New Age


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une chanson terminée par une présence ♫ [PV Dan Varzel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

avatar

MessageSujet: Une chanson terminée par une présence ♫ [PV Dan Varzel] Ven 28 Sep - 18:19

Naoko s’était habillée avec sa petite robe blanche aux multiples trèfles à quatre feuilles orange qui étaient cousues sur ses habits. Se dépêchant, elle avait ajouté à sa tenue ses petites ballerines blanches, s’accordant parfaitement à la tenue de celle-ci. Elle avait pris le temps de se coiffer ses cheveux roux et lisses.

Elle se regarda quelques instants dans le miroir, se demandant s’il serait préférable ou non de mettre un bandeau de ses cheveux qui allaient sûrement la gêner plutôt qu’autre chose. Mais rien n’y fit : elle haussa vivement les épaules et sortit de sa chambre en se cachant les yeux par le soleil qui taper sur les fenêtres. Ses colocataires dormaient encore à cette heure-ci. En même temps, tout le monde ne se levaient pas à l’aurore, vers 6h du matin pour aller contempler les premières lueurs du soleil.

Sans un bruit, sans un murmure elle avait dévalée les escaliers pour rejoindre la porte extérieure, vérifiant au préalable que personne ne l’empêcherait. En même temps, c’était son quotidien : chaque matin, quel qu’il soit, elle se levait aux aurores et se dépêchait pour pouvoir voir ses amis de la nature et chanter quelques notes de musique. Elle s’engouffra dans la forêt, son ami l’écureuil était là, avec sa petite famille. Ils escaladèrent la jeune fille et lui léchèrent la joue comme chaque matinée.

-Bonjour Naoko, as-tu bien dormis ?

Naoko acquiesça, un petit sourire aux lèvres et caressa la petite tête de l’animal. Le petit lapin blanc s’approcha des jambes de Naoko.

-Naoko !

Celle-ci s’abaissa à la hauteur du jeune mammifère. Elle lui toucha du bout du doigt le petit nez de la bête en riant puis s’assit par terre, sans craindre de se salir. Elle contempla quelques instants le soleil avant de faire revenir son regard sur la multitude d’animaux qui s’affaissaient devant elle.

Elle souriait. Puis elle ouvrit la bouche et commença à chanter des syllabes qui se transformèrent peu à peu en langage humain. Elle ferma les yeux quelques instants, laissant le temps s’occupait d’elle, les animaux l’écoutant attentivement. Après une brève chanson, le petit lapin tapa du pied en disant.

-Tu as toujours une aussi belle voix ma chère Naoko !

Elle répondit d’un sourire et recommença sa petite chansonnette. Naoko s’allongea dans l’herbe et regarda le ciel. Quand soudain elle s’arrêta net, il y avait un humain, juste devant elle.

-…

[Que fait-il ici ?...]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Une chanson terminée par une présence ♫ [PV Dan Varzel] Ven 28 Sep - 21:55

A son réveil la première chose qui fut fait ce fut de regarder la photo de sa mère. Ne connaissant pas son père, le jeune Dan ne savait pas réellement comment réagir vis-à-vis des autres. Après tout, sa mère l’avait eut à l’âge de quinze ans, rien qu’à cette pensée le jeune Dan ne savait plus trop comment se faire comprendre par rapport à certaines choses. Ne connaissant encore personne réellement, dans le fond il n’y avait rien à craindre. Mais rien que la pensée du fait de parler famille avec d’autres personnes, ce fait avait pour effet de le mettre mal à l’aise. Sortant de son lit son regard se dirigea vers son réveil qui lui indiqua l’heure. Cinq heures du matin. Il sortit de son lit sans faire le moindre bruit, son objectif étant d’aller prendre une douche, prenant avant ses affaires par précaution. Les vêtements qu’il avait prit fut simples, une chemise avec un pull à capuche au cas où. Un jean et ses baskets. Après sa douche et une fois habillé il alla bien entendu se coiffer, il n’y prit pas longtemps, les peignant pour ensuite les ébouriffer. Mettant alors le pull au cas où qu’il fasse froid, étant tout de noir vêtu, il pouvait aisément passer pour un jeune délinquant.

Notre ami prit la peine de quitter la salle de bain dans le plus grand silence. Ne sachant pas réellement quoi faire aujourd’hui. Pour une fois il voulait faire autre chose que du sport, il voulait respirer un air pur… Ce fut ainsi que dans sa tête lui vint alors cette idée, aller en forêt ! Ses pas le menèrent dans les couloirs, là où il marcha sans un bruit, il resta silencieux, marchant d’une lente allure. Son regard divaguant devant lui, une infime tristesse l’envahissant. Est-ce qu’il était dans un moment de faiblesse ? Oui. Car sa mère lui manquait, il ne pouvait le nier. Mais gardant une façade calme et neutre, il progressa. Toujours dans les couloirs, il parvint à accéder au hall, proche de la sortie. Non loin de se sentir libre, il se stoppa net, était-ce une bonne idée d’aller faire un tour en forêt à cette heure ci ? Peut être que non, mais dans le fond il sentait le besoin de voir un peu la nature, se redécouvrir dans le fond. Dan avait réellement besoin de cela, ce fut ainsi qu’il y partit, le cœur lourd de remord d’avoir dû laisser sa mère. Mais cela ne le fit pas pleurer, dû moins pas pour le moment. Reprenant le chemin peu à peu il allait y parvenir.

