New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Nataku De Villiers

avatar

Assistant directeur
❖ Arrivé le : 22/11/2012
❖ Missives : 60
MessageSujet: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Mer 5 Déc - 22:34

Notre cher De Villiers était ravi de constater que la jeune Joyce fut de meilleure humeur que d’habitude après ses rendez-vous avec le directeur. C’était aussi pour ça qu’il avait insisté sur son manquement au cours d’anglais. Il aurait bien aimé la voir s’énerver contre lui, la colère lui sciait à merveille. Comme quoi la beauté chez une femme peut se cacher sous diverses formes. C’était d’ailleurs à cette demoiselle au fort caractère qu’il montra son projet. Dans le club de création plusieurs ateliers sont possible, la couture, la photographie, la mécanique et bien d’autres encore. La photographie n’est pas l’atelier le plus populaire. C’est d’ailleurs aussi pour cette raison qu’il voulait motiver tous les membres du club à y participer, peut-être qu’ainsi chacun développera un intérêt pour la photographie. Joyce parut emballer par son idée, ce qui fini de rassurer notre assistant. Il ne fit guère attention aux rougeurs naissantes sur le visage de Joyce. Non pas que ca ne l’intéressait pas, juste qu’il était absorbé par le regard de cette dernière. Il ne vit pas ses rougeurs mais il comprit qu’il se passait quelque chose chez la demoiselle rien qu’à ses yeux. Ses pupilles la trahissaient, mais en quoi est-ce qu’elles la trahissaient ? Une multitude de petites questions vint effleurer l’esprit de Nataku.

Rien qu’à l’idée que cela puisse être lui qui la mette dans cet état un sourire radieux éclaira son visage. Elle finit par prendre congé, enfin ils n’allaient pas tarder à se retrouver étant donné qu’il devait lui aussi se rendre dans la salle du club. Ce qu’il fit après s’être occupé des derniers dossiers sur son bureau. Dossiers qui ne lui prirent pas plus d’une demi-heure. Une fois le tout rangé il prit ses affaires et monta au premier étage pour se rendre dans la salle du club. Il croisa des élèves dans le couloir certains le regardant avec défiance, d’autres avec admiration. Cela le faisait sourire, depuis qu’il était devenu l’assistant du directeur les élèves lui accordaient une attention particulière. Et ce n’était pas pour lui déplaire. Arriver dans la salle, pas un chat, Joyce était surement dans la chambre noire. A finir le développement de ses photos. Il en profita donc pour aller voir où elle en était. Il fit bien attention à ne pas laisser filtrer la lumière dans la pièce. Heureusement qu’un rideau épais permettait de garder une obscurité totale. La demoiselle aux cheveux rose était absorbée dans sa tache. Il s’approcha d’elle a pas feutré.

- Alors qu’est-ce que ca donne ? Tu t’es surpassé cette fois-ci ?

Encore et toujours ce petit ton taquin, il avait hâte de voir la réaction que cela déclencherait chez elle. Aussi étrange que cela puisse paraitre un certain lien été né entre elle et lui. Enfin c’était ce qu’il pensait, car elle l’intéressait pour être exact. Il avait lu une partie de son dossier personnel, mais il n’avait jamais parlé de ces évènements avec elle. Après tout ils ne se connaissaient qu’à peine. Seulement lorsqu’ils se croisaient dans son bureau, au club ou encore dans la résidence. Peut-être que dans l’avenir se sera différent.
Revenir en haut Aller en bas

Joyce McGarden

avatar

Physical or
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 22/05/2012
❖ Missives : 830
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Jeu 6 Déc - 16:34

Joyce venait de quitter le bureau de Nataku, elle souriait d'un air bête. C'était toujours comme ça, face à lui, elle restait "normale", elle souriait joyeusement, était pleine d'énergie, mais elle devait restée concentrée pour ne pas rougir. C'était sa règle, elle le trouvait magnifique, et au fil du temps elle apprenais à le découvrir. Mais il ne fallait pas qu'il sache, qu'a sa façons il l'a troublait. Mais tout de suite après, elle redevenait une jeune fille de 19 ans, un peu guimauve sur les bords. Enfin bref, elle se dirigeait vers la salle du club. Elle n'eut pas le temps d'appuyer sur la poignée, que la porte s'ouvrit. Deux membres, sortaient. Une fois la surprise passée, elle les salua, et discuta un instant avec, ils étaient en deuxième années. Ils proposèrent de rester avec elle, mais Joyce déclina poliment leurs propositions, et enfin elle entra dans la salle. Il n'y avait personne, elle poussa un soupir de soulagement, et immédiatement le rouge lui monta aux joues. Elle serait seule avec Nataku ... enfin pour le moment ! Mais bon malgré tout elle avait du boulot ! Joyce travaillait sur un vieux Lumix, elle connaissait toute les "faiblesses de l'appareil par coeur, et en avais fait des qualités. Avec ce petit bijoux, Joyce trouvait que ça rendait ses photos vraie, comme de vieux souvenirs figés dans le temps, avec encore l'ambiance présentée, au moment ou elle a appuyé sur l'obturateur. On pouvait presque entendre les rires, ou les vagues se cogner contre les falaises. Et aujourd'hui, c'était des photo de la nature, entre le jardin botanique, la forêt, la plage et la mer, il y avait de nombreux magnifiques clichés à prendre ! Et Joyce en profitait aussi pour se relaxer, elle aimait se balader seule, et écouter les bruits de l'île, c'était ici chez elle, et elle aime cet endroit. Elle prit donc possession de la chambre noire. Tout son matériel en place, elle sortit de son sac, son MP3, seul bien qu'elle ai emporté de chez elle. Les musique sont plus qu'ancienne, mais ça elle s'en fiche, ce sont ses frères qui lui ont offert cet objet, et eux aussi qui y ont mit les musiques. Alors, elle ne s'en sépare pas ! Elle chantait tout en travaillant, et pourtant c'était pas un cadeau ! Joyce avait bien des talents, mais pas celui de chanter ! Mais elle s'en fout !Avec ses écouteurs, et la musique quasi à fond, elle n'entendait pas sa voix, alors quand elle chante de Whitney Houston, eh ben elle dégomme tout, limite Whitney Houston elle peux aller se rhabiller ! Mais aujourd'hui elle se contentait de fredonner doucement .

Au fur à mesure que les images se révélait, Joyce souriait de plus en plus, pour le coup, ses photo était vraiment belles. Elles justifiaient des après midis entière passées dehors ! Les fins trait de lumières qui percés doucement à travers les feuilles des arbres, donnait à la forêt un air de contes de fée. Et cette petite criques faisant froid dans le dos au crépuscule, mais qui paraissait si accueillante en pleine journée. Et cette mer à perte de vue, à tel point qu'on ne savait discerner la mer du ciel ! Joyce était concentrée, et éprouvait tant de fierté pour ses photos ! La musique était tellement forte qu'elle n'avait pas entendu Nataku entrer, et peut être ne l'aurait elle pas entendu, si au moment ou il avait parler la musique n'avait pas changé. La surprise de Joyce fût elle, qu'elle poussa un hurlement et lâcha ce qu'elle avait dans les mains, à savoir la dernière photo. Elle se retourna terrorisée, les mains très proche l'une de l'autre. Il fallait pas lui faire ça ! Et si elle avait tapé dans ses mains ! Mais fallait être inconscient pour faire ce genre de blague sur cette îles ! Elle se retourna prête à hurler, puis elle se trouva face à Nataku, avec son sourire moqueur sur les lèvres. assistant du directeur ou pas, elle allait lui passer un savon ! Tout en le frappant avec ses petits poings inefficace Joyce s'égosillait:

-Non mais tu es taré ? T'as des envies de suicides ? Tu connais mon don, et si j'avais utilisé mon don hein !!!! Et si j'avais explosé le premier étages ! Mais pourquoi tu préviens pas, frappe ! Tousse ! J'en sais rien mais ne me fait plus jamais ça ! Compris ?


