New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le bonheur est bien simple...Non ? [PV Nao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: Le bonheur est bien simple...Non ? [PV Nao] Mer 21 Nov - 17:26

21 mars 2009. 10h. Koori est étalé sur son lit, en train de regarder le plafond. Ses yeux sont gris nostalgique. Il repense à tout ce qui s'est passé depuis qu'il est arrivé. La rentrée. Les cours. Les autres avec un pouvoir. La guitare. Enola et Ashelia. Mais surtout, il pensait à Naoko. En faites, il pensait à Naoko plus qu'à tous ces autres thèmes. Il ne l'avait pas revue depuis ce simple « Merci ». Cela devait faire environ une semaine et demi, voir deux. C'est véritablement terrible l'amour. Une fois qu'il vous frappe, il ne vous lâche plus. Il avait bien essayé de la revoir, en se baladant dieu seul sait où à toutes les heures possibles et imaginables. Soit elle l'évitait, soit ils n'allaient jamais au même endroit en même temps. Koori espérait profondément la seconde possibilité.

Après un long moment de réflexion, il s'habilla d'un simple T-shirt et d'une chemise tous les deux rouges, accompagnés d'un jean noir. Il avait beau être un fanatique du noir en hiver, le bleu ou le rouge était bien mieux quand il fait beau. Il fit son habituel mine de se coiffer, puis partit, en prenant sa guitare en bandoulière dans son dos.

Ses pas le guidèrent instinctivement vers les jardins. Il n'y avait jamais personne quand il y allait. A croire que tout le monde l'évitait...Dans un sens c'était mieux. Il était assez timide à l'idée de jouer en public. Il s'assit sur un banc, et commença Wake me Up When September Ends. A force de la jouer, il la connaissait par cœur. C'était toujours aussi beau.

Une fois qu'il eut terminé, il se mit à jouer un petit air qu'il avait dans la tête. La mélodie était assez simple, mais agréable à entendre. Il ajouta quelques éléments, et ce fut un véritable morceau qu'il joua. Il ne l'avait jamais entendu ailleurs. Il l'avait fait au feeling et ça rendait bien. Il avait de quoi être fier de lui. Il avait lui même créé une mélodie. Le truc, c'était de trouver les paroles qui allait avec. Là, c'était de suite plus difficile. Il avait beau être doué pour ce genre de chose, c'était vraiment difficile. Finalement, il abandonna l'idée et joua simplement la mélodie. Soudain, une voix se fit entendre dans son dos et se mit à chanter quelque chose qui collait parfaitement avec la musique. Koori resta fixer sur les cordes de sa guitare. Il n'avait pas besoin de bouger la tête pour savoir qui était en train de chanter. La belle voix de Naoko est reconnaissable entre mille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Le bonheur est bien simple...Non ? [PV Nao] Sam 1 Déc - 18:20

C’était le 21 mars 2009. Naoko s’était levé dans sa chambre, s’étirant doucement. Ses copines de chambre étaient déjà parties, elles avaient à faire autre part. Tant mieux pour elle, au moins elle pouvait se réveiller pour une fois tardivement. Et oui, rares étaient les matinées où Naoko se lever aussi tardivement, dans le milieu de la matinée.

Ce n’était pas une habitude qu’elle avait prise avec le temps, loin de là. En vérité, si elle se levait aussi tard c’est qu’elle avait simplement fait une petite chute artérielle qui lui avait valu un petit passage à l’infirmerie. On lui avait donc demandé de se reposer le plus longtemps possible pour récupérer peu à peu. Et c’est ce qu’elle avait décidé de faire.

Deux semaines déjà s’étaient passées depuis le contact avec l’humain. Comment s’appelait-il déjà ? Koori. Naoko se leva de son lit, posa délicatement ses pieds dans ses chaussons et s’étira une nouvelle fois en mâchouillant sa propre langue pour la réveiller.

Durant deux semaines, elle avait tout fait pour ne pas être approché du jeune homme, tant elle se trouvait troublée à ses côtés. Elle n’aimait pas franchement cette sensation qui lui transpercer la poitrine à son contact.

Elle se leva donc, s’étirant une troisième fois, se plaçant devant le miroir pour tirer la langue à son reflet et sourire, les yeux légèrement humide du fait du réveil. Elle plaça ses cheveux sur sa tête avant de se diriger vers l’armoire commune.

Elle prit de quoi changer son pyjama aux images de chat pour un haut à manches longues vue qu’il faisait encore un peu frisquet dehors. Elle ajouta un pantalon qui lui laissait libre mouvement tout en la chauffant assez pour une journée de mars.

La jeune fille prit ensuite son manteau et se dirigea vers la sortie, mettant ses mitaines après avoir fermé la porte. Elle n’avait pas eut besoin de se coiffer : ses cheveux étaient raides et donc n’avaient pas vraiment besoin d’un entretient particulier.

