New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Ven 19 Oct - 19:01

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']


La grande horloge de la chambre affichait 21h. La lumière à peine visible qui passait par la fenêtre, venant de la pâleur de la lune, brisait l'obscurité de cette chambre. Sur le lit, plongé dans la presque-obscurité, la jeune femme s'était allongé, ses yeux fermés. Elle écoutait tout ce qui se passait autour d'elle, écoutait le silence. Au loin, elle entendait de très légères résonances de voix qui lui parvenaient d'en bas, comme un bruit de fond. Le "tac" sourd de l'horloge qui se déplaçait d'une minute brisa une nouvelle fois le silence, donnant une ambiance glauque à la scène. La poitrine de la jeune femme, couverte d'une légère robe d'un rouge vif, s'élevait et redescendait très légèrement au fur et à mesure qu'elle respirait. Ses bras en croix finirent par bouger imperceptiblement, juste avant qu'elle n'ouvre ses yeux d'un rouge rosé éclatant, perçant l'obscurité de la chambre. D'un ample mouvement, Vladmir se redressa et se tourna pour poser ses pieds nues sur le sol. Elle passa une main dans ses cheveux blonds en se levant, chaussa des chaussons rouge et blancs, alluma une lampe en fermant un moment les yeux, éblouit par la lumière, avant de contempler l'horloge qui trônait au dessus de sa porte.

✖ » Déjà neuf heure...Le temps passe trop vite j'ai trop dormis, dans 30 minutes je commence à bosser...

Après cette phrase adressé à elle-même, la jeune gardienne piocha dans ses vêtements une robe rouge flamboyante, de l'époque Victorienne, parcellée de dentelles blanches, et partit se changer en se grattant le crâne, décoiffant ses cheveux qui n'étaient pas coiffés à la base.

---------

Une rafale de vent se mit à souffler là où se trouvait Vladmir. Étouffant un cri, elle s’abrita derrière son ombrelle en maintenant d'une main sa robe en place. Les lourdes chaînes s'échappant de sa jupe restèrent à terre, crissant simplement au déplacement. La jeune femme baissa son ombrelle lorsque le vent disparut, avant de le remettre sur son épaule en continuant sa route, ponctué du grincement du métal contre le sol. Au loin, le silence qui l’entourait habituellement se brisa lorsqu'elle entendit deux personnes discuter. L'horloge affichait 21h57. Les chaînes traînant au sol se transformèrent à l'ordre muet de la gardienne en câbles bien plus longs, qui se faufilèrent rapidement vers la source de la conversation. Un cris de surprise se fit entendre, puis des pas rapides et Vladmir esquissa un léger sourire. Les câbles revirent reprendre leur forme d'origine, et la petite blonde continua son chemin.

---------

Ses pas la menaient vers la cour. Restant dans un endroit où personne ne la voyait des fenêtres, à l'ombre des ombres, Vladmir continua sa ronde en entamant une petite chanson. ♪ Are we living in the same World? Boku to kimi, kotae wa naikedo ♪ If I can touch your Heart, I can tell how you feel ♪ They're all the same, looking like dolls ♪ Au bout de quelques instants, Vladmir crut voir quelque chose bouger. Elle s'arrêta de chantonner et s'approcha de l'endroit qu'elle avait remarqué, d'un pas rapide et léger, son "GRIIIIH GRIIIIH" caractériel la suivant à la trace. Alors qu'elle finissait par distinguer une forme humaine, elle fit claquer l'extremité de son ombrelle contre le sol, créant un énorme bruit sourd, sourcils froncé, comme pour interpellé l'élève qui se promenait dehors au milieu de la nuit.

d'solé c'est court et pas beau D: mais j'dois y aller xD
Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Sam 20 Oct - 9:08

Jared n'avait aucune envie de dormir, et pourtant il était installé dans son lit bien au chaud, ses colocataire dormaient paisiblement, il pouvait entendre leurs respiration calme dans le silence de la nuit. Un couvre feu ! Si il avait su qu'il y avait un couvre feu, il aurait "emprunter" un peu d'argent à sa "famille" avant de s'enfuir ! Afin d'avoir au moins un petit studio ! Celà faisait une plombe qu'il ne s'était pas couché aussi tôt, d'habitude dans ces heures là il travail... Mais l'heure n'était pas la seule raison de l'insomnie du jeune homme, ça vie d'avant le hanter dans ses rêves. Il n'avait pourtant qu'une envie oublier sa vie d'avant. Mais peut être était ce son châtiment, pour avoir pris la vie d'autrui afin de garder la sienne ...

21h était passé. Non décidément il n'arriverais pas à dormir cette nuit ! Il sortis donc de son lit dans le plus grand silence, et il s'habilla de noir comme d'habitude... Il prenait grand soin à ne pas faire de bruit, mais peut être était ce inutile, de toute évidence les gens ici avaient le sommeil plus lourd, que les "employés" de son père... Une fois en dehors du bâtiment, il se demanda qu'elle direction prendre, la ville ? Pourquoi pas? Il ne s'y était pas encore rendu ... mais il ne connaissait pas cette ville, peut être valait il mieux attendre que le soleil se lève pour y aller ! Se rendre au Jardin le tentait bien, mais il y avait peu de chance qu'Aliènor puisse y être à cette heure de la nuit ... Il décida de laisser ses pas le guider, peut être découvrirait il un endroit sympa ! Il se stoppa un instant lorsqu'il découvrit la cours, ben voila un endroit sympa ! Il avança dans cet sorte de patio, c'était vraiment sympa, il ne s'était pas attendu à trouver autant de verdure sur une île paumée au milieu des bermudes ! Décidément cette école lui plaisait de plus en plus.

Mais soudain Jared se figea il venait d'entendre un bruit ... un bruit métallique, il ne se fît pas prier pour mettre ses lunettes de vision nocturne, un petit bijou de technologie ces lunettes là, elle ne sont pas énorme et ne ressemble pas à d'énorme jumelle, non ce sont de simple lunette de soleil en apparence, un cadeau bien utile de son père, avec son don .... Mais revenons à ce bruit, c'était un bruit métallique, mais d'ou venait il? Jared scruté l'obscurité devant lui, il n'était en rien paniqué, les ténèbres sont ses amies, avec elles il ne craint rien ... Par précaution il se saisis de petit poignard qu'il avait toujours sur lui .... veille habitude... Quand soudain un bruit énorme se fit entendre juste derrière lui, il se retourna et lança son poignard derrière lui, un tir de prévention. Son poignard passa non loin de l'individu derrière lui. Puis soudain il se rappela qu'il n'était pas à Chicago, il s'était laissé par de vieilles angoisses. Sa belle mère n'était pas ici, il était à l'abri de ses tentatives de meurtre. Il était horrifié, avec la clarté de la lune il distingué parfaitement la jeune femme qui devait être à l'origine du bruit de tout à l'heure... Il l'a scrutée de ses yeux rouges, était elle professeur ici ? Il allait sans doute avoir des ennuis ! Mais il fallait qu'il range ses poignards bien caché dans un coin de sa chambre.... Il était encore trop tendu ici pour s'en servir correctement! Il s'approcha à grand pas de la jeune femme. Et reprit le poignard planté dans le mur, non loin d'elle.

-Désolé pour ça ....

Oui et c'était sincère! Même si il savait qu'il n'allait pas s'en sortir avec un simple désolé, il à le dire malgré tout. Maintenant qu'il était plus près d'elle, il pouvait distinguer la couleur si particulière de ses yeux, quasiment la même que la sienne ... Pour ce qui était du style de la jeune femme, il était assez ..spécial lui aussi. Elle semblait sortir d'une autre époque, comme si elle s'était retrouvé là à cause d'une brèche dans l'espace temps ! Oui bon c'est pas possible certes, mais pourquoi pas ? Malgré tout il fallait avouer que ça lui allait bien, si on retirait les chaines qu'elle portait, c'était donc le bruit qu'il avait entendu tout à l'heure ! Mais pourquoi se baladait elle avec des chaînes ?
Bon alors maintenant elle avait deux motif pour l’engueuler, premièrement parce qu'il n'a pas respecter le couvre feu, et deuxièmement parce qu'il a tenter de la tuer .... Si avec ça il se retrouvait pas chez le dirlo, il avait beaucoup de veine ! Il ne lâchait pas la jeune femme des yeux, attendant sagement sa réaction.





Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Sam 20 Oct - 11:48

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']


A peine sa pointe de son ombrelle avait touché le sol que l'élève devant elle, apparemment un homme, se retourna vivement en lui lançant un projectile. Surprise, la jeune femme eut à peine le temps de se décaler que le couteau s'enfonçait dans le mur près d'elle. Une vague d’adrénaline la parcourra, augmentant ses réflexes, pourtant Vladmir ne fit pas d'autre mouvement en se contentant de regarder le jeune homme avec la dureté de la roche et le froid de la glace dans son regard. Sa mâchoire se resserra, tout comme sa prise autour de son ombrelle, et elle entreprit de détailler celui qui venait de tenter de la tuer. Plutôt grand, des yeux de la même couleurs que les siens, elle ne distinguait pas ses cheveux et en déduisit qu'il les avait noirs. Le jeune homme en face d'elle se rapprocha rapidement, alors qu'elle continuait de le fixer durement, et récupéra son arme planté dans le mur.