Et oui qu'importe la personne en face d'elle, Joyce hurle, très colèrique sur les bord, Joyce ne laisse rien passer, mais si après coup elle se rend compte qu'elle as tort, elle vous présenteras immédiatement ses excuses. Mais ce n'était pas le cas ici ! Après tout il avait accès à tout les dossiers ! et vu ses passages réguliers chez le dirlo, il devait bien connaître son don ! Alors pourquoi s'amusait il à lui faire peur ? C'était vraiment pas une bonne idée, il avait mérité son sermon ! Elle se calma quand même rapidement, elle était bien contente d'être dans la chambre noire, ça lui donnait du temps pour se ressaisir, elle était pivoine à l'heure qu'il est.

-Et donc je suppose que tu...vous êtes là pour voir les photos ? Sans vouloir me vanter, je pense les avoir plutôt bien réussis!

Elle souriait à présent, elle espérait que la salle de club était toujours vide, et que personne n'allait se pointer ! Mais en même temps si elle restait trop longtemps avec lui, il allait la griller c'était sur !



Joyce's Présentation-Joyce's Relationship-Joyce's Bobox !!
Je ne me lasse pas de te remercier pour tes kits sublime ma Muse, que dis-je ! Ma déesse *o*
Revenir en haut Aller en bas

Nataku De Villiers

avatar

Assistant directeur
❖ Arrivé le : 22/11/2012
❖ Missives : 60
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Jeu 6 Déc - 17:30

Nataku était rentré dans la chambre noire ne pensant pas une seule seconde qu’il se ferait engueuler pour son comportement. Il est vrai qu’il était rentré avec discrétions mais ce n’était nullement pour effrayer la demoiselle. Il ne voulait surtout pas la déranger dans sa concentration. Il savait très bien qu’il y avait un risque de loupé le développement d’un cliché à cause d’un moment d’inattention. C’était donc pour cette raison qu’il s’était fait discret. Mais comment dont aurait-il pu savoir que la demoiselle avait des écouteurs dans les oreilles. Quel ne fut pas son étonnement en la voyant s’égosillait à son encontre. Il ne put s’empêché de la regarder avec surprise, un sourcil arqué. C’est à ce moment là, uniquement à ce moment là qu’il vit les écouteurs autour du coup de la demoiselle. La musique aurait du lui parvenir ? Mais n’était-il pas trop absorbé par la demoiselle pour s’en rendre compte ? Il était là à la regarder de la tête aux pieds, la simple lumière rouge ne permettait pas de voir les yeux noirs de colère de la demoiselle. Il se redressa et poussa un petit soupir.

- Tss… Et pouvez-vous me dire mademoiselle McGarden comment je suis censé savoir que vous avez des écouteurs dans les oreilles ? Je connais très bien votre dossier nul besoin de me le rappeler. Et si j’en juge par le volume sonore que dégage cet instrument je doute fort que vous puissiez m’entendre toussoter ou encore frapper à la porte.

Il est vrai qu’il aurait du entendre cette satanée musique, mais non il avait eu l’esprit bien trop prit ailleurs. Il s’était exprimé d’une voix claire et calme, en revanche on pouvait y entendre un certain agacement. Il n’aimait pas qu’on le sermonne, surtout de cette manière. Ce n’est pas le rôle d’une élève… Il remarqua qu’elle se calma assez rapidement, en marque il ne fallait pas des lunettes pour s’en rendre compte. Quoi que réflexion faite si il en fallait. Surtout quand on ne connaissait pas la demoiselle. Et lui avait appris au fil du temps et de ses nombreux rendez-vous qu’elle arrivait assez bien à dominer sa colère. Malheureusement ce n’était pas une réussite à chaque fois. La voix de Joyce se fit entendre, un sourire naquit sur ses lèvres finement pulpeuses. Nataku passa placidement sa main dans ses cheveux, leur donnant une forme toute particulière. Pour certains cela aurait paru comme un geste plein de vanité, alors que c’était simplement une façon qui lui est propre d’oublier un fâcheux incident. Il la regarda est acquiesça.

- Comme tu t’en es vanté tout à l’heure je voulais en avoir la preuve. A moins que tu n’ais dis ça uniquement pour me faire venir…

Dit-il avec un petit sourire en coin. C’était plus fort que lui, c’était sortit tout seul. Il aimait à comprendre chacune des réactions chez elle. Car elle avait le don de l’étonnait, d’éveiller une certaine curiosité chez lui. Ce qui n’arrivait pas avec tout le monde, rare étaient les personnes intéressantes, vraiment intéressantes. C’était peut-être l’éducation donné par son père qui faisait ressortir un tel côté de sa personnalité. Allez savoir… Il se retourna donc vers les clichés suspendus pour voir si elle s’était surpassée.

- Sont-elles développées ? Peut-être pourrions les admirer à la lumière blanche ?

La chambre noire c’est bien beau mais cela ne permet pas une belle visualisation des clichés. On ne peut pas distinguer chaque détails, même le plus insignifiant.
Revenir en haut Aller en bas

Joyce McGarden

avatar

Physical or
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 22/05/2012
❖ Missives : 830
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Jeu 6 Déc - 18:03

Joyce avait était terrorisée, raison de sa perte de contrôle, mais il l'avait mérité ! Tout du moins à ces yeux. Cependant, Nataku fît naître un doute en elle... c'est vrai que si il savait pas qu'elle écoutait de la musique ! Mais non, elle était persuadé, qu'il n'avaiat pas fait un bruit ! C'était bien son genre d'essayer de lui faire peur, après tout à chaque fois qu'elle sortait de chez le directeur, il avait toujours la remarques qui l'énervait.... alors pourquoi aurait elle tort sur ce coup là ? Reprenant de sa superbe, Joyce se redressa, elle était plus petite que lui certes, mais son regard était planté dans le sien.

-Je ne m'excuserais pas... vous m'avez terrorisée !


Ou tout du moins pas maintenant , elle était encore trop sous le choc, pour lui pardonner une telle frayeur ! Mais il était malade ou quoi ? Mais Joyce n'est pas du genre, à rester en colère très longtemps, une fois le sujet clos...il est clos, elle ne reviendra pas dessus ! Joyce observait Nataku, peut être avait elle dépassé les bornes au final ! Elle decida néanmoins de changer de sujet, ses photos après tout c'était pour ça qu'elle l'avait fait venir après tout ! Enfin en grande partie ! Sa remarque qui suivis, la fît se figer. que devait elle répondre à ça ? *Oui et non* c'était la seule chose qui lui venait à l'esprit ! Mais elle ne pouvait pas dire ça ! Un petit blanc c'était installé, il fallait qu'elle réponde.

-Qu'est ce que vous allez imaginer !

Oui le déni, c'est comme ça qu'elle avait décidé de réagir. Et c'était tout son corp qui l'avait choisis apparemment, le regard fuyant, le sourire forcé, tout pour pas paraître crédible ! Génial ! Même son petit tic nerveux de jouer avec ses ongles avait fait surface ! La honte totale quoi ! La panique repris le dessus lorsqu'il lui proposa de sortir, et elle ne pouvait pas dire non ! Les photos était prête ! Mais elle avait un plan pas de panique !

-Oui on peut, attendez j'allume la lumière !


Elle se dirigea vers l'interrupteur et l'actionna, toujours face au mur, elle sentait ses joues chaude, elle devait être en train de rougir ! En se retournant, elle fit mine de s’éventer avec la main. Elle ne fit pas de remarque, elle pensait que ça pouvait justifier les rougeurs de ses joues si elle prétextait avoir chaud, mais le dire signifierais à perdre encore une fois toute crédibilité ! Elle se rapprocha de Nataku et observa ses clichés.