Elle se demandait quoi faire en cette journée. Un samedi… Que faire un samedi quand on est seule ? Bah pas grand-chose… Surtout quand ses seuls amis sont des animaux et qu’ils sont sans doute en train de se nourrir on ne sait où.

Elle poussa un long soupire, poussa la porte et se dirigea, les mains dans les poches de son manteau, vers le jardin. Mais quel fut sa surprise quand elle entendit le son d’une guitare. Qui pouvait jouer de la guitare avec ce léger froid ? Même en étant doué, avec le froid, les doigts nous font rapidement mal.

Derrière un buisson, elle aperçu la personne qu’elle fuyait corps et âme depuis deux semaines. Son cœur rata un battement. Naoko préféra donc l’écouter plus ou moins loin de lui en espérant, croisant les doigts, pour qu’il ne la remarque pas. Mais c’était peine perdu. Quand il commença à jouer un morceau qu’elle ne connaissait pas, elle ne put s’empêcher d’ouvrir sa bouche pour chanter des paroles qui lui venaient peu à peu dans la gorge.

Malgré qu’elle sut qu’il l’écoutait sans doute, elle ne se tut pas, car elle savait que dans tout les cas, Koori l’avait vue. Quand il eut arrêter de jouer, elle replaça sa mèche en rougissant et regarda à terre, nerveuse. Elle ne savait pas comment réagir désormais.

-Bonjour…
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Le bonheur est bien simple...Non ? [PV Nao] Sam 1 Déc - 18:50

Elle était là. A moins d'un mètre. Une fois que Koori eut finit le morceau, il tourna la tête de sa direction. Elle était toujours aussi belle. Sur le coup, il la trouva vraiment très habillée, avant de se souvenir qu'il était loin d'être frileux. C'est vrai qu'avec son T-shirt et sa chemise, on le croirait presque en pleine saison estivale. Perdu dans ses pensées, il en oublia les bonnes manières.

Bonjour...


Salut Naoko...

Un magnifique silence s'ensuivit. Naoko semblait particulièrement troublée. Il fallait dire qu'elle était loin d'être la personne la plus sociable au monde. Si Koori voulait passer du temps avec elle, il devait trouver de quoi les occuper. Malheureusement, rien de lui venait à l'esprit. Il fallait un sujet de conversation, et vite ! Soudain, un piaillement, provenant de l'épaule de Koori, se fit entendre. Il tourna la tête, et vit le rouge-gorge. Cela faisait déjà quelques temps que celui-ci venait le voir parfois. Il était toujours aussi docile et bavard sur le point de vue musical.

Une idée germa alors dans l'esprit de Koori. Elle était assez étrange, mais il n'avait rien de mieux.

Dit...Je voulais te demander...Est-ce qu'il a un nom ?


Devant le regard incrédule de Naoko, il développa :

Généralement on donne des noms aux animaux mais...Ils en ont peut-être déjà. Ça ne serait pas juste de leur imposer un nom si ils en possèdent déjà un. Après je me doute bien que ce n'est pas dans notre langage, mais peut-être qu'il est possible d'en faire une adaptation...A moins que se ne soit que les humains qui ont cette lubie des noms.

Koori venait probablement de poser la question la plus étrange et bizarre qu'on puisse trouver. Mais qui sait, peut-être que Naoko trouverait cette question aussi basique qu'un « Quel heure est-il ? ». Après tout, les animaux, c'est son domaine. Il fixa la jeune fille en espérant une quelconque réponse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Le bonheur est bien simple...Non ? [PV Nao] Jeu 13 Déc - 21:06

Naoko n’osait pas regarder le jeune homme malgré qu’il l’eut salué en retour. Aussi bien que fut sa gène, ses membres tremblaient doucement. On aurait put croire qu’elle avait tout bonnement froid mais c’était tout l’inverse. La jeune fille s’était même bien trop habillée. Quand on bouge, on dégage de la chaleur, mais elle n’avait pas prévue que le rouge lui monterait aux joues en voyant simplement Koori. De ce fait, ses rougeurs aux joues que l’on aurait put prendre pour le froid qui s’affaissait sur les joue de la fille n’était en fait qu’un rougissement de trouble.

Alors que le silence et le trouble des deux jeunes gens s’installait, Naoko leva la tête en direction de Koori quand elle entendu les premiers piaillements du petit rouge-gorge. Il s’installa sur l’épaule du jeune homme ce qui laissa un faible sourire sur les lèvres de la belle. Elle l’écouta quelques instants avant de plonger son regard vers un des grands arbres qui ornaient l’endroit où ils se trouvaient tout deux car elle avait aperçut quelques mouvements.