✖ » Désolé pour ça ...

Vladmir tourna la tête dans sa direction, son visage reprenant un aspect à peu près normal. Au moins il s'était excusé. Ceci n'excluait pas le fait d'avoir essayer de l'assassiner, mais bon. Et puis Vladmir n'avait pas eut une trace de socialisation depuis un moment déjà; le problème de travailler la nuit. Haussant les épaules, elle passa ses doigts fins dans sa frange indomptable alors qu'il la détaillait, sans bouger. La jeune gardienne remit sur son épaule son ombrelle, d'un mouvement ample et gracieux du bras, et se tourna vers lui à 45°, traînant le métal derrière elle qui grinçait contre les graviers. Elle leva la tête pour le regarder, étant quelque peu plus petite que lui, et souffla d'une voix méfiante:

✖ » Nouveau dans le Pensionnat?

Elle émit un petit rire sans joie.

✖ » Il n'y a que les nouveaux pour ne pas savoir qu'il y a une gardienne, ou du moins pour ne pas être au courant de la rumeur.

La jeune femme se rapprocha vivement d'un pas, le regardant dans les yeux, profondément, son jupon épais le touchant et siffla:

✖ » Retourne dans ta chambre. Je ferrais part de notre...mésaventure au directeur demain matin.

Vladmir le contempla de haut en bas avant de reculer d'un pas, le fixant de ses yeux flambant, avant de se retourner d'un mouvement en faisant voler ses chaînes.
Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Sam 20 Oct - 18:13

La jeune femme en face de lui était plutôt austère, elle semblait aussi douée que lui pour se faire des amis. Il faut dire aussi que de se promener avec des chaines c'est pas commun non plus. Jared lui avait opté pour un style discret, plus pratique pour passer inaperçu. Il faut dire que quand vous êtes charger d'éliminer les dealeurs qui ont foiré une marchandise, ça se fait discrètement, si il se baladait avec les même fringue qu'elle, enfin pas en robe, mais en vêtements d'époque, il se serait fait arrêter, malgré qu'il puisse disparaître ... C'est plus compliqué de chercher, un gars de taille moyenne, au cheveux brun, et sans signe distinctif. Enfin bref, il avait récupéré son arme, et après réflexion, il s'était dit, qu'il lui faudrait surement se séparer de ses fidèle poignards, ça l'ennuyait, mais il en allait de la sécurité des autres pensionnaires, ainsi que de sa place d'élève ici.

Il s'était excusé, et avait profiter du bref silence qui c'était installé pour vérifier qu'il n'avait en aucun cas blessé la femme. décidément, il avait une problème avec la gente féminine de cette île. D'abord il avait à moitié tordu le bras de Aliénor, et maintenant voila qu'il lançait un poignard dans la direction d'une autre ! Il laissa échapper un léger soupir, pas que ça l'ennuyait de se faire engueuler, il le méritait. Mais son incapacité à faire une bonne première impression, commençait à vraiment l'ennuyer, si ça continuait comme ça, ici aussi on allait le prendre pour un psychopathe !

Cependant il fût un peu étonné par la première question de la jeune femme. Ca se voyait tant que ça qu'il était nouveau ? La surprise qui était alors apparu sur les traits fin du jeune homme laissa place à une mine mécontente. Jared avait les sourcil froncé, pourquoi elle rigolait celle là ? Toujours sur la défensive Jared n'apprécie pas trop qu'on se paye sa tête ... Ah une gardienne, soit, oui il n'avait pas eu connaissance, du fait qu'il y avait une gardienne... En même temps, mettre en place un couvre feu, sans personne pour surveiller, c'était idiot ... A peine avait il eu le temps de se dire, qu'il était idiot, que la gardienne se rapprocha brusquement de lui. Mais avec les réflexe qui sont les siens, ce n'est pas une très bonne idée de le surprendre. Cependant il avait réussi à se retenir de la frapper. Heureusement .... cette gardienne ne semblait pas tendre ! Et ses doutes furent confirmé lorsqu'elle lui parla.... si on peut appeler ça comme ça. Jared habitué à ce ton se mit à sourire. C'était étrange d'entendre le même ton que celui de sa belle mère ici... surtout venant d'une femme bien plus jeune qu'elle ! Retourner dans sa chambre.... ou pas, Jared n'avait pas l'intention de déranger ses colocataires, qui eux dormaient paisiblement!

-Et si je veux pas ? Je peux vous accompagner ...peut être ? Sinon je vais réveiller mes colocs à pas dormir!

Il n'avait pas grand espoir quant à la réponse de la jeune femme, mais pourquoi pas ? Après tout, il était parti pour une nuit blanche de toute façons, alors autant visiter le pensionnat non ? De toute façons, c'est ce qu'il avait l'intention de faire, qu'elle l'autorise ou non d'ailleurs ! Mais maintenant qu'il était au courant qu'il y avait une gardienne, il ferait plus attention, c'est tout ! Il la fixa de nouveau, a bien la regarder elle était jolie dans son genre ! Bien que son côtés un peu sadique dominatrice refroidissait un peu ... Mais cette femme l’intéressait malgré tout ! Pourquoi se trimballait elle avec des chaines ? Pourquoi est elle aussi hautaine? Et ce style vestimentaire d'où ça sort ça aussi ? Et une ombrelle la Nuit ? Oui il avait beaucoup de questions sans réponse à son sujet. Il ne connaissait toujours pas son nom, d'ailleurs il ne s'était lui même pas présenté !

-Jared Lewiston, troisième année, ça seras plus pratique pour parler au dirlo si vous connaissez mon nom ! Et oui je suis nouveau... Mademoiselle...

Il avait parlé de sa voix grave, c'était rare qu'il parle autant. Sans doute était ce du au fait qu'il la trouvait amusante en faite, ou juste qu'il était un peu curieux... allez savoir !





Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Sam 20 Oct - 19:11

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']


✖ » Et si je veux pas ?

Vladmir sursauta et se retourna, vexé d'être contesté dans son autorité qui n'avait jamais eut de faille. Un regard sauvage s'illumina dans ses yeux alors que tout son corps tournait vers le jeune homme.

✖ » Je peux vous accompagner ...peut être ? Sinon je vais réveiller mes colocs à pas dormir!

Là, la jeune femme était paralysée de stupeur. Jamais de sa vie quelqu'un lui avait demandé de rester avec elle, surtout pas en tant que gardienne et encore moins alors qu'elle venait de le menacer. Elle faillit en faire tomber son ombrelle, mais se retint de justesse en le dévisageant, les yeux grand ouvert où se lisaient parfaitement sa stupéfaction. De toute son enfance, elle avait été seule et, n'ayant jamais été confronté à ce genre de situation, Vladmir en perdit ses moyens. Son cerveau marchait à tout allure, cherchant dans sa mémoire une situation similaire afin de ne pas avoir l'air trop idiote face à un élève. Si elle perdait complètement ses moyens face à lui et qu'il allait le dire à d'autre, s'en été fichu de sa réputation et de son autorité.

✖ » Jared Lewiston, troisième année, ça seras plus pratique pour parler au dirlo si vous connaissez mon nom ! Et oui je suis nouveau... Mademoiselle...

Le visage de la demoiselle en question se mit à rougir de honte. Le jeune homme prénommé Jared n'avait pas tord du tout, sans connaitre son nom il serait difficile d'en parler au directeur. Par réflexe, Vladmir se pencha légèrement en mettant une main devant son visage, sa tête tourné à gauche. Le temps d'assimiler ses pensées, elle finit par retirer sa main et par se redresser, rajustant sa frange et son ombrelle. Tout en evitant son regard, Vladmir lui répondit d'une voix mi-gênée, mi-stressé, mi-autaine.

✖ » En...en effet...Chain. Tout le monde m'appelle Chain maintenant au pensionnat. Et pour me suivre, j'imagine qu'à part si je t'attache dans ton lit, tu me suivra de toute manière.

Cachant son visage toujours marqué à l'ombre, elle haussa les épaules dans un "cling".

✖ » Fait comme tu veux.

La gardienne leva les yeux en le regardant un vague instant, attendant une quelconque réaction, une moquerie ou je-ne-sais-quoi, alors qu'elle reprenait de son assurance et de son autorité, laissant au temps le soin d'oublier sa gêne. Jared. C'était un garçon vraiment intéressant. De plus, ayant dit 3eme année, il avait donc le même âge que la jeune fille, si ce n'est un an de plus. Cette différence d'âge pouvait être surprenante vue de l’extérieur, qu'un membre du personnel soit plus jeune que les élèves. pourtant, ça ne la choquait et ne la dérangeait pas. Après tout elle avait l'habitude, et puis elle ne se disait pas qu'elle était au dessus des élèves. Juste qu'elle était différente.

Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Dim 21 Oct - 0:32

De toute évidence Jared avait du dire quelque chose qui ne plaisait pas à la demoiselle, elle se tourna vers lui choquée surement de son refus d’obtempérer. Mais pourquoi irait il se recoucher, alors qu'ils savait que cette nuit il n'allait pas dormir ? Mais sans doute n'était elle pas habituée à ce qu'on la contredise, sa manière d'être devait faire, qu'on lui obéissait dans la seconde, mais malheureusement pour elle Jared avait connu bien pire que ça !

S'en suivis une réaction qu'il ne s'attendait pas à voir chez cette jeune femme. Elle semblait carrément tétanisée face à sa proposition de rester à ses côté. Une chose qui étrangement rassurait Jared. Dans un sens, même si il était associable, il tentait jours après jours de corriger ce trait de caractère, mais elle semblait se complaire dans la solitude, une soudaine tristesse envahissait le jeune homme, comment pouvait- on aimer être seul ? Faisait elle semblant, ou appréciait elle vraiment la solitude?

Mais il fût encore bien plus surpris de la voir rougir, il se figea un instant, elle pouvait donc avoir des expression aussi mignonne ? Mais de toute évidence rougir n'arrêtait pas son côtés un peu hautain. La réponse de Chain, comme elle s'était présentée, à sa question le fit sourire, elle avait bien saisi ses intentions de toute évidence. Effectivement, cette nuit il n'avait absolument pas l'intention de rester bien sagement dans son lit, et avec une gardienne aussi intrigante, sans doute allait il passer plus d'une nuit loin de son matelas confortable. Mais il avait encore envie de voir d'autre facette de la demoiselle il décida de la taquiner un peu.

-Je n'aime pas trop être attaché à mon lit, surtout quand je suis avec une fille... je préfère être libre de mes mouvements...

Inconsciemment il avait affiché un sourire moqueur, bien loin du rictus satanique qu'il affiche habituellement. Puis il se mit à rire doucement. Puis le cliquetis des chaînes de la jeune fille attirèrent son attention. Il se demandait vraiment pourquoi elle se trimballait avec ça ! Mais peut être n'était ce pas le moment d'aborder le sujet ! Pour une fois qu'une personne n’était pas effrayée par lui ! Il n'allait surement pas louper l'occasion d'avoir enfin une vraie conversation avec quelqu'un ! Bon alors pourquoi ne pas commencer avec les banalité d'usage ? C'était bien comme ça qu'on commençait une conversation polie non ?

-Je sais que ça ne se fait pas, mais quel âge avez-vous? Vous semblait bien jeune pour être gardienne...

C'était assez délicat de poser ce genre de questions à une demoiselle, il le savait, mais il n'avait trouvé rien de mieux... il ne parlait pas souvent au gens ...





Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Dim 21 Oct - 14:41

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']
Le visage du jeune garçon fut parcourus d'un petit sourire moqueur, faisant frémir la jeune femme.

✖ » Je n'aime pas trop être attaché à mon lit, surtout quand je suis avec une fille... je préfère être libre de mes mouvements...

*OUAT?* était la seule chose qui s'imprimait dans son esprit. Est-ce qu'il plaisantait? Vladmir espérait bien. Ses yeux se fermèrent alors qu'elle essayait de penser à autre choses, ses joues perdant leur pâleur pour s'accorder avec ses yeux clos, l’extrémité centrale de ses sourcils se relevant légèrement. Sa carapace se brisa en un instant lorsque l'information monta au cerveau. Reculant d'un pas, dos contre un arbre, elle leva ses grands yeux légèrement aqueux vers lui, ses pommettes rouges et sa frange éparpillé lui donnant un air de poupée débraillée. Son visage n'était plus celui d'une jeune femme autoritaire et solitaire, mais celui d'une adolescente timide et sensible. Resserrant sa prise autour du manche de son ombrelle, la jeune fille finit par baisser la tête en la tournant légèrement. Maintenant, elle avait peur qu'il le dise aux autres.

✖ » A...Arête de faire des sous-entendus...

Ce fut la seule phrase qu'elle parvint à articuler.

✖ » Je sais que ça ne se fait pas, mais quel âge avez-vous? Vous semblait bien jeune pour être gardienne...

Reprenant un petit peu de son assurance, Vladmir finit par se dire que réparer son armure serait pas mal inutile au point où elle en était. Mais autant essayer. Elle passa une main dans ses cheveux, se remettant droite, et ignorant la chaleur de ses joues, jeta un coup d'oeil à Jared. Réflexion intense sur le jeune homme au sourire narquois. Quelques secondes de silence avant que la gardienne ne finisse par répondre doucement, son aisance retrouvée à moitié.

✖ » Le même âge que certain élèves d'ici. Presque 19 ans fait. Je sais que je suis jeune mais j'ai arrêté les études au Pensionnat il y a deux ans. Si je ne me trompe pas, tu as 18 ou 19 ans, non?

Arrêtant de parler/Raconter sa vie, Vladmir l'observa, ses rouges encore rouges et son air supérieur complètement partie pour laisser place à son naturel curiosité. Clignant des yeux, elle se rappela qu'elle était en retard sur sa ronde et se retourna d'un mouvement, écoutant attentivement la nuit pour déceler une trace de conversation. Décidant de continuer de marcher, elle tira par la manche Jared vers elle, puisqu'il avait l'air d'avoir sérieusement envie de l'accompagner.

✖ » Viens.

Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Lun 22 Oct - 14:14

La réaction de la demoiselle était encore mieux que ce qu'il avait imaginé ! Sa petite réflexion légère avait eu bien plus de succès qu'il ne s'y était attendu ! Elle avait les yeux clos, peut être pour éviter de le voir ? Mais ses joues étaient devenues écarlate. Rien à voir avec la fille froide, et un peu glauque de tout à l'heure ! Ses yeux était marqué part la surprise, il ne l'avait tout de même pas choqué? Du moins il ne l'espérait pas, sinon il allait passé pour un psychopathe agresseur de fille, et pervers ! Décidément il se montrait sous son meilleurs jours ce soir !

Ce n'était sans doute pas parce qu’il l'effrayé qu'elle s'était retrouvé dos à un arbres... Peut être n'avait elle pas l'habitude qu'on lui fasse des remarques cocasse ! Ca tombait bien, parce que c'était la première fois que Jared se permettait une réflexion de ce genre. Cependant lorsqu'il aperçus clairement le visage de la jeune fille grâce à la pâme clarté de la lune, il se figea un instant, les pommettes un peu rose. Il ne s'était pas attendu à ce qu'elle soit aussi mignonne, elle paraissait presque vulnérable comme ça ... La jeune fille baissa les yeux vers le sol. Sa petite phrase, accentua un peu plus la couleur des joues de Jared, elle pouvait donc être aussi innocente ! C'était mignon, elle lui avait donné l'impression d'une jeune fille forte, avec du caractère, du genre à foncer dans le tas si on lui dit un mot de travers! Mais il n'en était rien, elle se révélait être une jeune fille comme on en voit souvent ! Bon peut être avec une carapace les trois quart du temps ... mais bon personne n'est parfait après tout !

Le visage de Jared, malgré la couleurs rouge un peu soutenu, était resté impassible, comme à son habitude... Mais là il s'était un peu forcé... Il avait eu envie de sourire, mais il s'était attendu, si il l'avait fait, a voir la jeune fille redevenir comme elle était au début de leurs rencontre. or si il devait passer la soirée avec elle, autant ne la braquer non ?

Il lui avait demandé son âge, une question à ne pas poser à une femme, il le sait, mais malgré tout elle paraissait bien jeune pour être gardienne, et puis tant qu'on parle de ça, une jeune femme gardienne ? Il n'avait jamais vu ça, mais peut être qu'avec son don c'était possible ... Enfin si on partait du principe, que tout le monde ici possédait un don !
Il remarqua qu'avec cette question, la demoiselle reprit un peu de contenance, elle s'était remise bien droite, et surtout elle le regardait dans le yeux, c'était amusant de voir qu'elle tenait beaucoup, à ce côtés "fort" de sa personnalité. Cependant lorsqu'elle parla, elle n'avait pas le même ton hautain que tout à l'heure, un peu certes, mais pas totalement. Il ne comprenait pas pourquoi elle s'obstinait à vouloir marquer ses distances avec les gens. Elle semblait être tout le contraire de lui en faite !

Il ne cacha pas sa surprise, quand il appris qu'elle avait à peine un ans de plus que lui, il s'attendait plus à ce qu'elle ai 20 voir 22 ans, mais 18 ... en retours elle avait deviné son âge, enfin ça ne devait pas être dur, vu qu'elle connaissait son année ...

-Oui, j’ai 18 ans exact ! Je me disais bien que tu étais jeune, mais je m’attendais pas à ce que tu ai le même âge que moi ....