-Ah ça a marché ! J'ai un de mes objectifs qui laisse passé un petit trait de lumière, normalement ça flingue les photos, mais je me doutais qu'en forêt avec le peu de lumière qu'il y a ça rendrait bien!

En effet les photo, avait un petit effet lumineux qui partait d'un coin de laphot, et donnait un effet "rêves" au clichés de la forêt . Il y en avais aussi beaucoup du jardin du club, les insectes étant souvent attiré par les fleurs, elle avait pu avoir quelques magnifiques photo de papillons typique sur cet île, mais très rare ailleurs ! Elle observais Nataku, et lui qu'en pensait il ?



Joyce's Présentation-Joyce's Relationship-Joyce's Bobox !!
Je ne me lasse pas de te remercier pour tes kits sublime ma Muse, que dis-je ! Ma déesse *o*
Revenir en haut Aller en bas

Nataku De Villiers

avatar

Assistant directeur
❖ Arrivé le : 22/11/2012
❖ Missives : 60
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Jeu 6 Déc - 18:42

Nataku s’était exprimé de façon suffisamment claire pour qu’elle comprenne qu’il n’avait pas tout les torts. C’est facile d’accabler quelqu’un pour se délester de toute responsabilité. Il avait néanmoins apprécié la fierté qui émanait d’elle. Ce regard droit et franc, droite, imposant sa personne dans la pièce. Après tout il n’était nullement nécessaire de revenir sur le sujet. Ce n’était guère le moment de se chamailler pour si peu. Pour lui tout cela semblait exagérer, si le directeur n’avait pas insisté sur la gravité de son don elle ne serait pas autant affolée à la venue surprise d’une personne. Il avait eu envie de rire quand elle lui dit qu’il l’avait terrorisé. C’était limite si il n’avait pas envie de la prendre dans ses bras en la berçant tout en lui disant : "Du calme mon petit cœur ce n’est rien." Oui il aurait réagit ainsi pour la taquiner davantage, voir s’attirer davantage la colère de cette dernière. Colère qui lui sciait à merveille, chose qu’il aimait à se répéter silencieusement. Mais les choses en amenant une autre il avait préféré parler des dits clichés. Tout en amenant une supposition sur le tapis pour voir la réaction de la jolie Joyce.

Il adora la réaction de cette dernière, la nervosité pouvait se sentir dans l’air. Son regard fuyant, ses lèvres se forçant à sourire, il la trouvait fort plaisante à regarder. Au grand désespoir de Nataku elle se ressaisit rapidement, et se précipita sur l’interrupteur. Mais pour son plus grand plaisir il put nettement voir des rougeurs sur les joues de Joyce. Il s’abstint de sourire en la dévisageant cela ne ferait qu’accentuer ces petites rougeurs. Il se tourna donc sur les clichés écoutant en même temps les commentaires qu’elle faisait. Et elle disait vrai ! Cela donner un côté merveilleux à la photo, tout droit sortit d’un comte de fée. Celle de la forêt attira tout particulièrement son attention et s’approcha encore un peu de la photographie. Une silhouette était visible entre les arbres, avec un agrandissement du clichés on pourrait bien mieux distingués la forme. Ce qui avait tout l’air d’un animal sauvage. Probablement un cervidé, il pointa l’ombre du doigt.

- Tu t’es rendus compte que tu as pris un animal en photographiant ? En faisant un agrandissement type B1 cela rendra encore plus cette impression de comte de fée. Surtout avec l’ombre de l’animal en arrière plan. Tu as réussi à capturé à la fois l’âme de la forêt et la vie qui s’y écoule…

Ce n’était pas l’assistant qui s’exprimer, ni le responsable du club. Juste l’homme avec ses émotions et ses sentiments. Cela ne sert à rien d’utiliser un jargon pour définir la qualité de l’image ou le cadrage. Car il faut capter le moment présent sur la photo en elle-même. Et là elle avait réussi à capter toute l’attention de Nataku. Cela peut paraitre totalement fou pour certain, mais chez lui cela avait réveillé un vieux souvenir en vivant chez sa mère en Angleterre. Un bon souvenir, mais qui se révélait douloureux en fonction des circonstances actuelles.

- C’est très bien, rien à redire.

Il acquiesça et sortit de la chambre noire, peut-être un peu trop rapidement à son gout. Il alla se poster près d’une fenêtre dans la salle du club. Regardant la cour se remplir petit à petit. Pourquoi donc devait-il se souvenir de ce genre de chose à ce moment précis ? Et voilà qu’il montrait une faiblesse de sa personnalité, et ce devant une élève. Lui qui se garder bien de dévoiler toute émotion.
Revenir en haut Aller en bas

Joyce McGarden

avatar

Physical or
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 22/05/2012
❖ Missives : 830
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Ven 7 Déc - 17:32

La remarque de Nataku l'avait déstabilisée, elle le connaissait taquin. Mais là elle avait un doute ! Etait il taquin, ou alors il prêchait le faux pour connaître le vrai ? Elle n'en savais rien ! Mais elle avait décidé, de mentir! Et elle n'en avait aucun regret! Elle connaissait Nataku "L'assistant du directeur" bien avant qu'il ne devienne qu'il ne devienne responsable du club. A cet époque, elle le trouvait déjà magnifique, et se contentait de simple regard et de râler aussi... mais ça c'était sa faute ! Le jours ou elle avait vu la note de changement de responsable, elle avait pesté ! Comment pouvait elle cacher son attirance si il devenait responsable de son club ? Pendant un temps elle avait hésité à changer de club... Mais elle n'avait pu s'y résoudre, quitter la photo lui était impossible ! Alors depuis elle dissimulait tout ça, mais depuis le départ de Marco .... les choses avait changé, elle avait prit conscience, que lui aussi pourrait partir un jour ! Et l'idée de ruminer, un peu comme pour Jake, de sombres pensée comme :" Et si je lui avait dit? " "Et si j'avais pas fait comme ça ? " "Est il heureux?" .
Non ça elle n'en pouvait plus. Jake et elle avait toujours était amis, et de toute façons,même si à l'époque elle avait prit conscience de ses sentiments, ça n'aurait rien changé ! Elle aurait quand même eut son don, et l'accident se serait produit ! Et elle se serait trouvé ici, seule . Alors Joyce avait décidé de changer les choses ! Alors OUI, elle l'avait aussi invité pour être seule avec lui, mais NON jamais elle ne lui dirait ! Têtue comme une mule ? Oui! Et alors ? Se précipitant sur l'interrupteur, afin de changer de sujet, elle commenta ses photos. Ce n'était pas exactement l'effet qu'elle avait espéré, mais malgré tout le résultat était magnifique. Elle avait plus observé Nataku que la photo lors de sa remarque. Elle souriait un peu niaisement, voila c'est ça qu'elle avait apprécié chez lui. Quelques soit l’œuvre, il dit ce qu'il pense, et il trouve LE détail que même l'auteur n'avait pas remarqué ! C'est en partie pour ça, qu'elle s'était mise à fréquenté le club aussi souvent qu'avant ! Parce qu'elle aimait sa façons d'apprécier chaque travail . Il n'avait pas de phrase préconçue pour répondre, sa franchise lui plaisait. Et se regard, cet oeil critique, oui c’était lui le meilleur pour s'occuper du club ! Pas le moins perdue dans ses pensée, Joyce savourait ce qu'elle voyait, ce sourire et ... une ombre, un instant... elle avait perçus quelque chose, mais elle ne savait quoi dire.
Puis ce changement soudain, quelque chose l'avait perturbé dans cette photo... elle en était sure ! Sa façons de "s'enfuir" de la chambre noire ! Un peu perturbée Joyce ne savait que faire. Elle décida de ranger ses photo dans des pochettes, afin de lui donner un peu de temps pour réfléchir, ou pour respirer un peu . A moins que ce ne soit pour elle ....
Une fois tout ses clichés rangé, elle sortit à son tour. Elle fût tout d'abord choquée, de le voir morose en train de regarder, sans voir, à travers la fenêtre. d'autant qu'elle se souvienne, elle l'avait toujours vu souriant, ou concentré sur des dossiers. Du coup elle savait pas quoi faire ! Elle rangea ses pochettes dans son sac, afin de réfléchir encore un peu à ce qu'elle pouvait faire. Puis elle revint auprès de Nataku, mais elle s'appuya dos à la fenêtre, afin de pouvoir le voir. Elle le fixa un instant, oui il était pas comme d'habitude.

