment. Enfin, pour dire vrai, avec ou sans lui, sa vie depuis trois ans lui paraissait d'un ennui innommable.

« Tu ne changes rien à mon ennui. Si ce n'est que tu y ajoutes de l'agacement. Et pour ton caractère, « chiotte » est encore un doux euphémisme. »répondit-il d'un ton neutre et monocorde.

Il ne voulait plus s'énerver pour lui. Il ne voulait plus lui faire ce plaisir. En fait, il voulait être le plus ennuyeux du monde, le plus plat, peut-être que du coup, Zack arrêterait de s'intéresser à lui. Après tout, ce qui lui plaisait, c'était le répondant ? C'était d'attirer sur lui l'attention non ? Alors, il ne satisferait pas le besoin égocentrique de cher cryokinésiste et retrouverait possiblement la paix. Il en avait assez de tout ça. Il était énervé. Contre lui-même. Il se sentait perpétuellement près à exploser malgré son calme apparent. Il ne saurait dire pourquoi. C'était peut-être pour éviter l'explosion qu'il refusait si vivement les contacts humains, ou alors pour que cette colère dure indéfiniment, pour qu'il puisse se complaire dans cette douleur. Sans doute était-il un peu masochiste.

Il eut un léger sursaut en sentant la chaleur de humaine sur sa main. Il était parti dans ses pensées, il n'avait pas fait attention à l'autre garçon. Et il ne s'attendait pas à un contact. Il n'aimait plus ce genre de contacts. Ils le mettaient mal à l'aise. Il n'osa pas bouger sa main, il était comme bloqué, crispé.

« Une chance pour la communauté homosexuelle... Je vais peut-être même la rejoindre définitivement maintenant que je sais ça.»rétorqua Thorsten avec sarcasme.

Il regarda en coin son expression. Cette situation était ridicule. Il se trouvait ridicule. Bon sang. Depuis quand était-il devenu cet être ? Il ne se reconnaissait même plus. Il se sentait tellement vide, et tellement plein à la fois. Pourquoi n'arrivait-il pas à être comme Zack ? Pourquoi se complaisait-il dans la douleur du passé ? Thorsten remercia dans un murmure le garçon pour le verre, qu'il but d'une traite. Il l'écouta aussi, il n'avait pas tort. Loin de là. Thor le savait. Il eut un soupir, et porta sa fourchette à sa bouche sans conviction.

« Les amitiés particulières de Roger Peyrefitte... Je ne pense pas que quelqu'un le connaisse ici. Cet ouvrage et son auteur sont tombés dans l'oubli depuis des années... Et Zack, je te remercie de te soucier de moi, mais la façon de laquelle j'ai choisi de vivre ma vie ne te concerne pas. » répondit-il d'une voix neutre, peut-être légèrement fatigué.

Il ne voulait pas avoir encore et toujours à justifier ses choix. Il ne voulait pas qu'on le comprenne, il voulait juste être seul. Ne plus subir la socialisation, ne plus avoir à respecter de codes.

« Et puis, qu'est-ce que ça peut bien te faire que je préfère passer ma vie dans les bouquins que parmi une bande d'imbéciles ? »ajouta-t-il en tournant un regard triste vers Zack.
Revenir en haut Aller en bas

Zack Farrell

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 30/11/2012
❖ Missives : 103
MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Jeu 10 Jan - 9:13

Déjeuner en paix



Ayant reposé le pichet, il avait poser de nouveau son coude sur la table, posant son menton dans sa paume, regardant son interlocuteur. Mais son regard dévia l’espace d’un court instant : ils étaient assez remarqués, car l’un comme l’autre étaient "connus" dans l’établissement. Zack comme un bout en train, et Thorsten pour être son opposé : solitaire, froid, asocial… Disons que voir les deux décolorés ensemble, à part pour se " foutre sur la tronche" c’était rare. C’était rare que Zack le taquine aussi peu d’ailleurs.
Des filles murmuraient, attirant son attention : elles avaient donc vue la petite scène, où Zack avait pris sa main ? Le cryokinésiste les regarda de ses yeux d’azur, leur adressant un petit sourire presque innocent pour le coup : ça allait passer ? A croire que oui, elles se turent l’espace d’un instant, avant de partir en murmurant de nouveau.