Puis la jeune fille se mit à l'observer, il était un peu gêné, généralement après ça, les gens s'en allait en courant... Bien qu'il savait que ça n'allait pas être son cas, il n'était pas encore habitué à ce qu'on le détail comme ça. Elle semblait presque ... curieuse, mais Jared chassa vite cette idée de son esprit, pourquoi serait elle curieuse de lui ? Soudain quelque chose avait du attirer son attention car elle se retourna, et scruta l'obscurité, un peu intrigué par cette attitude soudaine, Jared se mit à son tour à écouter le silence de la nuit... non il n'entendait rien pourtant. Il fût très surpris qu'elle l'attire à sa suite, il s'était plus attendu à ce qu'elle ne fasse pas attention à lui, mais de toute évidence il s'était trompé ! Il marcha à sa suite, de toute évidence elle voulait retourner à son boulot...

-Et c'est quoi ton don ? Tu vois dans la nuit ?

Ca lui semblait le plus évident pour une gardienne de nuit, mais peut être se trompait il ! Il se demandait si quelqu'un ayant se pouvoir, pouvait voir dans la plus profonde obscurité qu'il pouvait faire. Son père le lui avait interdit, car les lunettes dont il avait équipé ses hommes, n'était d'aucune utilité dans ce cas là ! D'ailleurs en y réfléchissant il ne savait même pas comment se nommait son don, ils savait juste qu'il devait suivre les cours d'Elemental ... Mais il n'avait pas encore eu l'occasion d'y asister... Le gars qui lui avait donné sa lettre, avait parlé de Lumia ... Mais son pouvoir n'avait rien à voir avec la lumière ... Tenebra aurait mieux collé !





Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Lun 22 Oct - 18:42

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']
La jeune femme fut surprise et déroutée de remarquer le rose qui colorait les joues du jeune homme. Elle sourit intérieurement. Il l'amusait vraiment, et lui faisait un effet étrange, la déstabilisait. Même si ça devait plutôt être lui qui s'amusait à voir son autre facette. Ah, Jared était donc un peu plus jeune qu'elle. Ça l'étonnait un peu, pour elle il faisait plus 19 que 18 ans. Docilement, ce dernier la suivit dans la cours, ce qui la surprit plus; elle ne s'attendait pas à ce qu'il soit si...docile? Gentil? Obéissant? Enfin qu'il la suive sans rien dire, alors qu'elle tenait sa manche. Lorsqu'elle s'en aperçut, elle s'empressa d'ailleurs de la lâcher. Vladmir n'aimait pas les contactes physiques et n'avait pas fait très attention. mais de toute manière, elle portait de courts gants rouges, elle ne l'avait pas vraiment "touché". Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, le jeune homme qui les occupait lui demanda:

✖ » Et c'est quoi ton don ? Tu vois dans la nuit ?

La jeune gardienne s'arrêta. Elle tourna la tête vers lui, surprise par ce commentaire. Au fond d'elle, blessée. Elle savait bien qu'il ne savait pas et qu'il n'avait pas fait exprès, mais l'handicape principal de la jeune femme, son rejet des UV, l'avait énormément fait souffrir. Le fait qu'elle ne puisse sortir que la nuit, qu'elle ne vive que dans l'obscurité, cet handicape la suivrait toute sa vie, la ferrait toujours souffrir. Alors elle avait bien évidement développé sa vision nocturne et sa perception du bruit de la nuit. Donc non, Vladmir ne pouvait pas voir dans le noir. Elle avait juste l'habitude. Un éclaire de tristesse infini passa dans son regard alors qu'elle le lançait au jeune homme, avant de détourner la tête rapidement. Elle passa une main dans ses cheveux, glissant ses doigts entre deux mèches, et les fit descendre jusqu'aux boucles qui les terminaient, qu'elle enroula autour de ses doigts.

✖ » Non. La métakinésie.

Comme simple exemple, Vladmir souleva les chaînes qui les suivaient en les amenant devant elle, et les transforma quelques secondes en longs câbles, avant de leur rendre leur forme initial en les laissant tomber au sol dans un nuage de poussière. La jeune femme fit un magnifique sourire, se surprenant elle-même. Elle n'avait pas l'habitude de sourire; mais elle n'avait pas non plus l'habitude de se faire suivre docilement, de rougir, de montrer sa vrai facette ou d'être accompagnée par quelqu'un, alors elle finissait par s'habituer et se laisser aller. Elle tourna la tête légèrement vers Jared, son sourire abordant toujours ses lèvres, timidement. Ses deux mèches toujours enroulés sur ses doigts, elle dit doucement, d'une voix à peine audible:

✖ » Aucune logique, n'est-ce pas?

Sans prévenir, son ombrelle glissa de sa main et partie en arrière, l’entraînant avec. Dans une vague de dentelle et de satin, de blonds, rouge et blanc, et dans le fracas du métal s'entrechoquant, Vladmir bascula en arrière en atterrissant sur le dos, en poussant un cris ma fois très féminin, un "KYAAA" aiguë et bref.
Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Mer 24 Oct - 15:35

De toute évidence, il avait dit un truc qu'il fallait pas, à peine avait il finis de poser sa question que la jeune fille se stoppa net, heureusement il réussis à ne pas lui marcher dessus, pas sur qu'elle aurait apprécié ! Il ne comprenait pas ce qu'il avait dit de mal ? Certes il n'était pas habitué à parler aux gens, mais il ne pouvait pas se planter à ce point là !Un sentiment de culpabilité l'envie lorsqu'il aperçut de la tristesse dans le regard de la demoiselle. Décidément, il avait dit quelques chose qui lui avait rappelé un mauvais souvenir. Il s'en voulait, mais en même temps, comment pouvait il savoir qu'en posant une question aussi anodine, la jeune fille en souffrirait autant ? Elle avait bien vite détourné le regard. Elle joua un peu avec ses cheveux avant de répondre à Jared.

La Métakinésie ? C'était quoi ce don ?? Bon ça devait avoir un rapport avec les métaux, enfin il pensait! Mais fort heureusement la jeune fille lui fît une démonstration. Ah bah ça expliquait les chaînes alors ! Enfin, il se disait bien que personne ne se baladerait avec des trucs pareil sans raison ! Puis elle se mit à sourire. Jared après l'avoir regardé quelques seconde détourna le regard, il n'avait vraiment pas l'habitude d'être avec des filles. Avec Ali' aussi, à chaque fois qu'elle avait eu une expression typiquement féminine, il n'avait pu s'empêcher de rougir. Ca l'énervait un peu à force, on pouvait le prendre pour une ados pré pubère ! Cependant peut être se vexerait-elle, si à il ne la regardait pas, et puis elle venait de parler... Les joues d'un rose soutenu, il posa de nouveau son regard sur elle. Étrangement, il trouvait qu'elle lui ressemblait un peu au final. Après tout peut être avait elle eu comme lui une enfance difficile ! En tout cas, sa vraie personnalité semblait enfermé au fin fond de son être, et par miracle il avait réussi à apercevoir la vraie personnalité de ...Chain... C'est vrai il ne connaissait pas son prénom, juste son surnom ...

-Oui c'est pas logique, mais à mon avis, tu ne dois pas croiser souvent d'élève... le bruit de la ferraille doit les faire fuir ! Pour ma part je fait apparaître les ténèbres ...

Comme pour joindre le geste à la parole, il enfila ses lunette de soleil/vision nocturne. et attrapa délicatement Chain par le bras, il ne voulait pas la perdre dans les ténèbres. Progressivement, la clarté de la lune se dissipa, les ténèbres tombait dans la cours, on entendait plus le bruit du vent dans les arbres, ni celui de la mer au loin. Il les fît disparaître aussi vite qu'il était venu.

-Assez angoissant non ? J'ai passé le plus clair de mon enfance dans le noir ...

Et a bien y réfléchir, c'était dans ses moments là qu'il était le plus en sécurité. Etrange non ? Mais dans ses ténèbres personne ne pouvait l'atteindre. Il relâcha la jeune fille, avec un sourire en coin... peut être pourrait elle l'éclairer sur le nom de son don ... ou pas !


Hrpg: Court sorry





Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Mer 24 Oct - 19:58

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']
Les joues du jeune homme s'étaient légèrement assombris, ce qui avait fait intérieurement rigoler Vladmir. Un second sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'il la regarda, juste avant qu'il ne l'informe de son propre don.

✖ » Oui c'est pas logique, mais à mon avis, tu ne dois pas croiser souvent d'élève... le bruit de la ferraille doit les faire fuir ! Pour ma part je fait apparaître les ténèbres ...

La jeune femme hocha la tête, pensive, ajustant son ombrelle. Le bruit de la ferraille faisait-elle fuir les élèves? Surement. Le bruit qui la suivait nuit après nuit était devenue comme sa signature, et entendre grincer du métal contre du gravier était mauvais signe. Une des nombreuses rumeurs qui se répandaient à son sujet. Les rumeurs ne disaient même pas si ils s'agissait d'une femme ou d'un homme! Encore heureux, car si le bruit comme quoi le gardien de nuit était une fille de 18 ans, petite et frêle, il y aurait bien plus de pensionnaires qui sortiraient la nuit.