-Hum... j'avais pensé aussi, à faire une revue de chaque club....La ...la dernière fois je trillé mes photo, ça m'as prit un week end au final...Mais on s'en fout... J'ai fait vraiment beaucoup de photo des membres de chaque club dans leurs activité de clubs .... alors jme suis dit p'têtre pour les nouveaux ....enfin ça pourrait être sympa ...


Oui c'est vrai elle y avait pas vraiment pensé, ça lui était venu là à l'esprit, dans un moment de panique pour tout dire. Mais au fur et à mesure qu'elle avait parlé, l'idée ne semblait pas aussi idiote au final ! Mais bon, elle l'avait pas fait venir pour ça, à la base, elle devait avoir assez de courage pour faire sa curieuse.... comme d'habitude quoi ! Mais avec lui c'était pas possible, et elle venait de s'en rendre compte... plutôt délicat comme situation, à partir de maintenant elle ne pouvait que se ridiculiser ! Et c'était déjà le cas, elle le fixait comme une parfaite idiote.

-Euh ... je ... il fait beau ! Faut en profiter ! Avril arrive alors ... il ... il va pleuvoir !

Oui ben il aurait peut être mieux valu qu'elle se taise, parler du temps ... ouai si avec ça il se mettait pas à se payer sa tête, franchement la elle comprendrait pas ! Et puis elle angoissait déjà de ce qu'il allait répondre à ça ! Surement allait il encore enfoncer le clou, afin qu'elle se transforme en pivoine ! Raa mais pourquoi avait elle voulu changer les choses déjà ?



Joyce's Présentation-Joyce's Relationship-Joyce's Bobox !!
Je ne me lasse pas de te remercier pour tes kits sublime ma Muse, que dis-je ! Ma déesse *o*
Revenir en haut Aller en bas

Nataku De Villiers

avatar

Assistant directeur
❖ Arrivé le : 22/11/2012
❖ Missives : 60
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Ven 7 Déc - 19:55

Nataku était sortit un poil trop vite, mais que pouvait-il y faire ? Maintenant c’était trop tard. Quand il avait vu cette photographie de plus près, ses souvenirs l’assaillirent. Il avait eu l’impression d’étouffer dans cette petite pièce dépourvu de fenêtre. Cette impression de manquer d’air, que vos poumons n’arrivent pas à se remplir, proche de la suffocation. Peut-être que la description parait exagérer ou je ne sais quoi encore, c’est pourtant ce qu’il venait de vivre. Seul moyen qui lui vint à l’esprit fut de quitter la pièce et de respirer à plein poumons. Positionné devant une fenêtre le regard dans le vide, il ne savait pas lui-même ce qu’il fixait ainsi. Au début il avait plongé son regard sur la cours et les élèves, pour finalement fixer le néant. En réalité une multitude de pensées se bousculaient dans son esprit, il retourna à la réalité en entendant la voix de Joyce. Il ne l’avait même pas entendu venir, ni même vu se positionner face à lui. Il écouta brièvement ce qu’elle lui disait. Il capta les mots : revue, club, photo, activité. En tout cas pas assez pour réussir à comprendre de quoi elle parlait. Il se sentit vraiment bête sur le coup.

Tellement occupé à broyer du noir qu’il fut incapable d’écouter la demoiselle. Il se maudissait, lui qui écoutait toujours tout le monde, même quand cela ne l’intéressait nullement. Il jeta un regard dans la direction de Joyce, celle-ci le fixait. Elle bredouilla quelque chose, que cette fois-ci il comprit à la perfection. Il ne put s’empêcher de soupirer. Non pas par le sujet de conversation qu’elle venait de lancer, mais par sa propre incompétence à réagir.

- Excuse moi je n’ai pas écouté un traitre mot de ce que tu viens de me dire. Pitoyable n’est-ce pas ?

Laissant sa question en suspend. Et encore ce n’était pas vraiment une question, plutôt une affirmation. Il la regarda et lui adressa un petit sourire, un sourire qui se voulait apaisant. Ce n’était pas non plus la peine de l’inquiéter davantage. Puis il manquerait qu’elle se fasse des films, que ce soit de sa faute ou un truc du genre. Surtout qu’elle n’y est absolument pour rien. Il fallait qu’il lui dise, qu’il la rassure.

- Faut pas m’en vouloir… C’est juste qu’il y a des souvenirs qu’on préfère laisser de côté pour oublier certaines choses. Ca m’a prit un peu de cour je dois l’avouer, c’est bien l’une des rares fois où je perds mon sang-froid…

Sang-froid, le mot le plus juste à son avis. Ou il aurait du dire perdre le contrôle ? Ou qu’il ait paniqué ? La cause de tout ça c’était la maladie qu’avait sa mère et qui était la responsable de leur distance. Même si Nataku n’avait pas vécu toute son enfance avec sa mère, un amour profond était né. Elle avait su lui donné l’amour dont il avait besoin. Mais surtout offert la liberté, liberté de penser, de parler, de vivre… Tout ce qui n’était pas possible chez son père, on lui refusait tout, il n’avait droit qu’à ses cours d’escrimes. Ou encore les soi-disant cours de maintien… La façon de se conduire à table, en communauté etc.… Oui le genre de cours qui sert strictement à rien, surtout de nos jours. Il détestait sa vie d’avant, sa vie cloitré dans la demeure familiale de son père.

- J’aurais de loin préféré naitre sans le moindre don. Au moins j’aurais pu être libre…

Dit-il en la regardant, un sourire triste sur le visage. Etrangement cela sortait tout seul, c’était du au fait qu’il aimait la compagnie de Joyce. Pour lui c’était du à ce fameux lien qui est né. Lequel ? Pas la moindre idée, mais il y en a un qui lui permet de se sentir bien en sa présence. Qui lui donne envie de se confier sur lui. Il n’a pas envie de se cacher derrière un visage neutre avec elle, il a envie de dévoiler ses sentiments, tout simplement, avec honnêteté.
Revenir en haut Aller en bas

Joyce McGarden

avatar

Physical or
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 22/05/2012
❖ Missives : 830
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Ven 7 Déc - 20:34

Joyce ne savait pas si elle était choquée ou soulagée ! Un peu des deux surement ! Elle avait rassemblé tout son courage afin de lui changer les idées, mais Nataku n'avait rien entendu, surement parce qu'il était perdu dans ses pensées ! Du moins elle l’espérait, et si c'était simplement, parce qu'elle était inintéressante à ses yeux ? Après tout c'était possible, elle ne devait être qu'une élèves parmi tant d'autre.... Alors elle était choquée par son manque d’intérêt pour elle, et en même temps rassurée, parce qu'il ne l'avait pas entendu se ridiculiser !