Son attention se focalisa de nouveau sur le fuméokinésiste face à lui, avant d’hausser un sourcil, lui lançant de nouveau un sourire légèrement charmeur, haussant les sourcils.

" Les amitiés Particulières? Et après tu veux me déclarer ta flamme, huhu, coquin." Zack marqua une courte pause, soufflant. " Je pense qu’il faut à la fois lire… Et fréquenter un peu de ses crétins comme tu dis. Hey, okay je le suis, mais tous ne sont pas comme moi ! "


Il admettait enfin qu’il pouvait être chiant parfois ?! Bon okay, il le savait et le faisait bien exprès souvent, en sachant que ça embêtait un peu les gens. Mais il conserva son sourire, continuant de manger son plat au ralentit, qui refroidissait rapidement. Okay, en tant que cryokinésiste il aimait le froid, mais les plats chauds sont, comme leur nom l’indique, faits pour être mangés chaud ! Car après, il fallait avouer que c’était étrangement moins bon.

" Et puis, il y en a qui adorent lire aussi. Parler de tes bouquins te plairait pas ? D’ailleurs… Il est bien ? S’il l’est, j’veux bien le lire dès que j’aurais fini le 3ème tome de Millénium. "


D’un hochement de tête, il avait désigné le livre que Thor’ tenait dans les mains, souriant. D’ailleurs, est ce qu’il n’avait jamais été au courant que Zack appréciait la lecture ? Bon, certes à petite dose… Et il n’allait jamais chercher des œuvres complètements inconnue, au hasard dans une bibliothèque. Non, là par exemple, l’adaptation suédoise de Millénium lui avait plu, il avait alors cherché le livre, qui était dans la bibliothèque du bahut, par chance.
D'ailleurs, il changeait un peu le fil de la conversation... Car bon, c'était devenu un peu plus... tendu à la fin on va dire, car techniquement, c'était Thorsten qui avait raison : qu'est ce que ça pouvait bien lui faire? Rien, si ce n'est qu'il trouvait ça dommage et triste quelque part... Même s'il ne le dirait pas ça


Revenir en haut Aller en bas

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Sam 12 Jan - 16:55

Thorsten eut un nouveau soupir. Et il repoussa finalement son assiette encore pleine à demi pour attraper son dessert : une pomme. C'était simple, mais il aimait les pommes. Il croqua dedans avec vivacité, et après avoir finit sa bouchée se contenta de répondre à sa moqueuse remarque.

« Ne rêve pas Zack, même un auteur d'absurde n'oserait pas écrire que je pourrais te faire une déclaration d'amour. Alors ne fais pas de liens improbables entre mes lectures et mon comportement, très cher. »

Nouveau soupir. En quoi fréquenter les autres pouvait bien lui servir ? Franchement, il n'avait jamais été doué pour ça. Petit, on ne l'aimait pas, parce qu'il était le premier de la classe et qu'il ne faisait jamais rien qui soit interdit. Et plus grand, il faisait peur, et faisait trop de choses interdites. Il ne comprenait pas la logique. Et puis, il était bien mieux tout seul. Pas de prise de tête. Peu de plaisir, peu de rire, mais aucune souffrance, c'était suffisant.

« Non mais ce qui est effrayant, c'est que tout le monde semble apprécier les crétins comme toi. Et très sincèrement, je risque pas de t'imiter pour devenir populaire... »lâcha-t-il avec un haussement de sourcil.

Il ne se voyait vraiment pas en train de faire des blagues stupides avec son pouvoir. Ni même faire ces sourires à tire larigot dont avait le secret Zack. Non. Il n'aimait pas ce jeu stupide du paraître. Et qu'importe qu'il passe pour un homosexuel associable et psychopathique. Parler de ses livres ? Oui, il aimerait sans doute. Mais personne ne s'intéresse à cela. La culture, c'est bien connu, ça ne sert à rien.