Sans qu'elle ne remarque le geste, Jared l'attrapa délicatement par le bras, contacte presque directe qui la fit sursauter et frémir. Le contacte social était une chose rare chez elle, mais physique, c'était exceptionnel. Même ses parents ne l'avaient jamais touché une seule fois. Seule sa grand-mère l'embrassait et s'occupait d'elle, mais très peu de temps; la maladie l'immobilisait. C'était pourquoi elle s'était renfermé sur ses poupées, auxquelles elle avait donné des noms tout aussi mixte que le sien. Ses poupées étaient ces seuls amis, faites de tissus et de métal. Elles étaient les seuls qui l'avait aussi touché; mais un contact avec du tissu n'est pas la même chose qu'avec de la peau. Le moindre contact physique lui faisait avoir des réactions différentes selon la personne. Avec Jared, la jeune femme ne fit rien, regardant autour d'elle alors que la nuit, aussi bien la connaissait-elle, disparaissait pour laisser place aux ténèbres. Des ténèbres comme elle n'en avait jamais vue. Plus épaisses que toutes les nuits passés seule dans sa chambre, plus sombre, plus effrayantes encore que les nuits passés après avoir entendus les enfants du village crier des atrocités sur elle, la journée, de la rue.

La jeune femme se mordit la lèvre tendit que les ténèbres disparaissaient. Tout à coup, elle voyait la nuit différemment de toutes les nuits qu'elle avait vue. Plus claire. Plus lumineuse. Moins terrifiante. Oui, la nuit est terrifiante. Vladmir a toujours pensée que la nuit était le chose la plus terrifiante au monde. Vivre la nuit. Des fois, la jeune femme restait éveillée le jour et regardait par la fenêtre, cachée dans l'ombre. Le soleil était aveuglant et la fatiguait tellement rapidement qu'elle ne restait pas plus que quelques heures. Le soleil lui faisait mal à la tête, la tendait malade, l'affaiblissait, lui donnait la nausée, et, plus que tout, provoquait des crises lorsqu'elle restait trop longtemps. Heureusement, sa maladie s'était atténuée depuis quelques années. Depuis 3 ans, plus exactement. Quant elle était petite, c'était le moindre rayon de soleil sur sa peau qui lui donnait le vertige. Elle sortait, elle s'évanouissait.

✖ » Assez angoissant non ? J'ai passé le plus clair de mon enfance dans le noir ...

Vladmir tourna la tête vers Jared, sursautant au contacte de la réalité. Elle s'était perdue dans ses pensées et son passé, si bien qu'elle avait oublié où elle était. Un énième sourire vint cueillir ses lèvres, plus de sourire qu'elle n'en avait eut durant des années. Encore un point commun. La gardienne se sentait bien avec Jared. Plus elle passaient de temps avec lui, plus elle se rendait compte qu'ils étaient similaires sur deux points au moins, physique et moral: Les ténèbres et l'écarlate de leurs yeux. Hésitant à lui répondre ce qu'elle avait en tête, elle se mordit la lèvre inférieur en réfléchissant sérieusement, alors qu'il lui lâchait le bras qu'elle avait oublié. Puis elle se décida à mettre le sujet sur le tapis, sans trop avancer.

✖ » Je te comprend, j'ai connus la même chose quant j'étais petite...

Vladmir n'osait pas trop en dire. Déjà qu'elle n'aimait pas raconter sa vie privée. Ses affaires personnels. Sa vie ne regardait peut-être pas qu'elle, mais sa vie était ennuyante, inintéressante. Elle n'était même pas racontable. Que dire? Qu'elle avait grandie haït de tous parce qu'elle était née enfant de la lune? Que ses parents la détestait? Qu'elle créait des poupées, ces même poupées qui ont tué ses parents? Et puis qu'elle a grandit seule? Non, Vladmir ne pouvait pas dire ces choses-là. Elle avait peur de le dire. Peur d'avoir à quelle point elle pouvait être triste. Peur de se rendre compte que son coeur et son âme étaient vide, vide de chaleur, remplie de la glaceur de la nuit.



(tavu tavu, comment c'est long? J't'avais dis que c'était pas nul, j'ai plein d'inspi' x'3 )
Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Ven 26 Oct - 15:51

Lors qu'il avait attrapé la demoiselle, bien qu'avec beaucoup de délicatesse. Il l'avait sentie sursauté, mais elle n'avait pourtant pas essayé de se dégager. Il en était heureux, il revoyait encore parfois le regard terrorisé d'Ali', et sa résistance quand il l'avait attrapé, à chaque fois la demoiselle avait tenté de s'enfuir, sans doute de peur qu'il ne la blesse. Mais comparer Chain et Ali', c'était comme comparer le soleil et la lune ! Il semblait évident que Chain n'avait pas peur de grand chose, et surtout qu'elle était moins fragile qu'Ali'. Ce qui rassurait beaucoup Jared, il était persuadé que ses brusquerie qu'il peut avoir parfois ne la ferait pas partir en courant !
A mesure que les ténèbres s'épaississait il sentait le pouls de la jeune fille s'accélérer un peu, pas la grande panique non plus, mais une petite angoisse. Sans doute le fait de ne rien entendre, de ne rien voir de l'endroit qu'elle connaissait si bien disparaître peu à eu devant ses yeux, pour laisser place au néant ! Mais ne voulant pas l'angoisser encore plus il les fît disparaître bien vite. Il expliqua ensuite à la demoiselle qu'il avait passé le plus clair de son enfance dans les ténèbres.

Elle lui souria une nouvelle fois, mais il ne détourna pas le regard cette fois ci. Puis après, elle semblait gênée... oui c'était le ressentiment de Jared, elle semblait hésiter à parler, mais de quoi ? Là était la question ! Mais il ne tarda pas à apprendre ce qu'il en était. Elle aussi ? Elle aussi avait passé son enfance dans le noir ? Mais pourquoi ? Son don n'avait aucun rapport avec la lumière pourtant ... Il ne comprenait pas! Mais l'hésitation qu'avait eu la jeune fille avant de parler, le mettait dans une position délicate. Il voulait savoir pourquoi elle avait du vivre dans le noir, mais en même temps il lui semblait que c'était un sujet sensible... Alors comment aborder un sujet aussi délicat ? Encore une fois son inexpérience dans ce domaine se faisait ressentir.

-... Tu ne m'as pas dit que tu es métakinésiste ? Pourquoi as tu .... passé ta vie dans le noir ?

Oui, c'est ce qu'on appelle mettre les deux pieds dans le plats, mais la subtilité, ou la tact ne font pas encore partie de ses qualités ... malheureusement. Cependant il remarquait bien que sa question n'était pas délicate. Mais comment demander sinon ? Mais peut être qu'ainsi il saurait pourquoi elle est aussi ... glauque ! Ce n'est en rien un reproche, après tout à ce niveau là Jared ne peu pas vraiment faire de remarque aux gens ! Mais soudain une idée peut être la jeune fille serait plus à l'aise pour lui répondre, si il lui disait pourquoi lui avait passé sa vie dans le noir ! Et donc avant qu'elle n'ai pu dire un mot, tout en regardant le ciel étoilé il lui raconta en court son histoire avec nonchalance:

-Mon don m'a sauvé la vie, mon père... est l'un des grand Barons de la drogue de Chicago...Je... je n'ai pas connu ma mère, on m'a arraché à elle quasiment après ma naissance, j'ai jamais eu le droit de la voir... ma belle mère ... cette garce, n'avait qu'une envie me tuer....Mais mon don était bien trop utile aux yeux de père, alors il m'a gardé en vie, j'ai commencé à travailler pour lui vers mes ....12 ans je dirais, je "cachais" ses hommes lorsqu'ils transportaient de grosse cargaison de cocaïne, héroïne ou autre ... J'avais pas le choix, c'était ça ou la mort ... je n'étais qu'un bâtard à ses yeux...un bâtard pratique...mais un bâtard tout de même, je suis d'ailleurs le seul de ses enfants illégitimes...encore en vie, je m'entourais de ténèbres pour faire fuir les meurtrier de ma belle mère... c'est pour ça que j'ai l'impression de n'avoir rien connu d'autre !

C'était pas facile d'expliquer ça, mais il n'allait surement pas abordé son deuxième boulot, peut être un jours, mais surement pas cette nuit... Et si elle savait qu'il avait tué ? Allait elle encore vouloir lui parler ? Il avait honte de sa lâcheté, pour sauver sa vie il en avait prit beaucoup d'autre, parfois des gamins, mais quand on né dans la mafia, il est dur d'en ressortir, c'est pourquoi il ne comprenait pas ces petits crétins qui sautait dedans à pied joint ! A présent qu'il s'était confié à elle, il espérait qu'elle aurait moins de difficulté à lui parler d'elle même ! Elle aussi avait du avoir une enfance pourrie, ça semblait évident en même temps. C'était sans doute pour ça qu'il se sentait "proche" d'elle, et que c'était plus facile de parler, quelque soit les horreurs qu'il avait subi, peut être en avait elle vécu de similaire. Il était aussi persuadé qu'elle ne serait pas choquée par son histoire, il ne saurait dire pourquoi ... l'intuition !





Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Sam 27 Oct - 14:28

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']
Le jeune homme la regardait alors qu'elle continuait de sourire. Ce dernier se fondit quand Vladmir tourna la tête vers le ciel, observant les étoiles.

✖ » ... Tu ne m'as pas dit que tu es métakinésiste ? Pourquoi as tu .... passé ta vie dans le noir ?

La jeune femme baissa la tête vers Jared, surprise et chamboulée par la question. Son coeur se mit à s’accélérer, alors qu'elle repensait à tout dans sa tête. Jared voulait savoir pourquoi? Vladmir hésitait. Elle n'avait jamais rien dit à personne. Non qu'elle voulait oublier, elle aimait son village près d'Harlingston, sa maison et sa rue. Cependant, raconter son passé, sa solitude et les nuits qu'elle vivait est une chose qu'elle pensait impossible, au delà de ses forces. Alors qu'elle cherchait un moyen de refuser d'en parler, le jeune homme parla.

✖ » Mon don m'a sauvé la vie, mon père... est l'un des grand Barons de la drogue de Chicago...Je... je n'ai pas connu ma mère, on m'a arraché à elle quasiment après ma naissance, j'ai jamais eu le droit de la voir... ma belle mère ... cette garce, n'avait qu'une envie me tuer....Mais mon don était bien trop utile aux yeux de père, alors il m'a gardé en vie, j'ai commencé à travailler pour lui vers mes ....12 ans je dirais, je "cachais" ses hommes lorsqu'ils transportaient de grosse cargaison de cocaïne, héroïne ou autre ... J'avais pas le choix, c'était ça ou la mort ... je n'étais qu'un bâtard à ses yeux...un bâtard pratique...mais un bâtard tout de même, je suis d'ailleurs le seul de ses enfants illégitimes...encore en vie, je m'entourais de ténèbres pour faire fuir les meurtrier de ma belle mère... c'est pour ça que j'ai l'impression de n'avoir rien connu d'autre !

La gardienne cligna des yeux, ébahit. Elle ne s'attendait absolument pas à ce qu'il parle. Encore moins à ce qu'il lui raconte son passé. Se mordant la lèvre, Vladmir changea d'avis immédiatement après et enchaîna.

✖ » Je suis une enfant ratée. Mes parents voulaient d'un garçon et ils sont tombés sur une fille. Ils s'en sont bien fichu, mon prénom est celui...d'un garçon. Vladmir Noah. Comme si ça se suffisait pas, ils m'ont totalement laissé derrière lorsqu'ils se sont rendu compte que je ne supportait pas le soleil. J'ai passé toute mon enfance dans ma chambre, à l’abri du soleil. Je ne sortais jamais. Les autres habitants du village maudissaient ma maison, mes parents me le faisait bien savoir. Il n'y avait que ma grand-mère qui était gentille avec moi. Et mes poupées. [Vladmir rougit] Elles étaient en tissu et en métal, c'est en les faisant bouger que j'ai découvert mon don. Mes parents sont...mort lorsque j'avais 8 ans, c'est ma grand-mère qui m'a élevé, mais elle est morte peu de temps après. J'ai vécu quelque temps seule avant de venir à New Age poursuivre mes études. Même ici j'étais à l'écart à cause de mon rejet des UV. C'est pour ça que je dis n'avoir connus que la nuit.

La jeune femme se tus, baissant la tête et le regarda, une expression d'extrême sérosité sur le visage.

✖ » Je suis désolé pour ton enfance. J’espère que tout ça s'oubliera bien vite et que tu pourras repartir de zéro. Très prochainement.

Baissant la tête, Vladmir soupira legèrement, s'exaspérant elle-même, et continua son chemin en tirant Jared par la manche, de peur de le "perdre par mégarde".
Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Mar 30 Oct - 16:18

Raconter sa petite histoire à Chain, fût plus simple qu'il ne l'avait cru. peut être était ce parc e que la demoiselle semblait aussi dérangée que lui ! Allez savoir ! Même si il avait caché , pour le moment, la partie ou il devait tuer pour survivre. Mais pour une première rencontre parler de ça .... déjà avouer être le bâtard d'un baron de la drogue n'était pas chose aisée, mais si il lui avait fallu rajouter les meurtres qu'il avait commis en plus ....

L'enfance de la demoiselle ne fût pas rose non plus, comme il s'en doutait. Mais ne pas pouvoir se balader en plein jours, avait du être particulièrement difficile ! Lui s'était entouré d’obscurité de son propre plein gré, et par sécurité aussi. Surtout que à l'instar de Jared, si il avait bien compris, elle n'était pas non plus désirée. Il trouva cela d'autant plus choquant, qu'elle au moins était bien la fille de ses deux parents, lui n'était qu'un bâtard. Même si ses parents désirait un garçons, elle était techniquement née de leur amours ! Il n'aurait pas été choqué, connaissant son père, que sa propre mère avait était violée.... D'ailleurs parfois il se demandait si elle avait seulement cherché à le retrouver ... Il trouvait triste, que même ici, sur une île composé uniquement de porteur de don, elle ai été exclue malgré tout.... après il ne l'avait pas fréquentée au moment de sa scolarité, peut être lui aussi l'aurait exclu à ce moment là...

Cependant il en put s'empêcher de rire à la dernière remarque de la demoiselle, pourquoi s'excusait elle pour son enfance pourrie ? Ce n'était pas elle qui avait engagé des mercenaires pour le tuer jours après jours, ni elle encore qui lui avait fait subir de ses cinq ans à ses douze ans, un entraînement drastique, au punition plutôt effroyable en cas d'échec.

-Excuse moi, mais je pense que ton enfance était aussi pourrie que la mienne, tu n'as pas à t'excuser ! Et ma vie ici commence plutôt bien... mes soirées d'insomnie je pourrais les passer avec toi .... c'est déjà pas mal !

La demoiselle avait soupiré, il se demandait bien pourquoi, avait il fait quelque chose de contrariant ? Mais un petit sourire apparût cependant sur les lèvres de Jared. Vladimir lui avait de nouveau saisi la manche et l'entraînait dans sa ronde. Il avait vite compris, qu'elle n'aimait pas les contact physique, elle avait frémis lorsqu'il lui avait attrapé le bras lors de sa démonstration de don.
Il ne savait pas ou la demoiselle l'emmené, il avait commencé le tour du pensionnat hier, mais il avait finis par s'endormir dans les jardins... Il profitait donc de cette promenade nocturne, pour repérer les lieux.

-Et on vas ou après ?


Jarec n'était pas compliquait, il suivait le mouvement, se faisait docilement tirer par la manche. Après tout pourquoi se rebeller? Il était peut être le seul élève à bien s'entendre avec cette demoiselle, et puis ils pouvaient se comprendre, et ça c'était rare !


HRPG : Petite idées de lien, "les amis de la nuit" ^^





Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Dim 4 Nov - 12:51

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']
Le jeune homme rit juste après la dernière phrase de Vladmir. Cette dernière, surprise, haussa un sourcil en ajustant son ombrelle par dessus son épaule.

✖ » Excuse moi, mais je pense que ton enfance était aussi pourrie que la mienne, tu n'as pas à t'excuser ! Et ma vie ici commence plutôt bien... mes soirées d'insomnie je pourrais les passer avec toi .... c'est déjà pas mal !

Elle hésitait de sa réponse. En temps normal, elle aurait catégoriquement refusé en disant que c'était et contre ses principe, et contraire au règlement, mais elle aimait bien Jared et se doutait qu'il n'était pas du genre à vraiment obéir à la lettre sans qu'on lui donne au moins une explication. Après l'avoir tiré par la manche, la jeune femme continua son parcours, qu'elle avait tant fait depuis le début de l'année passé. A force, elle connaissait le pensionnat encore mieux que sa propre chambre. Pourtant, elle ne connaissait même pas un centième des élèves qui y demeurait. C'est à peine si elle retenait les visages des prof', alors des élèves...Encore, le personnel, ça pouvait passer, elle arrivait -quelque fois - à mettre un nom dessus. Quelques fois.

✖ » Et on vas ou après ?

La jeune femme tourna la tête vers Jared. Sans prononcer le moindre mot, elle pointa un endroit du bout de son ombrelle, geste qu'elle avait adopté depuis qu'elle avait cet objet. Depuis plusieurs années, en gros.

✖ » Par la-bas. Les étudiants qui sortent la nuit en voulant rester discret, comme pour m'éviter, vont souvent par ici. Ils savent que je n'aime pas la lumière et les vitres la reflètent parfaitement ici.

Machinalement, elle passa les doigts de sa main qui portait l'ombrelle, maintenant en équilibre sur son épaule, dans les nombreuses mèches épaisses et entremêlés de sa frange. Cette dernière lui retomba vite fait devant les yeux, et râlant à voix haute, elle la remonta. Elle secoua la tête, faisant voler les bouclettes qui ornaient les fins de ses mèches, avant de remettre sa main sur le manche de son ombrelle qui commençait à perdre l'équilibre. Commençant à perdre la manche du jeune homme, elle prit dans sa main son poignet, en le tirant derrière elle, essayant d'oublier son dégoût des contactes humains.