Mais ce qui la perturbait le plus c'était : "Qu'est ce qui lui avait prit toute son attention ?" Jamais elle ne l'avait vu dans cet état, bon certes elle ne le connaît pas plus que ça, mais elle avait finis par se persuader qu'il ne montrerait jamais ce qu'il ressentait vraiment ! Et là toute ses convictions venait de s'effondrer en un instant ! Elle n'eut pas le temps de répondre qu'il reprit la parole. L'état de choc était avéré. Il avait avoué qu'il s'était laissé aller ! Jouant avec ses ongles Joyce se tenait face à lui un peu hébété... décidément, elle allait de surprise en surprise ! Etait ce sa faute, avait elle fait quelque chose pour lui remémorer ses souvenirs qu'il souhaitait oublier ? Joyce ne savait que trop bien de quoi il parlait. Pour elle, ce qu'elle désirait par dessus tout oublier, c'est sa vie d'avant, les bons souvenirs de famille, ou de classe, toute sa vie d'avant qui continuait à la faire souffrir jours après jours. Certes elle n'avait plus rien à voir avec le cas social qu'elle était avant. Et même si la souffrance est moindre, les jours on beau passer, cinq ans c'était passé, mais elle ne voulait pas disparaître et la laisser en paix. Les souvenirs .... c'est douloureux !

-Ya pas de mal ... désolé si j'ai fait quelque chose qui a déclenché ça ... Je .... vraiment navrée !


Joyce regardait ses pieds, elle s'en voulait un peu, mais qu'avait elle bien pu faire ? Puis vint son commentaire, elle se figea... oh oui elle aussi, sans son don... elle aurait pu continuer sa vie paisible, surprotégée par ses deux adorables frère, parfois si énervant. dorlotée par sa mère, dont elle ne connaissait même pas l'état, vu que personne ne l'en avait informée ! Et son père, toujours prompte à l'encourager, qui l'avait tout simplement battu pour sa différence... Oh oui elle aurait aimé ne jamais avoir de don ! Les larmes commencèrent à naître dans ses yeux. Ce n'est pas en pensant ainsi qu'elle avait fait réussi à avancer. Et puis sans son don, jamais elle n'aurait connu Alfy, ou la dame de la pension ! Peut être n'aurait elle jamais eu de petit boulot ! Et tout ses amis bien que partis, elle n'aurait pu les rencontrer. Et lui, si l'un d'entre eux n'avait pas eu de dons, jamais ils n’auraient eut cette conversation! Joyce releva la tête vers Nataku, une larmes glissait doucement le long de sa joues, elle faisait ce qu'elle pouvait pour les retenir. Non elle ne l’embarrasserait pas à pleurer sans retenue devant lui !

-C'est vrai , si je n'avais pas eu mon don, je ne serais pas responsable de la mort de mon frère, et peut être aussi celle de ma mère... mais sans lui je n'aurais jamais connu cette île, ni mes amis Sophie, Enoal et Marco... partit en fin d'année dernière ... Et j'aurais jamais pu te rencontrer non plus... Je pense que c'est comme ça, et c'est tout... et ça me convient... ma vie me plaît ici ! Le passé est ce qu'il est, mais jpeux rien faire contre ça... alors j'avance !

Le magnifique sourire qu'elle affichait était un parfait contraste avec les larmes qui perlaient encore ses yeux, en cet instant elle était belle, faible et forte à la fois. Tout Joyce quoi ! Elle essuya ses larmes, c'était un sujet sensible, son don elle le haïssait, jours après jours, elle se demandait pourquoi elle n'avait pas hérité d'un don plus simple, comme la téléportation, ou la faculté de lire dans les pensée, c'est bien ça ! Car en ce moment, elle saurait à quoi pense le bel homme en face d'elle !

-Sinon je disais, que j'ai pas mal de photo des membres des différents club, durant leurs activités ! Alors je proposait l'idée de faire une revue, avec des photos, pour les nouveaux.... pour qu’ils puissent choisir leurs club plus facilement !

Ca lui semblait pas si idiot que ça au final ! Toujours souriante Joyce regardait Nataku, elle espérait qu'il avait changé d'état d'esprit, elle l’espérait vraiment ! Elle qui avait enfin rassemblé tout son courage pour essayer d'avoir une conversation avec lui ! Pourvu que ça ne finisse pas mal !



Joyce's Présentation-Joyce's Relationship-Joyce's Bobox !!
Je ne me lasse pas de te remercier pour tes kits sublime ma Muse, que dis-je ! Ma déesse *o*
Revenir en haut Aller en bas

Nataku De Villiers

avatar

Assistant directeur
❖ Arrivé le : 22/11/2012
❖ Missives : 60
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Ven 7 Déc - 22:10

Nataku avait voulu la rassurer, mais non au lieu de ça elle se sentait coupable. Il avait envie de se donner des claques, il aurait du être plus explicite. Raconter pourquoi il était ainsi partit, pourquoi la tristesse l’avait si soudainement enveloppé. Mais non au lieu de ça il s’était exprimé de façon si évasive que cela pouvait à la fois tout et ne rien dire. Une fois fini de s’injurier mentalement il se mit à chercher les mots juste pour exprimer le pourquoi du comment. Sans même comprendre pourquoi, ni même voir le temps défiler, il était persuadé qu’il ne s’était écoulé que quelque secondes. Les yeux de Joyce s’embuèrent de larmes, elle avait le regard braqué sur le sol. Mais il voyait très clairement des larmes se former aux coins de ses yeux. Et là de nouveau il se mit à s’injurier mentalement, pourquoi avait-il réagit ainsi ? Cela allait beaucoup trop loin… En la voyant relevé la tête dans sa direction, cela lui déchirait le cœur. Il n’aimait pas voir les gens pleurer, cela l’agaçait, mais voir Joyce pleurer, cela lui faisait de la peine. Il écouta chacune de ses paroles, dévorant littéralement la demoiselle des yeux. Quand elle eut fini elle changea même de sujet, essuyant ses larmes comme pour oublier un mauvais moment. Sans comprendre ce qu’il faisait, agissant inconsciemment il attrapa la main de Joyce l’attirant contre lui. La prenant dans ses bras, l’étreignant avec douceur.

Il lui aura fallut des années pour apprendre à prendre quelqu’un dans ses bras sans lui broyer les os. Et ce n’était pas un geste qu’il faisait tous les jours. Loin de là, la seule personne avec qui il usait d’un tel geste était sa mère. Mais là, il avait eu cette irrémédiable envie de la prendre dans ses bras. De la réconforter, de se faire pardonner son comportement plus qu’impardonnable. C’était ce qu’il pensait à cet instant même. Il se voyait comme un monstre, il savait que son comportement y était pour quelque chose, ainsi que ses paroles. Tout cela ne serait pas arriver si il s’était dominé.

- Je te demande pardon… Mon égoïsme me fait cruellement défaut… Je ne voulais pas réveiller tes souffrances et tu n’es pas la cause des miennes. Je me dis juste que sans lui beaucoup de chose aurait été plus simple. Mon père ne tenterait pas de me pourrir la vie et ma mère ne serait pas entrain de mourir. Je ne regrette pas ma vie ici, au contraire elle fut ma délivrance. Mon défaut est de vivre avec l’âme de mon passé, car elle est toujours là, prête à frapper…

Il savait très bien ce qu’il disait… Son père le voulait pour lui seul, sa famille n’acceptait pas du tout le fait qu’il soit sur une île avec des personnes possédant des pouvoirs similaires aux siens. Pour eux il devait prendre sa place au sein de la famille et son don devait servir à des fins particulières. Pour lui c’était totalement impensable de les rejoindre pour faire je ne sais quoi. Et encore moins abandonner sa mère à une mort certaine. Il savait bien que c’était le stress permanant qui était la cause de sa maladie. Il chassa ses sombres pensées pour se focaliser sur la présence entre ses bras. Comment allait-elle percevoir son geste ? Il était peut-être temps qu’il s’en inquiète. Après tout il s’était permit une certaine familiarité, et elle pouvait très bien s’en offusquer. Le regarder, le visage rouge de colère et l’incendier sur son comportement. A cet instant là oui il aurait bien aimé la voir s’énerver, car il la trouvait vraiment charmante en colère. Mais savoir qu’elle ne s’énerverait pas, qu’elle ne lui en veuille pas, il le préférait davantage à la première option. Il se décolla légèrement d’elle tout en lui relevant le menton à l’aide de sa main gauche. Un petit sourire en coin.