Il y avait les amis et la famille du petit rouge-gorge qui le regardait d’un œil attentif, ayant peur pour le sort du petit oisillon. Car oui, le petit rouge-gorge n’était en réalité qu’un petit oisillon qui avait éclot dans le début de l’année. Mais une personne dite normal n’aurait pas put le remarquer ou alors il y aurait fallut que la personne soit une adepte des volatiles en tout genre et ce n’était certainement pas la passion de tout de le monde.

Naoko regardait attentivement, entendant quelques légers bruits qui se traduisaient dans sa tête et qui lui faisait remarquer qu’ils s’inquiétaient pour l’oiseau. Elle reposa son regard sur Koori. Naoko aurait bien voulu dire aux oiseaux qu’elle pensait qu’ils n’avaient aucunes craintes à se faire mais cela aurait été en vain. Alors qu’elle reposait son doux regard sur le jeune homme, alors que celui-ci regardait le rouge-gorge qui piailler joyeusement, il posa une question à Naoko.

-Dit...Je voulais te demander...Est-ce qu'il a un nom ?

Naoko arqua un sourcil sur la question du jeune homme. D’habitude, personne ne posait ce genre de question. Elle avait compris qu’il parlait de l’oisillon mais dans le commun du mortel, on donne un nom ou même un surnom à une connaissance. La jeune fille pensait que celui-ci lui en avait déjà donné un depuis longtemps. Mais non. Elle avait faux, c’est tout. Devant son regard incrédule, Koori s’empressa d’ajouter.

-Généralement on donne des noms aux animaux mais...Ils en ont peut-être déjà. Ça ne serait pas juste de leur imposer un nom si ils en possèdent déjà un. Après je me doute bien que ce n'est pas dans notre langage, mais peut-être qu'il est possible d'en faire une adaptation...A moins que se ne soit que les humains qui ont cette lubie des noms.
Naoko l’écouta avec attention puis réfléchit durant quelques centièmes de secondes. En vérité, pouvait-elle dire que les animaux avaient chacun un prénom en particulier ? Que nul n’était reconnaissable, pas comme ceux des humains ? C’était un peu inconsidéré et étrange. Naoko se posait donc la question : est-ce que cela lui servirait de le dire ?

La réponse était mitigée dans sa tête. Que faire exactement devant ce jeune homme sans doute embarrassé du fait qu’il ait dut se démener pour s’expliquer ? Naoko n’en avait pas vraiment la moindre idée. Elle préféra scruter le sol à la recherche d’une quelconque fourmi, ou d’un quelconque insecte. Ce n’était pas vraiment qu’elle voulut le snober, elle ne savait juste pas vraiment quoi rétorquer.

-Et bien… je ne sais pas trop quoi te répondre Koori…

C’était un peu étrange, Naoko qui ouvrait la bouche et enfilait mot après mot. Elle tissait une phrase comme si elle tricotait un pull pour son petit-ami. Elle remonta son joli visage vers le jeune homme et continua de parler comme si elle avait toujours parlé comme n’importe qui.

-Je ne sais pas vraiment si on peut donner un vrai nom aux animaux. Les humains donnent des noms, toujours les mêmes à ceux de leurs espèces. Mais chez les animaux, c’est totalement différent. Chaque individu, chaque animal possède son propre et unique nom. Personne, aucun, ne peut posséder un prénom commun. C’est comme chaque voix, ici chaque cris d’animaux, ils ont beaux se ressembler, en vérité ils sont tous différents…

Naoko parlait avec un léger sourire au visage. En effet, parler des animaux était sa passion. Il y en avait c’était parler cuisine, ou bien sports, ou encore enquêtes policières. Mais non, Naoko, elle, c’était les animaux qui triomphaient dans sa tête.

-Tu sais Koori, tu pourras lui donner de multiples noms, pour lui ce sera comme quand on donne des surnoms à un amis, on se reconnait mais on sait que les membres de sa familles, eux, normalement, ne l’appelleront jamais ainsi. C’est tout bonnement idiot de chercher son véritable nom, donne lui simplement un nm que tu n’as jamais entendu, pour qu’il se sente spéciale…

Naoko remarqua qu’elle avait donné une sorte d’ordre au jeune homme et détourna les yeux en rougissant. Pour elle, c’était déjà dur d’aligner un simple merci, alors là, elle était elle-même choqué de ses propres paroles. Elle n’osait pas vraiment le regarder elle-même et préféra regarder autre part comme la guitare.

-Ah et tu l’as eut quand cette guitare Koori ?

Elle se laissait quelque peu allé, le rouge lui venant de plus en plus aux joues. Une légère palpitation au cœur se faisait ressentir à l’intérieur de Naoko. Elle regarda avec tendresse la guitare avant de replacer ses cheveux fébrilement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le bonheur est bien simple...Non ? [PV Nao]

Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est bien simple...Non ? [PV Nao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Pensionnat-