✖ » Viens, j'entend des voix.



HRP: Owey, j'aime bien x3
HRP2: Aaargh, désolé pour le temps de réponse, j'étais débordé et hier j'arrivais pas à accéder au fow' X__x
Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Jeu 8 Nov - 16:03

Se faisait doucement emmené, tiré par la manche, Jared suivait sans broncher les pas de Chain, ou Vladimir .... Vlad' quoi ! Tout de même un peu curieux de savoir ou ils allaient, il demanda simple à la demoiselle. Oui il ne connaissait pas le pensionnat alors autant repérer un peu les lieux ! Mais les explications de la demoiselle ne furent pas d'une grande aide .... enfin il verrait bien au moment ou il arriverait ! Vlad' C'était contenté de pointer du bout de son ombrelle une direction.... Et puis enfin elle parla. Bon Jared ne savait toujours pas où il allait, mais il savait qu'il y allait avoir des vitres ! C'est déjà un élément ! Il se contenta de hocher la tête, il ne voyait pas quoi faire d'autre ! Que pouvait il répondre à ça? Rien, en tout cas si il ne voulait pas paraître stupide, ou insistant, il valait mieux se taire .

Il ne put qu'admirer l'adresse de la demoiselle, elle tenait son ombrelle en équilibre, tout en refaisant ses cheveux! Jared avait eu un mouvement afin de prendre l'ombrelle pour l'aider un peu... mais son intuition lui disait que la demoiselle tenait beaucoup à cet objet, et le prendre soudainement lui aurait peut être déplut Mais avant qu'il n'ai pu lui demander si il pouvait l'aider, elle avait déjà finis ! Il n'empêche, chapeau bas! Si ça avait était lui, l'ombrelle n'aurait même pas tenu deux secondes sur son épaule avant de se retrouver au sol !
De nouveau, un sourire s'afficha sur le visage de Jared. Vlad' lui avait attrapé le poignet, gros progrès ! Et en même temps ça l'arrangeait, elle allait finir par déformer sa manche à ce rythme ! Jared se mit à sa hauteur, et lui souria. Il attrapa sa main, non pas que ça le gênait. Mais se faire traîner par le poignet, ça fait un peu boulet ... Cependant il ne serrait pas trop la main de la demoiselle, qu'elle puisse se dégager aisément si jamais ce contact la dérangeait vraiment !
Il voulait dire quelque chose. Mais Chain parla avant.... Celà voulait il dire qu'il fallait qu'il se taise ? Il ne savait pas, elle lui avait simplement dit de venir, et pas de se taire ....

-Je me disais.... on est en pleine nuit....pourquoi as tu une ombrelle ?
Chuchota Jared

Oui après le mystère des chaînes résolu, il s'attaquait au mystère de l'ombrelle ! Ensuite il demanderas pour les vêtements sortis d'une autre époque ! E, attendant sa réponse il la suivait à la trace, entendant vaguement des chuchotement... autre que les siens bien évidement !

HRPG: C'est pas long, mais j'ai supposé que tu devais avoir des idées, pour ce qui est du bruit entendu ... si c'est pas le cas, tu me le dis et je rallonge un peu ^^






Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Sam 10 Nov - 19:05

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']
Alors que les doigts de la jeune fille effleuraient le poignet de Jared, ce dernier sourit en se mettant à son niveau, la faisant tourner la tête. Elle sursauta légèrement lorsqu'il attrapa sa main, sans trop la serrer; surement avait-il remarqué sa gêne. Réprimant cette dernière, Vladmir ne se dégagea pas. Elle l'invita - ordonna serait plus juste - à la suivre vers les bruits qu'elle avait entendu, lorsque le jeune garçon lui chuchota:

✖ » Je me disais.... on est en pleine nuit....pourquoi as tu une ombrelle ?

Vladmir jeta un coup d'oeil vers Jared. sa main gauche tenait son ombrelle, cette ombrelle qu'elle aimait tant. Pourquoi? Une question qu'elle n'avait pas entendu depuis des années, et à laquelle elle n'avait jamais eut l'envie de répondre. Choisissant ses mots avec attention, la jeune femme déglutit silencieusement avant de répondre, alors qu'ils entraient dans l'arrière-cour.

✖ » Disons que j'ai pris l'habitude de l'avoir avec moi. Elle pèse lourd vu qu'elle est faite en métal, je la manie donc parfaitement avec mon pouvoir. Et quand je la claque au sol, le bruit qu'elle crée me procure le silence, ou l'attention au moins...Je l'utilisais lorsque je devais sortir.

La gardienne se tut. Les chuchotements n'étaient pas loin, et un sourire en coin se dessina sur le visage de la blonde. Tenant son ombrelle avec trois doigts, elle agita son index, lorsque les chaînes qui la suivaient comme son ombre se mirent à bouger et à se transformer en câble, comme quelques minutes plus tôt. Se glissant contre le sol, le métal contrôlé par la demoiselle s'approcha rapidement de la source du bruit, comme un serpent chassant sa proie. Les yeux de la jeune femme étaient d'ailleurs aussi perçants qu'un serpent, fixant avec détermination le muret. Un petit cris résonna dans l'arrière-cour alors que deux élèves, deux fille d'environ 16 ans, apparaissaient de leur cachettes. En apercevant la jeune gardienne, son joli sourire en coin, et Jared, une des deux se mit à trembler en se cachant derrière la seconde, qui les regardait terrifié. Son visage caché par l'ombre de l'ombrelle, laissant voir uniquement l'éclat de ses yeux écarlate et son sourire, Vladmir agita son doigt en leur faisant signe de déguerpir, ce qu'elles firent automatiquement en s'enfuyant vers les dortoirs.

Abandonnant son sourire, la blonde soupira en se décontractant, comme si la facette serpentine qu'elle avait revêtu n'était qu'un simple souvenir, juste une illusion qu'il était facile d'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Sam 17 Nov - 12:50

Jared avait osé questionner la demoiselle sur son ombrelle...oui il l'avait fait, certes la dite ombrelle allait parfaitement avec le style de la jeune fille... mais là il devait être minuit passé.... le soleil n'était pas près de se lever ! Donc elle était faite en métal, lui qui pensait que c'était plutôt un accessoire léger, pour les demoiselle à la peau sensible, mais bon... c'est vrai qu'avec son don le métal ne devait pas être lourd pour elle ... Ce qui troublait Jared c'était son utilisation du passé... "elle l'utilisait quand elle sortait"... devait il comprendre que la demoiselle ne sortez plus le jours ? Du tout .... malgré son ombrelle ? En même temps à vadrouiller toute la nuit, la journée elle devait dormir ! Du moins il l’espérait sinon elle était vraiment beaucoup plus amochée que lui !

Bref, Jared n'eut pas le temps de répondre... Vlad' avait changer à l'approche des chuchotements. Son visage était comme quand il l'avait vu une ou deux heures plus tôt, hermétique à toute expression, à part ce sourire un peu sadique qu'elle avait sur les lèvres. Pas choqué de voir les chaînes prendre vie. Jared observait Vlad' dans l'exercice de ses fonctions ! Il comprenait maintenant pourquoi elle traumatisait tout le monde! Elle ressemblait presque à une chasseuse... son gibiers c'était les élèves ! Elle les terrorisait d'abord avec ses chaînes, pour les faire sortir de leur cachette. Ensuite apeurés , ils se retrouvaient fasse à elle, avec l'air peu engageant qui la caractérisait. Sans un mot de la part de la surveillante, les deux demoiselles, traumatisée à vie, s'enfuirent vers les dortoirs.

Par contre ce qui inquiétait Jared, c'est qu'elle reste dans cet état jusqu'à la fin de la nuit. Mais heureusement non ! Vlad' se mit à soupirer, et se débarrassa de son air de gardienne, pour redevenir la demoiselle un peu maladroite avec qui il commençait à s'entendre ! Ravis de se retour à la normalité, Jared se lança dans un autre interrogation.

-Et euh ... tes fringues... c'est pour te démarquer... non pas que ça te va pas ! Jveux dire, c'est tès jolie, on te croirait sortis d'une autre époque.... mais... enfin ce que je veux dire c'est .... Laisse tomber... question idiote ...


Alors là il s'était embrouillé tout seul ! C'est au moment où les mots avait franchi la barrière de ses lèvres, qu'il s'était rendu compte de son indélicatesse ! Un peu tard oui certes... mais il vaut mieux tard que jamais non ? Les joues légèrement rose, de honte. Il regarda Chain, espérant vainement qu'elle ne tiendrait pas compte de ses baragouinages ! Mais au fond de lui il espérait aussi une réponse... afin de ne pas se sentir encore plus idiot qu'en cet instant !





Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Lun 19 Nov - 16:39

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']
Passant sa main dans ses cheveux pour, au moins, la quatrième fois de la nuit, Vladmir se tourna vers Jared lorsqu'il se mit à parler.

✖ » Et euh ... tes fringues... c'est pour te démarquer... non pas que ça te va pas ! J'veux dire, c'est très jolie, on te croirait sortis d'une autre époque.... mais... enfin ce que je veux dire c'est .... Laisse tomber... question idiote ...

Pendant le presque-monologue du jeune homme, la gardienne se mit à sourire, un grand sourire joyeux, lorsqu'il s'emmêlait. Les joues de ce derniers devenant rouges, la jeune femme se mit à rire. Un rire cristallins et résonnant, un rire joyeux et chaleureux. Un rire contagieux. Plaçant sa main libre devant sa bouche, par politesse, la jeune femme continuait de rire, les yeux fermés et les joues légèrement roses. Décidant de se calmer, elle essuya rapidement les larmes qui perlaient au coins de ses yeux en souriant. Retenant un nouvel éclat de rire, elle pencha sa tête en regardant le jeune homme, un petit sourire scotché à son visage.

✖ » J'ai compris, j'ai compris...

Son sourire s'agrandit alors qu'elle serra la main de Jared dans la sienne en faisant un pas en arrière, l'incitant à s'approcher pour qu'ils repartent. Cependant, la jeune fille s'arrêta en réfléchissant, avant de répondre à sa question non-formulé.

✖ » J'habitais dans un village un peu ancien, et c'était ma grand-mère qui m'avait élevée, donc. Je passais mes journées à lire des vieux livres et à coudre des vêtements, comme la dentelles et le satin étaient très en vogue j'en ai beaucoup utilisé. Ça a influencé mes goûts vers l'ancien temps...

Les joues légèrement rouges à cause du passage couture, la jeune femme s’efforçait de sourire. Penchant une nouvelle fois sa tête, elle demanda avec une lueur amusé dans le regard.

✖ » Tu as encore des questions?

Tout en attendant sa réponse, la jeune femme commença à partir en tirant Jared à sa suite, le tenant toujours par la main, écoutant en même temps le silence nocturne qui envahissait le campus.
Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Sam 24 Nov - 14:24

Jared était honteux, il avait était assez crétin pour poser une question assez indélicate. Après tout chaque demoiselle à son style, il n'avait pas besoin de connaître le pourquoi de sa tenue. Il avait bafouillé, et maintenant Vlad' rigolait à gorge déployer. La voir rire ainsi fît naître un sentiment mitigé en lui. Il était heureux de la voir rire ainsi, c'était sympa de la voir ainsi libérée avec lui. Ca ne faisait que conforter son sentiment de bien être avec elle. Mais il se sentait aussi incroyablement honteux. Se moquait elle de lui ? Il ne pouvait pas lui en vouloir, il devait être incroyablement ridicule, il le savait, mais c'était la faute de son cerveau ralenti. La fatigue de ses derniers jours se faisait ressentir, rien que cette semaine, il devait avoir au moins quatre nuits de retard ! Mais bon il pouvait bien tenir encore un peu, avec une charmante jeune fille avec lui, il se devait de faire un effort !
Cependant Vlad' se calma enfin. Son rire résonnait encore doucement aux oreilles de Jared. Une douce mélodie, à son goût.

Un sourire joyeux orné à présent le visage de la demoiselle, cette image apaisait un peu la fatigue du jeune homme. Pour rire ainsi avec elle, il pourrait tout simplement arrêter simplement de dormir. C'était sa première amie ici, enfin la première avec laquelle il se sentait réel, comment dire, vu qu'ils sont aussi tordu l'un que l'autre, disons qu'ils son synchro. Mais le fait qu'elle réponde sincèrement à sa question maladroite lui fît plaisir. ainsi donc c'était elle qui créait ses vêtement... enfin si il avait bien compris. Il espérait quand même que la grand mère de la jeune fille, fût gentille avec elle. Il trouvait que ses parents avait déjà dût assez lui faire de mal. Les seul grand parents qu'il connaissait, n'avaient jamais acceptés de se retrouver en sa présence... Ca l'avait bien arrangé en un sens, pourquoi aurait il souhaité voir d'autre personnes encore qui le haïssent ? Mais il lui souhaité d'avoir eut un peu de gentillesse.

La question de la demoiselle fît apparaître un doux sourire sur le visage du jeune homme, décidément il l'aimait bien celle là ! Est ce qu'il avait une question ? Oui une seule !

-Jpourrais revenir ? J'ai du mal à dormir à cause ... non jte le dirais une autre fois ! Mais quand jdors pas, j'aimerais bien revenir te voir ! J'ai le droit mademoiselle la gardienne ?

Tout en disant celà il s'était posté devant la jeune fille, son regard était amusé, et son sourire doux. Oui quitte à ne pas dormir, autant parler un peu plus avec elle, c'était même largement mieux, il pouvait toujours dormir en cours ! Après tout ça servait à ça non ? Tant qu'il restait concentré en cours d'elemental, afin de contrôler son don. Il attendait sagement la réponse de la jeune fille, son regard fixé sur elle.





Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Dim 25 Nov - 20:34

► Le crissement de la nuit
Feat Jared Lewiston (c)codage per Kuru' [Vlad']
Un sourire se dessina sur les lèvres du jeune homme, un doux sourire qui la fit frémir. Il se déplaça devant la jeune fille, la forçant à se stopper face à lui, son regard amusé la dévisageant.

✖ » Jpourrais revenir ? J'ai du mal à dormir à cause ... non jte le dirais une autre fois ! Mais quand jdors pas, j'aimerais bien revenir te voir ! J'ai le droit mademoiselle la gardienne ?

La jeune femme cligna des yeux, à moitié surprise de la question. Certes, il le lui avait déjà demandé quelque temps auparavant, mais elle n'avait pas répondus et n'y avait plus vraiment réfléchit. Et puis ce qu'il venait de dire la fit rougir, rougir pour différentes raison, différentes causes. Accordés à ses yeux, ses joues lui donnaient légèrement chaud, en plus de la chaleur ambiante de cette nuit de mars. Transformant par la pensée son ombrelle en une ceinture métallique autour de ses hanches, elle passa sa main maintenant libre dans ses cheveux, tic dut à la gêne, alors qu'elle marmonnait une réponse.

✖ » M...moui...C'est pas autorisé...mais d'accord, j'veux bien faire une exception...mais que ça reste un secret!

Se balançant d'un pied sur l'autre, la jeune femme le regarda dans les yeux un court instant avant de la tourner, gênée, sa main toujours dans ses cheveux, enroulant ses bouclettes autour de ses doigts. Respirant correctement, elle entreprit de contempler le ciel en se calmant, retrouvant progressivement sa pâleur habituelle.


HRP: Argh, désolé c'est tout nul X_x mais je dois filer vite fait et...et voila D: je me ratraperais è.é
Revenir en haut Aller en bas

Jared Lewiston

avatar

Elemental bronze
❖ Sexe : Féminin
❖ Arrivé le : 12/07/2012
❖ Missives : 118
MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston Mer 26 Déc - 10:43

Elle était d'accord ! Bien qu'elle ai tout de même précisé que le règlement l'interdisait, elle l'avait malgré tout autorisé, à venir la voir lors de ses insomnies ! Ravi de ce qu'il venait d'entendre. Jared affichait un sourire rayonnant ! Certes il ne lui avait pas dit pourquoi il était insomniaque, mais ces détails de sa vie, il n'était pas encore près à lui dévoiler ! Pas qu'il n'avait pas confiance en elle ! Étrangement il n'avait eu aucun à lui faire confiance, sans doute car leurs passé bien que différents, avait eut quasiment le même résultat sur leurs personnalités ! Maintenant qu'il avait eu une réponse à sa question, la fatigue se faisait de plus en plus ressentir.

-Cool, dans ce cas je peux retourner à mon lit sans craindre de ne plus te croiser ! demain j'ai cours d'Elemental, et contrairement à certaine, je suis loin de contrôler mon don !

Il avait dit cela sur un ton un peu amusé. Effectivement, c'était peut être le seul cours où il avait décidé d'être attentif ! Et pour ça, il lui fallait dormir un peu ! Bien que pas tellement pressé de la quitter, il le fallait malgré tout ! Il était resté planté devant elle tout ce temps. Maintenant il cherchait comment lui dire au revoir convenablement ! Il s' emparas délicatement de la main de la demoiselle, et lui déposa un délicat baiser sur cette dernière. Avec son style vestimentaire, il avait trouvé amusant de lui dire au revoir de cette façons.

-Eh bien, je vous souhaite bon courage pour la fin de la nuit Mademoiselle la Gardienne.... et peut être à demain soir !

Il lui fit un clin d'oeil, puis se retourna, direction le dortoir, cette nuit avait était riche en émotion, peut être la suivante serait pareille !





Merci ma maman d'amour *o*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston

Revenir en haut Aller en bas

► Le crissement de la nuit {Feat Jared Lewiston

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Pensionnat-