-J’espère que vous pardonnerez mon comportement peu habituel Lady McGarden.

Toute la peine, tous ses soucis s’étaient envolés. Refermant au fond de lui à double tour toutes ses sombres pensées, tous ses regrets. Il redevenait l’homme solide, calme, aux airs autoritaires. Enfin pas exactement autoritaire à ce moment précis. Plutôt un homme calme et doux à la fois.
Revenir en haut Aller en bas

Joyce McGarden

avatar

Physical or
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 22/05/2012
❖ Missives : 830
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Ven 7 Déc - 23:17

Les battements de son coeur résonnaient dans sa tête, comme un petit train, rapide. Elle ne savait que faire, mais si ça continuait comme ça, elle allait craquer. Déjà la chaleur du corps de Nataku lui donnait l'impression d’irradier, et son odeur commençait peu à peu à enivrer la jeune fille. Mais Joyce se concentra, elle voulait être capable de lui répondre. Elle sentait que ce qu'il avait à lui dire serait important, elle en était sûre ! Alors elle fît abstraction de son désir de fondre dans cette instant de douceur qu'il lui offrait, et qui lui faisait tant de bien ! Ses paroles lui firent du mal. Elle n'avait pas dit ça dans ce sens là ! Elle avait voulu le réconforter ! Et tout le contraire c'était produit ! Certes elle avait pleurer, mais c'est souvenir là, elle les voit régulièrement dans ses instants d’égarement. Non si elle avait pleurer c'était surtout parce qu'il souffrait encore, et d'après ses dires, il le vivait en ce moment même ! Au fond elle avait eu de la chance, son calvaire à elle n'avait durer que quelques heures, sa situation à lui était bien plus longue, ça devait être dur au quotidien ... Mais pour le passé, elle avait une méthode efficace pour vivre avec, enfin pour elle. La relaxation, chaque matin, des exercice de respiration, de la méditation et enfin des étirements, son moment à elle.

Afin de se concentrer, Joyce était restée les bras ballant. Mais avant de lui répondre, elle voulait profiter un peu cette étreinte, elle l'avait espérée ! Elle s'accordait un peu de temps avant de lui répondre, le tend d'entourer son corps de ses bras. Mais avant qu'elle ne trouve le courage, ou peut être une excuse, pour le faire. L'étreinte pris fin. Un instant elle eût l'impression de sentir son coeur se déchirer. Elle avait loupé l'insant, si elle c'était décidée quelques seconde avant, peut être aurait elle pu être un peu plus longtemps dans ses bras... Mais il n'était pas si loin, elle était encore tout à côtés de lui, et il touchait son visage, sa peau était douce, son contact lui donna des frisson tout le long du dos. Et elle sentait son souffle sur son visage. Au début elle avait fermé les yeux, elle devait être pivoine, à cette instant elle préférait nettement cacher son visage dans ses bras, plutôt que d'affronter son regard, elle n'avait pas besoin d'ouvrir les yeux, pour qu'elle voit ce sourire en coin, qui le rendait si charmant... et ces yeux ! Mais sa façons de parler l'étonna, il était de nouveau si formel ! Retrouver le vrai Nataku, à un instant ou elle se sentait si vulnérable fit naitre une angoisse en elle. Il n'allait pas se moquer d'elle maintenant, elle avait le visage rouge levé vers lui ! Prenant conscience de sa elle dégagea sa tête, mais ne s'éloigna pas pour autant. Son regard n'avait pas quitté les yeux de Nataku.

-Ya ....Ya pas d'mal ... c'était pas ....désagréable... alors c'est ....c'est rien ! Mais eux pour ton problème de ... enfin ton soucis...Moi j'ai choisis la médiation, les exercices de respiration, et les étirement .... ça marche bien...La preuve chui plus aussi glauque qu'avant ... Enfin je... je dis ça ...

Elle détourna le regard, elle avait honte, le cœur qui battait à cent à l'heure, elle se sentait tellement gourde en cet instant précis ! Mais en même temps elle ne changerait rien ! Son odeur était celle d'un homme, elle ne saurait la décrire, sans doute juste plus forte que les garçons de son âge, une odeur douce, et agréable. Par soucis pour son contrôle de soi, Joyce fît un pas en arrière, elle n'avait peut être pas profité autant qu'elle le souhaitait de son étreinte. Mais néanmoins, il l'avait prise dans ses bras. Elle était sure qu'elle n'avait pas rêvé, il l'avait bien de lui même, sans aucun doute pour la consoler, prise dans ses bras ! Elle était sûre qu'il ne faisait pas sa très souvent, voir même rarement ! Alors ce geste particulier à son attention lui remplissait le coeur de joie! D'ailleurs ça se voyait ! Son sourire était plus resplendissant que jamais ! Même si le ton rouge soutenu lui allait à merveille dans cette situation, elle aurait apprécié que ça ne soit pas le cas !

-Mais tu sais tu ne devrais pas faire ça à toutes les élèves ! Certaines trouverait ça bizarre ... et d'autres seront sous ton charme !

Elle l'avait fixé durant tout sa phrase, elle voulait voir chacune de ses réactions, elle était persuadée qu'il arriverait à détourner sa réponse, mais peut être trouverait elle une faille sur son expression qui pourrait lui signifier quelque chose ! N'importe quoi ! Mais elle espérait une réponse, mais elle était tout sauf sure qu'elle aurait celle désirée !



Joyce's Présentation-Joyce's Relationship-Joyce's Bobox !!
Je ne me lasse pas de te remercier pour tes kits sublime ma Muse, que dis-je ! Ma déesse *o*
Revenir en haut Aller en bas

Nataku De Villiers

avatar

Assistant directeur
❖ Arrivé le : 22/11/2012
❖ Missives : 60
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Sam 8 Déc - 18:28

Une seconde, une minute, une heure, une éternité… Il aurait pu rester là comme ça, Joyce dans ses bras. Un moment en toute simplicité, en toute intimité, un tendre moment. Il avait réellement apprécié cet instant, les choses les plus simples sont souvent les meilleures. Son regard plongé dans le sien, ses doigts effleurant délicatement sa peau. Un sourire sur les lèvres, un regard attendri, limite proche de l’extase. Oui il faut dire ce qui est, il était un peu comme sur un nuage. Même si à la base cette étreinte était là pour la réconforter, à moins que ce fût un manque qu’il ressentait. Ce n’était pas à exclure, mais il préfèrera garder ça pour lui. La façon dont elle dégagea sa tête fit redoubler le sourire sur le visage de Nataku. Sans parler du feu que l’on pouvait voir surs ses joues. Il avait peut-être serré un peu fort contre lui quand même. Et elle avait fini par manquer d’oxygène, possible ou alors c’était tout autre chose. Nataku n’était pas du tout en mode réfléchit 100 à l’heure. Plutôt mode cool, décontracté. Quand elle se mit à balbutier il eut l’envie de toucher sa joue, de l’effleurer du dos des ses doigts. Mais il se ravisa, ce n’était pas le moment de perdre son contrôle. Certes dans le bon sens du terme, mais si quelqu’un rentrait dans la salle cela pourrait faire un peu de bruit.

- Pour mon petit soucis on verra bien dans l’avenir, je ne pense pas que la méditation me soit d’un grand secours. Le jogging est mon activité quotidienne, ca ne change pas grand-chose malheureusement. Mais je note le conseil.