« Je ne sais pas. Parler d'un livre... Je pense que j'aurai du mal à trouver le bon interlocuteur, et je n'ai pas le courage de partir à sa recherche vois-tu. Et oui, c'est un très bon livre, mais ce n'est pas dit qu'il te plaise. L'intrigue est assez lente et les rebondissements subtiles. C'est un roman dans la nuance. Et bizarrement, je ne te vois pas lire un truc nuancé. Quoique, si tu as réussi à supporter la narration suédoise deux tomes aussi longs que Millenium... »

Sa voix se perdait dans la réflexion, et aussi dans l'étonnement. Il ne soupçonnait pas que son colocataire puisse ne serait-ce que lire une ligne d'un roman. Alors du Stieg Larsson, ou tout autre auteur suédois... Oui, car, même en étant suédois, Thorsten devait avouer que le style d'écriture de par chez lui était tout de même relativement lent... Lui même préférait le style américain, ou plus exactement sud-américain. Ou encore l'écriture indienne.

« Enfin, si tu veux, je t'indiquerai où le trouver dans la bibliothèque. On en discutera si tu veux. »dit-il finalement.

Et oui, il venait bien d'affirmer qu'il parlerait littérature avec Zack... Oui, il risque de neiger des grenouilles d'ici peu sur les Bermudes...
Revenir en haut Aller en bas

Zack Farrell

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 30/11/2012
❖ Missives : 103
MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Lun 14 Jan - 20:11

Déjeuner en paix



Le plat du jour ? Des patates cuites à l’eau avec des épices et une tranche de bœuf. Depuis tout à l’heure, Zack avait fini l’entrée et toute ses patates, sans avoir touché à la viande : autant il raffolait du poisson, autant la viande rouge n’était pas son fort : peut être avait il été chat dans une autre vie ?
Il soupira et… Voyant Thor’ repousser son assiette encore à moitié plaine, il tendit le bras sans aucune gêne, plantant rapidement sa fourchette dans l’une des nombreuses pommes de terre qu’il lui restait, la mangeant direct. Comment ça il mangeait ses restes ? Il fallait pas gaspiller, non mais oh ! Et si ça le gênait ? Mais que nenni !

Souriant à ses mots, il leva sa fourchette, avalant le morceau qui lui restait.

"Merci, je le prend comme un compliment <3. Et la popularité, c’est assez amusant au final. Tu sais, tu es assez connu aussi, comme "l’effrayant Thor", qui ne parle à personne et est toujours à la bibliothèque… Ou presque. Ouais, j’entends plutôt pas mal les rumeurs. "


Il piqua à nouveau dans l’assiette de son colocataire : d’ailleurs à propos des rumeurs, une fois, un p’tit groupe avait voulu faire chier le suédois, et il était intervenu juste avant… Bon, certes, c’était surtout Zack qui l’avait collé et l’avait fait chier, mais au moins, les autres n’étaient pas venu l’ennuyer. Yep, et il était tout fier de lui avoir sauvé la mise, même s’il s’était fait envoyer sur les roses une fois de plus.
Hop là, une autre patate engloutie, avant de sourire, presque surpris… Si bien qu’il s’étouffa légèrement avec un morceau de pomme de terre, qui lui colla dans la gorge. Il toussa rapidement, avalant un verre d’eau pour le faire passer, les larmes aux yeux à présent. Non pas qu’il se moquait, mais… Hey, quand on s’étouffe, ça fait super mal !