Arrivé vers la forêt après quelques minutes de marches, il s’y engouffra, il devait être non loin de six heures du matin. Dan avait l’habitude de se lever tôt pour courir, mais parfois, cela lui arrivait de prendre l’air pour rien. Mais là par contre, ce n’était pas réellement pour rien après tout. Continuant son chemin, le jeune adolescent regardait un peu où il mettait les pieds, il ne voulait pas écraser les animaux pouvant passer. Mais dans le fond cela lui serait étonnant d’en croiser un de si près. Ils devaient être effrayés. Les humains étant des êtres semant la destruction généralement… Bon il s’y connaissait, étant une victime de l’homme. Les détails de son passé lui revinrent petit à petit sur le coup, ce fut là qu’il commença à craquer, ses larmes se mirent à couler. Dan se sentait mal, il s’arrêta plus loin au pied d’un arbre, arbre auquel il vint s’assoir à son pied. Les larmes du garçon coulèrent sans s’arrêter, mais il ne sanglota pas, restant calme apparemment. Dans le fond ici il n’avait pas à avoir peur que quelqu’un arrive, après tout à cette heure ci personne ne pouvait arriver. C’était ce dont à quoi il pensait sur le moment, mais ses pensées par rapport à sa mère l’emportaient facilement !

Alors que quelques minutes s’écroulèrent, voir même un bon quart d’heure, il entendit quelqu’un chanter, une demoiselle. Cette voix était attirante, cela lui réchauffa le cœur. Mais il ne voulait pas vraiment que l’on le remarque. Ce fut pour cela qu’il se redressa déjà prêt à partir, mais il n’eut pas trop le temps de comprendre ce qu’il se passa qu’à peine son premier pas fait, il trébucha. Oui Dan trébucha et vint même à se retrouver face contre terre. Il n’hésita pas à se relever, mais ce fut une fois debout qu’il se rendit compte qu’à quelques mètres de lui se trouva une demoiselle. N’osant pas la regarder droit dans les yeux, préférant détourner le regard… Notre camarade fut déjà prêt à partir, mais… Son pas le fit tomber encore une fois, mais là… Ce fut un peu à cause de la peur qu’il n’osa plus se lever. Oui, il avait peur qu’elle lui dise des méchancetés et même qu’elle remarque ses larmes. Mais dans un excès de courage, Dan se releva. Il parla même ! Malgré le fait que sa voix fut plutôt remplit de timidité et de tristesse. Une tristesse facilement remarquable. N’importe qui pouvait le sentir.


« Excusez-moi,-je… Je ne voulais pas vous… Déranger. Je… Je vais vous laissez… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar

MessageSujet: Re: Une chanson terminée par une présence ♫ [PV Dan Varzel] Sam 29 Sep - 9:58

Naoko s’était tût. Un frisson parcouru le corps de la jeune fille. Que pouvait-il se faire qu’un humain se trouve ici, à cette heure ci de la matinée ? Naoko n’en revenait pas. Elle était sur ses gardes, comme aplatit au sol par une force surhumaine.

Elle avait peur. Oui elle avait peur que cet humain lui redise quelque chose. Elle ne parlait que peu alors la peur subsistait. Elle se rappela en une fraction de seconde tout ce qu’on lui avait projeté dans la face quand elle était encore plus jeune et qu’elle ne parlait jamais, si bien que ses professeurs se demandaient si elle n’était pas handicapée. Naoko avait cette image, emplit dans ses yeux. Si bien qu’une simple larme coula de son œil droit, emplit de tristesse d’être celle qu’elle était.

Avec force, elle réussit à se remettre sur ses jambes, assise. Elle regarda le jeune homme qui tomba une fois, puis une deuxième fois. Peut-être allait-il encore tombé ? Comme on dit, jamais deux sans trois…

« Excusez-moi,-je… Je ne voulais pas vous… Déranger. Je… Je vais vous laissez… »

Naoko trouvait qu’il avait une voix timide. Vus les paroles que celui-ci lui lancé, elle soupira et se leva, emportant l’écureuil sur son épaule. Elle se courba en fermant les yeux et s’inclina doucement pour ensuite revenir en à la position normale. Elle ne lui sourit pas, le scrutant du regard, faisant un pas en arrière pour ne pas être trop proche de lui, ne supportant pas la vue des humains.

-…

Comme toujours, aucuns sons ne sortaient de sa bouche. Que pouvait-elle rétorquait ? « Oh ce n’est pas grave, j’allai partir de tout façon. » ? Ou bien aurait-elle put rétorquer : « Vous ne me dérangez pas… Je ne m’attendais juste pas à qu’une personne se présente ici devant moi… » Mais non. Naoko n’était pas « normal ». Si elle l’avait été, elle n’aurait eut aucun scrupule à utiliser l’une de ces réponses. Mais Naoko ne voulait pas être proche des humains.

Elle remarqua, après quelques secondes, que des larmes s’étaient écoulé des yeux du jeune homme. Alors, prise d’un soudain élan, elle s’approcha du jeune homme, chose rare, et enleva la boue qui s’était accumulé sur le visage de l’adolescent. Elle essuya les larmes qui coulaient, du bout de son doigt, toujours sans un mot.

Elle avait la fascination des larmes. Ces gouttes d’eau salés qui s’accumuler sur mainte visage. La seule source non polluante que les humains pouvaient donner. La seule source qui était bonne si l’on peux dire.

-C’est si beau…

Naoko recula en entendant sa propre voix. Elle mit l’une de ses mains sur sa bouche et recula en regardant par terre. Si bien qu’elle atterit sur un arbre et ferma ses yeux en cachant son visage.

-Naoko ! Naoko !!

Le petit écureuil grignota l’oreille de la jeune fille d’un air triste.

-Ne t’inquiète pas, nous sommes là…

Naoko bougea la tête, ne sachant ce que le jeune homme lui ferra. Elle trembla.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une chanson terminée par une présence ♫ [PV Dan Varzel]

Revenir en haut Aller en bas

Une chanson terminée par une présence ♫ [PV Dan Varzel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Age :: Extérieur-