Dit-il, toujours avec un sourire aux lèvres accompagné d’un clin d’œil. Il continuait de la regarder, essayant de comprendre chacun de ses gestes, chaque émotion. Autrement dit il voulait la découvrir… Peut-être se répétait-il inlassablement tout cela mentalement, mais il ne pouvait rien y faire c’était plus fort que lui. Lorsqu’il la vit faire un pas en arrière il se demandait si elle ne regrettait pas le comportement qu’il avait eu vis-à-vis d’elle. Mais le sourire qu’elle arborait signifiait tout le contraire, tout du moins il l’espérait. Il ne put s’empêcher d’émettre un petit rire sonore en entendant les paroles de la demoiselle. Il mit ses mains dans ses poches, lui donnant un air encore plus cool, plus décontracté, voir même macho pour certains. S’exprimant d’une voix amusée.

- Je ne crois pas non… Tu es bien la première avec qui je me permets une telle affection. Et ce que peuvent bien pensés les autres élèves je men contrefiche.

Un sourire en coin, oui il se contrefichait royalement de ce qu’aurait pu penser n’importe quelle élève. Il ne se permettait jamais de montrer une quelconque affection physique, surtout aussi intense que celle-ci ? Intense c’est tout à fait le mot qui exprimer son sentiment, son impression… Il s’asseyait avec désinvolture sur l’une des tables présente. Regrettant que ce petit moment intime ait si vite changé. Après tout cela ne pouvait pas durer une éternité non plus. Ne dit-on pas que toutes les bonnes choses ont une fin. Et puis il aurait préféré savoir ce que Joyce pensait et non l’une des nombreuses pipelettes de l’école. Depuis qu’il était arrivé il avait déjà reçu des lettres anonymes de demoiselles déclarant leur flamme. Mais n’ayant pas de nom il ne pouvait répondre, tout du moins pour expliquer qu’il était fortement déconseillé qu’une élève ait une quelconque relation avec un membre du personnel. Etrangement il n’y pensait pas en regardant Joyce, ca lui sortait même de la tête.
Revenir en haut Aller en bas

Joyce McGarden

avatar

Physical or
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 22/05/2012
❖ Missives : 830
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Sam 8 Déc - 20:44

Elle avait appris quelques chose sur lui, elle savait que tout à chacun sur cette îles, avait sa méthode pour se vider l'esprit, c'était essentiel pour le contrôle d'un don. Mais elle ne savait pas qu'il courrait, c'était pas son truc à elle de courir... le sport en général c'était pas son truc ! Avec son boulot elle, faisait déjà suffisamment d’exercice ! Mais là n'était pas le plus important. Elle s'était écarté, afin de ne pas céder à la tentation de se fondre encore dans ses bras. Elle voulait encore doucement se faire bercer par les battements calme de son cœur, bien que le sien soit encore totalement chamboulé.

Joyce avait tenté une petite remarque, afin de savoir si il était courant pour lui d'avoir ce genre de geste à l'encontre de ses élèves. Elle ne l'avait pas lâché des yeux durant toute sa question, et elle était résolue à le faire durant sa réponse, persuadée qu'il allait esquiver sa question. Mais il n'en fut rien. Il laissa échapper un rire, elle le regardait avec un peu de surprise. Le voir sourire ça elle connaissait, mais rire c'était une première ! Il mit simplement les mains dans ses poches, et pourtant il semblait plus accessible à ses yeux. Bien que l'envie de se rapprocher encore de lui, la brûlait de l’intérieur. Elle n'en fît rien, l'heure approchait ou les membres du club venait en masse, si l'un d'entre eux entrait et qu'elle était quasiment collé à lui, ça allait jaser !

Il devait sans doute en avoir conscience, mais Nataku était très populaire parmi les élèves, c'était pour ça qu'elle n'avait jamais voulu montrer son inclination pour lui. Elle ne voulait pas faire partie de ce groupe d'hystérique. Elle ne connaissait que trop bien ce genre de fille! Elle avait déjà subi les frasques de ses idiotes plus d'une fois, du temps ou elle ne connaissait pas son don. C'était le même genre de folle qui tournait autours de Jake. La méthode pour leurs échapper ? La discrétion ! Surtout qu'ici ces folles ont des dons, ce qui ne les rend que plus dangereuse ! Joyce ne comprenait pas comment on pouvait persécuter des gens, pour le simple fait d'avoir ne serais ce que parler à quelqu’un ?
Sa réponse lui fit plaisir, il n'avait en rien esquivé sa questions. Fidèle à lui même il avait répondu avec franchise, laissant pour une fois de côtés les taquineries! Cette réponse donnait de l'espoir à Joyce, ainsi elle était particulière pour lui. Elle faisait bien sur partie des filles sous le charme de Nataku, son étreinte n'y était pour rien, cela faisait un moment qu'elle avait pris conscience de cette tendresse qu'elle éprouvait à son égard. Mais ce qui avait donné de l'espoir à Joyce c'était le mot "affection" qu'il avait employé, peut être était ce un hasard, mais si il avait de l'affection pour elle, peut être pouvait elle faire en sorte qu'il ne regarde qu'elle ! Avec son don ses groupies ne tenterait surement rien ! Alors au final qu'avait elle à perdre ?
Il s'était assis sur une table, elle s'était ré-appuyée contre la fenêtre, elle l'admirait. Avec son sourire moqueur sur les lèvres, elle ne pouvait lui résister !

-J'en suis heureuse ...

Elle avait lâché ça dans un souffle, assez fort pour qu'il l'entende, mais pas trop. Peut être allait elle trop loin ! Et si il lui disait qu'il s'en fichait, ou qu'elle n'avait pas à tenir ce genre d'appréciation ! Mais il était trop tard pour retirer. Elle avait toujours les yeux plongé dans son regard. Elle ne voulait pas qu'il croit qu'elle disait ça à la légère, non elle le pensait. Le fait qu'elle était la seule qu'il étreignait, elle était contente de le savoir, et heureuse d'être la seule qui a cet "honneur" si l'on peut dire. Elle se dirigea vers son sac, et en sortis son appareil, sans demander la permission elle prit un cliché.

-Une photo de toi se vend très cher tu sais, bon nombre de filles de ce pensionnat donneraient un bras pour en avoir une .... La mienne est de très bonne qualité qui plus est ... et pourtant je vais la garder pour moi, et moi seule ...


Elle souriait, un sourire doux, empreint de tendresse. Il lui avait confié quelques chose, certe elle n'était pas claire dans ses propos, mais c'était assez suggestifs pour le moment...assez pour qu'il se confie un peu plus à elle, et qu'il prenne conscience peut être un peu de son penchant qu'elle a pour lui. Mais avant de lui dire quoi que ce soit de plus, elle voulait le connaître, ici et en dehors de ce pensionnat !



Joyce's Présentation-Joyce's Relationship-Joyce's Bobox !!
Je ne me lasse pas de te remercier pour tes kits sublime ma Muse, que dis-je ! Ma déesse *o*
Revenir en haut Aller en bas

Nataku De Villiers

avatar

Assistant directeur
❖ Arrivé le : 22/11/2012
❖ Missives : 60
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Dim 9 Déc - 0:35

Les choses se faisaient petit à petit, enfin assez vite pour être exact. Et Nataku se délectait de la tournure des évènements. Il trouvait tout ça… Passionnant ! Exaltant ! Oui il aimait tout ça, cette chaleur enivrante qui le submergeait. Ce sentiment de liberté mêlait à un tout autre sentiment. Un sentiment qui n’était pas nouveau, mais qui était si agréable à ressentir. Sans parler du désir, le désir… C’est si bon de désirer quelqu’un et d’être tout autant désiré. Même si là il n’avait aucune preuve d’être désiré. Juste peut-être quelques soupçons et encore il n’avance jamais rien. Il préfère rester prudent et ne pas se faire de fausses idées. Prudence est mère de sureté. C’est tellement beau de pouvoir vivre une idylle. C’était bien la dernière chose qui lui manquait, un amour sincère. Ses précédentes histoires n’étaient guère dès plus joyeuse, chacune avaient eu des bons moments mais surtout des mauvais moments. Au final il se disait à chaque fois qu’il ferait mieux d’abandonner. Mais comme tout être humain il a des envies, des désirs. Pas uniquement physique n’allait pas vous faire des films non plus !