" Tu accepterais de parler avec moi? Ouah, mais ça en deviendrait presque un rendez-vous romantique. "


Et vas y que je prends un accent de faux draguer sur la dernière partie de la phrase, juste pour rire, encore une fois. Yep, Zack déconnais beaucoup sur son orientation sexuelle, et encore plus avec Thor’, comme s’il espérait que ça le mette un peu en rogne. Quoique non, Zack était juste un peu crétin sur les bords peut être…

" Bon après, je t’avoue quand même que… Ormi Millénium, mon répertoire c’est Harry Potter et Narnia quoi… Oh, et aussi The Shining! "


Il avait Presque crié dans le self pour le coup, car il avait faillit oublier ce bouquin là! Ce qui fait qu’une bonne partie les regardait. De la part de Zack okay, mais… Il était avec Thorsten ? Il tenait pas à la vie là …


Revenir en haut Aller en bas

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Dim 20 Jan - 16:40

Thorsten ne dit rien en le voyant piocher dans son assiette, si ça lui faisait plaisir, lui-même n'allait plus manger. Sa faim était coupée. Il n'avait pas un gros appétit. Peut-être pour cela qu'il ne prenait pas un gramme, alors qu'il avait un peu réduit sa pratique du sport depuis son arrivée sur l'île. La cigarette devait aider de façon néfaste à couper son appétit. Le grand blond eut un soupir aux remarques de son colocataire. Il était connu ? Et bien grand bien soit fait à ceux qui aimait colporter sur son dos. Après tout, s'il intimidait tout le monde, c'était grâce à eux et leur imagination débordante pour noircir un peu plus son portrait.

« Faut bien que quelqu'un les écoute, sinon ces rumeurs n'auraient pas lieu d'être. Tu fais bien de donner raison à leur existence mon cher. »déclara-t-il avec sarcasme.

En fait, il avait plus de mal à supporter ceux qui étaient assez bêtes pour croire en ces rumeurs que ceux qui les lançaient. Mais il se doutait bien que Zack ne les croyait pas entièrement. Ils étaient colocataires, et même s'ils s'engueulaient souvent, Thor savait rester un garçon civilisé, rien qu'en cela, il dérogeait à pas mal de rumeurs. Non, il n'était pas un monstre.

Et Thor assista au théâtral étouffement du garçon, qui lui arracha à peine un haussement de sourcil. Cela lui faisait tant d'effet que cela de savoir qu'ils allaient discuter ? Eh bien... Et c'était lui qui faisait des blagues sur un amour naissant ? Mais le suédois évita de faire une remarque, se contentant de hausser les épaules avec nonchalance, croquant à nouveau dans sa pomme, plusieurs fois. Il écouta avec un sourire ses lectures : prévisible.

« Je n'en attendais pas....moins de toi. »répondit-il, interrompu par son cri.

Tous les regards étaient maintenant définitivement rivés sur eux. Super. Thor versa dignement la fin de son assiette dans celle du garçon pour qu'il puisse en profiter, puis, se leva, enfilant sa veste.

« Excuse-moi, mais vu que j'ai fini, je vais te laisser. Il me semble que ta foule de fans attend un nouveau coup d'éclat de ta part. »

Il attrapa son plateau, puis, ne résistant pas à l'envie de faire une crasse d'un genre nouveau dans leur relation, Thorsten se pencha vers lui, et l'embrassa au coin de ses lèvres. Après tout, il insistait depuis le début en faisant des blagues là-dessus non ?

« Désolé, mon chou, mais je crois que notre rendez vous romantique n'ira jamais très loin. Tu n'es pas mon style de garçon. »chuchota-t-il à son oreille, avec moquerie et un air un soupçon prédateur.

Prendre les armes de son adversaire pour le faire enrager, c'était divin. D'autant plus que Thor se fichait pas mal des répercussions qu'entraînerait ce signe d'affection inattendu. Peut-être que Zack n'aurait plus aucune chance auprès des filles... Ce serait drôle. Mais le suédois ne s'attarda pas. Il avait mieux à faire, et tourna les talons pour quitter le self.
Revenir en haut Aller en bas

Zack Farrell

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Masculin
❖ Arrivé le : 30/11/2012
❖ Missives : 103
MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Mar 29 Jan - 10:58