Assis les mains dans les poches, regardant Joyce avec son éternel petit sourire. La voyant se repositionner contre la fenêtre. Laissant échapper une petite phrase voulant tout dire et ne rien dire à la fois. Surpris par les mots qu’il venait d’entendre, analysant la lourdeur de cette phrase. Il ne savait pas vraiment comment prendre la chose. Devait-il se dire qu’il ne lui était pas indifférent ? Cette idée lui plaisait, oui il adorait cette idée… Cherchant ses mots, il la regarda se diriger vers son sac. En deux en trois mouvements elle sortit son appareil et prit un cliché. Mais qu’était-elle entrain de faire ? Elle éveillait sans cesse sa curiosité, bien d’autres émotions encore. Il écouta la douce voix de la charmante demoiselle. Se leva, s’avança d’une démarche noble, se retrouvant devant-elle à quelques centimètres. Il attrapa habilement son appareil photo en faisant bien attention à ne pas l’abîmer. Le cachant derrière son dos, un sourire charmeur sur les lèvres. S’exprimant d’une voix suave.

- As-tu été suffisamment sage pour la mériter ?

Le petit côté taquin venait de faire son apparition. Mais ce n’était pas la même chose qu’à l’accoutumé. Non c’était un côté taquin-charmeur, et bien la première fois qu’il s’adressait à elle de cette manière. Il regarda sur le côté, l’air songeur, son petit sourire en coin. Avant de regarder à nouveau Joyce.

- Je te rendrais ton appareil photo qu’à une seule condition… Qu’on se voit à l’extérieur, une sortie, un ciné, un restaurant à toi de voir. Ca te tente ?

Prions pour que personne ne rentre là tout de suite ! Qu’il puisse avoir sa réponse avant de repartir pour finir sa pile de dossier qui devait l’attendre sur son bureau. Ca ne l’enchantait guère de devoir la quitter mais il ne pouvait pas non plus faillir à son devoir d’assistant. Surtout qu’il devait assister à un rendez-vous en compagnie du directeur. Et vaut mieux ne pas être en retard, Nataku avait de toute façon horreur d’être en retard. Il ne tolérait pas du tout que l’on soit en retard cela signifiait un manque de respect d’après lui. Même si il devait se l’avouer, pour elle il se mettrait bien en retard. Il la fixait, attendant de voir sa réaction, d’entendre ce qu’elle allait lui dire. Et si elle refusait son offre ? Cela le décevrait, car oui il avait envie d’une sortie en sa compagnie. Surtout loin de tout ça, du club, de son travail, de l’école. Un endroit totalement neutre où ils pourront être tranquilles sans avoir à se demander quel élève va surgir au coin du couloir pour les surprendre. Élève qui fera vite circuler l’information. Même si rien n’était fait, il vaut mieux faire attention. Il aime à préserver un certain mystère…
Revenir en haut Aller en bas

Joyce McGarden

avatar

Physical or
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 22/05/2012
❖ Missives : 830
MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden] Dim 9 Déc - 11:20

Joyce avait prit une photo de Nataku, jusque là rien de bien étrange, c'était un geste très courant pour elle! Photographe dans l'âme elle avait tendance à prendre des photos de tout et n'importe quoi ! Mais là cette photo n’atterrirait pas sur son mur de phot, non elle se retrouvera dans un cadre dans sa chambre ! Par la suite elle avait avoué son attirance pour lui, enfin pas vraiment, mais elle l'avait suggérée, ne sachant pas à quoi pensait Nataku, ainsi elle se protégeait de toute souffrance, après une phrase comme là sienne, on pouvait toujours faire passer ça pour une blague !
Mais Nataku s'était rapproché, qu'allait il faire ? Elle n'en savait rien, et c'était bien là son angoisse ! Elle espérait une nouvelle étreinte mais ils n'en fût rien. A la place il lui prit son appareil photo. Dans la seconde Joyce vît rouge! On ne touche pas à son appareil ! A part elle personne n'avait le droit de le tenir ! C'était son matériel, un cadeau en plus ! Son appareil elle y tenait comme à la prunelles de ses yeux ! Elle tendait la main pour le reprendre, essayant d'esquiver le corps Nataku pour se ressaisir de son bien. Mais elle stoppa net en l'entendant parler...sa voix n'était pas comme d'habitude, la taquinerie était de mise. Mais la voix sensuel de Nataku, bien différente de la formalité habituel qu'on entendait sortir de sa bouche habituellement, l'envoûtait. Elle observait Nataku, de toute évidence la réponse à sa question, était la condition sine qua non pour récupérer son appareil.
Mais ce genre de question, elle n'aimait pas y répondre, ça lui donnait l'impression d'avoir perdu au moins dix ans ! Mais elle n'était plus une enfant ! Elle espérait qu'il s'en était aperçus ! Mais elle n'eût pas le temps de répondre qu'il enchaina sur une invitation. Joyce était figée, la bouche ouverte, la condition de Nataku tournait en boucle dans son esprit ! Revenant peu à peu à elle, elle prenait conscience de la proposition de l'assistant du directeur . ue devait elle faire ? Elle avait terriblement envie d'accepter, mais si quelqu'un les voyait ? Elle ne savait pas si sur cette île, il y avait une règle interdisant toute relation entre un élèves et un membre de l'équipe scolaire ! Et puis après tout pourquoi se soucier de ça ? Elle était majeure! Elle pouvait bien faire ce qui lui plaisait non ? Cela faisait un moment qu'elle gardait le silence, elle se décida enfin à parler.

-Oui... j'adorerais... ce soir....un verre ? Au Corner ?

Elle se sentait chez elle là bas! Certes ce n'était qu'un verre, pas un restau, ni un cinéma, mais peut être après se décideraient ils à allait au restaurant, ou au cinéma ! Elle ne savait pas ce qu'il y avait en ce moment à l'affiche! Elle se fournissait en DVD sur le marché noir et ça lui suffisait, aller au cinéma seule c'était déprimant ! Et puis elle préférait commencer, par un verre ! Comme ça son angoisse serait moins longue! Joyce avait esquissé un geste pour se rapprochait encore de lui, mais l'inverse se produisit. En effets la porte de la salle venait de s'ouvrir sur trois élèves du club qui les saluèrent bruyamment ! Joyce répondit à leurs salut, avec un sourire sur les lèvres, même si elle aurait préféré qu'ils ne se pointent jamais ici ! Elle tendait les mains pour récupérer son appareil, et espérant une réponse positive de la part de Nataku. Elle lui souriait avec douceur. Les élèves commençait à les regarder étrangement, elle se sentait mal à l'aise à vrai dire, ne pouvant plus attendre un instant, elle s'empara de son appareil, le rangea avec précaution dans son sac. Une fois toute ses affaires rassemblée, elle prit la direction de la sortie, en passant à côtés de Nataku, elle murmura.

-J'attendrais au bar... puis bien plus fort pour que les élèves entendent et cesse de chuchoter, Merci pour l'avis sur les photos, certaines pourrons servir pour l'exposition je pense !

Elle effleura doucement son bras avant de prendre la direction de la porte, elle salua les autres élèves, puis sortis de la salle. Elle se posa un instant dos à celle ci, un sourire radieux sur les lèvres ! Elle avait une rendez vous !!!! Vite il fallait qu'elle se prépare ! Elle enfila ses rollerssonics, bien qu'ils était interdit dans l'école et fila jusqu’à son appartement !



Joyce's Présentation-Joyce's Relationship-Joyce's Bobox !!
Je ne me lasse pas de te remercier pour tes kits sublime ma Muse, que dis-je ! Ma déesse *o*
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden]

Revenir en haut Aller en bas

Voyons voir ces clichés de plus près. [pv : Joyce McGarden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Pensionnat-