Déjeuner en paix




Une autre patate engloutie plus tard, en ayant prit attention à ne pas s’étouffer avec cette fois, Zack ferma rapidement les yeux alors qu’il avalait ce qu’il avait dans la bouche, sa fourchette allant déjà de nouveau piquer dans l’assiette du Suédois, toujours la même chose à vrai dire. Un petit sourire étira les lèvres du jeune homme : Thorsten lui lançait sans cesse des petits pics quand ils étaient ensemble. Il y avait une certaine réciprocité : Zack s’amusait à l’enquiquiner en sachant que ça lui tapait sur le système, Thorsten était sarcastique. Si c’était un match de tennis, autant dire qu’il serait interminable.



"Oh tu sais, j’en ai pas mal de rumeurs sur mon dos aussi hein ? Mais bizarrement, quand j’arrive, ils se taisent à mon sujet… C’est dommage, je ne sais même pas ce qu’on pense de moi. "




Il fit semblant de soupirer sur le coup, souriant : lui aussi quelque part se fichait un peu de ce qu’on disait de lui. Bon, de manière générale, ce n’était pas trop en mal mais bon…
Enfournant une autre patate dans sa bouche, il releva son regard glacé vers Thorsten : la foule de fan ? Il haussa un sourcil, jetant un coup d’œil à droite et à gauche… Oups, en effet, il avait peut être parlé un poil fort, et maintenant, plusieurs regards étaient tournés vers eux ?
Par réflexe, Zack tourna de nouveau la tête vers son colocataire, souriant un peu. Il avait entrouvert les lèvres pour "s’excuser" à sa façon mais… Bug… Temps de réaction ? Mille, car il ne bougea même pas. Thorsten avait-il vraiment fait ce que Zack croyait qu’il venait de faire ? Oui, phrase ambigüe et tordue, comme l’était son esprit sur le coup. Ce qu’il venait de lui dire ? C’était passé dans une oreille et ressortie par l’autre…
Le kryokinésiste reprit ses esprits en voyant son camarade tourner le dos pour filer, alors qu’il y avait un léger silence dans le self et … Les chuchotements de certaines filles se faisaient entendre, mais d’un peu tout le monde finalement. Sérieux, tout le monde voit toujours ce genre de scène !

Soufflant rapidement en souriant, alors que son colocataire prenait la poudre d’escampette, Zack prit rapidement les patates restant dans son assiette, avant de se lever, empoignant son plateau en vitesse pour partir à sa poursuite, sous le regard de nombre de ses camarades.
Hop là, plateau posé, et on le poursuit dans les couloirs : une tête aux cheveux blancs, ça devrait pas être bien difficile à repérer, nan ? Hop là, Thorsten en vue ! On le poursuit, pour venir se placer à ses côtés et… Poussons le bouchon un peu plus loin. Il voulait jouer sur l’ambiguïté de "leur relation inexistante", il allait être servi. Zack passa son bras autour du sien, se collant tout contre lui.



" Ne fuis pas voyons mon chou <3 Je sais que je te plais"




Et vas y que le glisse mes doigts sur ta joue… Zack, tu veux vraiment mourir ?



Revenir en haut Aller en bas

Thorsten Lindgren

avatar

Elemental bronze
❖ Arrivé le : 19/12/2012
❖ Missives : 52
MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack Dim 24 Fév - 23:09

Thorsten partit avec un sourire aux lèvres. Oui, un sourire victorieux, un soupçon arrogant et prétentieux. Le seul genre de sourires qu'un type de son genre peut savoir faire. Il est évident qu'un mec comme lui ne peut pas faire mieux que se réjouir d'une victoire obtenu par le ridicule de quelqu'un d'autre. Voyons. Il est trop méchant pour qu'il en soit autrement ! C'est bien connu. Mais il devait avouer que cette fois, il s'était dépassé ! Il avait littéralement cloué le bec à cette pipelette de Zack. Et rien que pour ça, même en étant le plus énorme des glaçons antipathiques, il avait le droit de sourire et d'être fier de lui. Parce que c'était une victoire mémorable. Un fait d'armes ! Il avait ruiné la côte de ce mec auprès des filles... C'était une jouissance presque intolérable. Trop de joie. Trop de sadisme satisfait. Il en était comme galvanisé lorsqu'il posa son plateau. Comme un guerrier qui pose ses armes après la victoire.

Il passa les portes du self avec une grâce assurée, sous le regard éberlué de pas mal de personnes. Pour une fois, il était content qu'on le fixe ainsi. Content d'être le centre de l'attention. Pour une fois, cela était plutôt justifié. Ce n'était pas tous les jours qu'on découvrait la secrète passion qu'entretiennent deux êtres que tout oppose, le joyeux Zack et le ténébreux Thorsten. Franchement, rien que d'imaginer ce que pouvait penser les filles en cet instant était juste épique. Oh il en serait presque joyeux !

Tellement pris dans ces pensées risibles, il n'entendit pas les pas pressés du garçon qui le rejoignit. Ce même garçon qui occupait pour d'autres raisons en partie ses pensées. Il tourna au dernier moment la tête vers lui, en sentant son bras être saisi et un corps se blottir contre le sien. Et bien, il le fixa d'un air interrogateur. Puis leva les yeux au ciel en entendant sa déclaration, il s'arrêta de marcher au moment où la main du garçon vint caresser sa joue. Non. Ça, il n'en avait pas le droit. Il alla saisir cette main d'un geste vif, et autoritaire, la repoussant néanmoins sans brusquerie.

« Et bien... Je vais plutôt commencer à penser que c'est l'inverse, que je te plais, vu l'acharnement que tu mets à me suivre. »répondit-il d'une voix neutre.

Il relâche la main et les siennes vont prendre le visage du garçon, caressant avec connaissance et doigté ses joues, allant s'égarer dans son cou, caressant la naissance de ses cheveux. De toute façons, elles sont bien plus grandes que ses joues, en fait, on pourrait croire qu'un ogre était en train de tâter avec envie sa pitance. Il se penche un peu, pour chuchoter à son oreille.

« Sache donc, que non, tu ne me plais pas plus qu'un autre, mais je sais me contenter de peu, si tu tiens tant que ça à tester autres choses que des fillettes puériles et stupides, je pourrais daigner t'offrir quelques plaisirs, et non, je ne fuis pas, je suis juste le cours de ma journée. Car, comment dire, je me fiche de savoir si tu as envie de rester à mes côtés, j'ai fini de manger, je sors du self. Point. Fin de l'histoire. »murmura-t-il d'une voix suave, en complet décalage avec ses mots froids et tranchants.

Son regard glacé se posa dans celui du manipulateur de glace. Même si en cet instant, on aurait pu se demander si ce n'était pas Thorsten qui pouvait manipuler cette eau gelée ! Son pouce glissa doucement vers ses lèvres, caressant délicatement la lèvre inférieure du garçon. Puis il se pencha vers lui, pour l'embrasser cette fois franchement, ses mains retenant la tête du garçon s'il tentait de fuir. Comme on maintient une proie. Cette fois, le baiser n'était plus joueur. C'était une dissuasion, il l'embrassa sans délicatesse, et poussa même le vice jusqu'à lui lui mordre les lèvres. Il releva la tête.

« Mon petit Zack, ne joue pas avec plus fort que toi. Tu risquerais d'y perdre des plumes. »dit-il simplement avant de relâcher son visage, prêt à parer une éventuelle riposte du garçon.

Il y allait un peu fort, certes, mais il n'avait pas envie ce que morpion -car il était aussi collant qu'eux- le poursuive toute la journée, et encore moins qu'il se permette de le toucher comme seul Siegfried en avait le droit. Il préférait prendre le risque d'aviver leur querelle permanente plutôt que cela.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack

Revenir en haut Aller en bas

Et sinon, tu veux pas voir ailleurs si j'y suis ? || PV Zack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Self Service-